L’amour entre deux rives > Marine Ienzer

Une romance intemporelle délicieusement magique !

Amy, bientôt 30 ans et une vie un peu trop routinière à son goût, quitte Paris pour la Bretagne sur un coup de tête. Elle a accepté une étrange proposition reçue par mail : rafraîchir une vieille demeure contre un salaire conséquent.

Tout juste arrivée à Benodet, elle comprend pourquoi l’offre n’a pas trouvé preneur pour l’instant : la maison est hantée par Will, un fantôme aussi séduisant qu’arrogant.

D’abord électrique, cette cohabitation évolue doucement vers une relation tendre et complice qui pousse Amy à enquêter sur le passé de Will : quel drame le retient sur Terre ?

PARU AUX EDITIONS FRANCE LOISIRS

LIEN D'ACHAT - ICI


L’avis de Marlène – Note 4,5/5

[L’amour entre deux rives] est un roman que j’ai adoré. Marine Ienzer a su me captiver avec cette romance pleine de magie qui met en lumière des thèmes très touchants.

Amy, bientôt trente ans sent qu’elle a besoin de changement, elle a besoin de changer d’air et de voir où la vie peut la mener, c’est pour cela qu’elle accepte une mission reçue par mail. Direction Benodet, une petite bourgade de bord de mer où elle devra rafraîchir une maison en échange d’un salaire confortable. Dès son arrivée, Amy comprend pourquoi cette offre alléchante n’avait pas trouvé preneur. La somptueuse demeure qu’elle va devoir restaurer est hantée par un fantôme qui compte bien lui donner du fil à retordre. Amy y voit là un challenge de taille mais elle ne s’avoue pas vaincue. Elle est du genre à croire au destin et a priori il lui réserve de sacrées surprises.

J’ai tellement aimé ce roman qu’il m’est difficile de savoir où commencer mon avis ^^ J’ai aimé l’aspect fantastique qui met vraiment bien les thèmes en valeur. Marine Ienzer a vraiment un talent inné pour la narration, j’ai particulièrement aimé son style très imagé, sa plume est fluide et très émouvante. Dès les premières lignes, j’ai aimé les personnages, j’ai adoré cette héroïne qui prend son destin en main. Amy a quelque chose de très particulier, on sent son ouverture d’esprit, sa curiosité et son envie de vivre. Son arrivée à Benodet sera marquée par sa rencontre avec le très irritant Will. Mais Amy est armée de patience et de détermination. Elle ne bougera pas de la maison tant que son travail ne sera pas achevé, fantôme ou pas… Amy est une héroïne comme vous et moi, ce fut facile de l’aimer et j’ai eu du mal à la quitter à la fin du livre. Amy est à l’image de la femme moderne, elle est simple et très attachante. Elle a un tempérament assez acéré et ce fut bien utile pour gérer ce cher Will. Notre fantôme, parlons-en. Will s’évertue à faire fuir les personnes qui s’installent dans cette maison à Benodet, mais pourquoi ère-t-il encore dans ce lieu ? Qu’est-ce qui le retient sur terre ? Arrivera-t-il à ses fins avec Amy ? Je peux vous dire que j’ai trouvé Will vraiment adorable malgré son arrogance et cynisme. Will a une histoire très touchante que j’ai aimé découvrir au fil des pages, Marine Ienzer nous donne des éléments de compréhension au compte goutte, j’ai trouvé ce rythme parfait pour que le lecteur conserve un intérêt particulier à son égard. Will est un héros atypique, un fantôme… Et pourtant, je dois dire que l’auteure a su en faire un homme très intéressant. Vous allez découvrir beaucoup de personnages dans ce roman et je peux vous dire que le travail de l’auteure les concernant est bluffant. Vous ne serez jamais perdus dans le fil de l’histoire car les pièces du puzzle s’assemblent avec beaucoup de cohérence et j’ai été vraiment surprise par certains rebondissements. En ce qui concerne les révélations j’ai aussi été ravie car le contenu du récit n’a rien de prévisible.

Le scénario est diablement bien construit. Vous allez découvrir une romance paranormale très touchante et passionnée mais au-delà de cela c’est une véritable fresque familiale qui va se jouer sous vos yeux. J’en reste encore coite parce que j’ai trouvé ce récit terriblement riche. Marine Ienzer nous offre une romance pleine de charme et de mystère avec une intrigue qui nous offre beaucoup de suspense. C’est un véritable page-turner que nous avons là ! J’ai vraiment aimé l’ambiance générale de l’histoire, mon imagination a clairement été mise à profit et j’ai adoré le message que l’auteure a voulu faire passer avec cette romance.

Le côté fantastique du roman nous offre un côté abstrait et lyrique très agréable. On saisit directement ce qui est important dans l’histoire d’Amy et Will. Marine Ienzer aborde plusieurs thématiques qui m’ont particulièrement touchée. Ce roman a une sensibilité particulière, elle donne la part belle aux sentiments, à ce que l’on ressent lorsque l’on perd un être cher, à la façon dont on gère le deuil. Il y a une véritable réflexion qui découle de cette fiction. J’ai vraiment aimé la façon dont l’auteure sublime les gens que l’on a perdu, cette manière de montrer qu’au-delà du chagrin il faut se souvenir de ce que l’on a partagé avec nos proches.

La romance est vraiment bien narrée. J’ai adoré le couple Amy/Will. Ils étaient tellement touchants et faits l’un pour l’autre. Le contexte est particulier mais finalement tout est une question de point de vue. Vous aurez d’ailleurs les deux points de vue et ça c’était génial pour comprendre les émotions de nos héros. Je me suis aussi énormément attachée aux personnages secondaires qui ne manquent pas de charisme et d’intérêt. Il y a un travail psychologique assez intense de fait dans cette histoire, ce n’est pas un roman que l’on oublie rapidement et je suis plus que ravie d’avoir pu le lire.

En bref, [L’amour en deux rives] est une ode à la vie et à l’amour. Marine Ienzer a vraiment réussi à me prendre dans ses filets. J’ai adoré l’histoire d’Amy et Will qui représente une belle leçon de vie. L’intrigue est très riche et pleine de charme. J’ai découvert des paysages magnifiques grâce à Benodet et je n’ai eu aucun mal à m’imaginer y vivre entourée de nos héros. Un roman à la saveur particulière qui charmera tous les amateurs de romances.


Extrait 

Will

Une attente interminable

Cette femme était insupportable ! Bornée, butée, curieuse et particulièrement entêtée. En toute honnêteté, elle me ressemblait beaucoup, c’en était d’ailleurs très troublant. Mais elle était aussi intelligente, drôle, généreuse et très belle, même si elle n’avait pas conscience de cette dernière qualité. J’avais essayé de me convaincre avec beaucoup d’engouement qu’il fallait qu’elle parte, comme tous les autres avant elle. Pourtant, je me retrouvais là, seul, dans une maison vide avec une étrange sensation dans la poitrine et la peur qu’elle ne revienne pas.

Je remercie les éditions France Loisirs pour cette lecture. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *