Athnuachan – L’Académie » Cyrielle Bandura

Editeur : Autoédition

Livre : ICI

Sélène est née dans un monde de traditions, de superstitions et de vieilles rancunes. Ces croyances lui sont inculquées alors qu’elle est choisie pour devenir une Guerrière, une protectrice de Mór-roinn, celles qu’elle a toujours traitées de harpies. Ses doutes demeurent alors qu’elle se rend compte que l’apprentissage de la magie lui vient moins facilement que pour ses camarades. Malgré tout, Sélène se découvre une nouvelle famille en ces femmes qu’elle avait depuis toujours appris à détester… mais aussi une différence qui pourrait bien remettre tout en question.

 

L’avis d’Alouqua

⭐⭐⭐⭐⭐

Avec les livres de fantasy, je débute toujours avec une certaine appréhension, surtout vu le nombre de pages de celui-ci, j’ai toujours un peu peur que les auteurs ne restent dans les clichés, qu’ils ne nous offrent rien de nouveau. J’ai peur de ne pas accrocher à l’univers de l’auteur, même si le résumé me donne envie, c’est toujours une appréhension qui ne me quitte pas.

Heureusement, Cyrielle n’est pas de ce genre d’auteurs qui fonce droit dans la facilité de tout ce que peut offrir les clichés, elle ne va pas dans les histoires faciles que l’on sait pourtant trouveront leur lectorat facilement. Malgré certaines choses qui sont relativement simples à deviner, je trouve que ce livre sort assez bien du lot de ce que j’ai déjà pu lire dans le genre fantasy, son nombre de pages n’est pas un obstacle, on ne s’ennuie pas, je ne dirais pas que c’est un page-turner, mais il se lit facilement et on se plonge rapidement dans l’histoire.

En général, les héroïnes sont plutôt douées et réussissent tout du premier coup, ou au deuxième, mais pas Sélène. C’est une fille qui est tenace, si elle rate, eh bien elle persévère jusqu’au moment où elle réussi. Je trouve que cela la rend plus humaine, plus accessible, il est également plus simple aux lectrices de s’identifier à elle, car non, Sélène n’est pas parfaite, et c’est ce que l’on aime avant tout, ne pas avoir des héros tout beaux tout frais et parfait sous tout les angles.

Pourtant, ce que je retiendrai principalement de ma lecture, ce ne sont pas forcément les personnages, mais bien l’univers que Cyrielle a su créer, il est relativement riche, hyper travaillé, le lecteur ne ressent aucun mal à s’y plonger, à se l’imaginer, à prendre plaisir de s’y trouver en compagnie de Sélène et des différents personnages que nous rencontrons durant notre aventure. C’est pour moi, le point fort de ce livre, un univers qui ne ressemble à aucun autre, que ce soit de près ou de loin, il est unique et cela fait du bien de ne pas se retrouver dans les styles que l’on connaît déjà par les nombreux romans du style déjà parus.

J’ai franchement hâte de poursuivre cette aventure, quant à vous, n’attendez plus et partez dans cette aventure qui ne pourra que vous ravir également.

Merci à Cyrielle pour sa proposition de service presse et sa patience.

A propos de Alouqua

Depuis toujours j'adore lire, déjà enfant il m'était impossible de me passer d'un livre. Quand à partager mes avis, eh bien je l'ai toujours fait, c'est donc devenu pour moi une évidence d'ouvrir un blog. J'ai l'avantage de lire un peu de tout, je n'ai jamais aimé me restreindre, en quoi que ce soit.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *