Romance à suspense, Sagas

Just one touch > Maya Banks

Une soif de liberté. Une passion dévorante.

Prétendre être quelqu’un qu’elle n’est pas – une femme faible, timide, docile – ou fuir, tout simplement : voilà les moyens que Jenna a perfectionnés pour échapper aux monstres qui ont fait de son enfance un enfer. Alors aujourd’hui elle n’a plus qu’un objectif : vivre libre. Elle avait d’ailleurs de bonnes chances d’y arriver, jusqu’à ce qu’elle rencontre Isaac. Pour une raison qui échappe encore à Jenna, Isaac semble avoir un besoin impérieux de faire tomber ses défenses. Et, même si cela la terrifie, elle doute de pouvoir y faire quoi que ce soit. Car, quand elle s’est approchée d’Isaac pour la première fois, quelque chose s’est passé. Il a suffi d’un geste, pour que tout – ses plans, ses sentiments et ses désirs – soit bouleversé…

PARU LE 7 FÉVRIER 2018 AUX EDITIONS HARLEQUIN FRANCE.

LIEN D'ACHAT - ICI.


L’avis de Marlène – Note 3/5

Maya Banks nous revient avec la suite de sa saga Slow Burn. Avec JUST ONE TOUCH, elle a choisi d’aller plus loin… Jenna son héroïne a un don, tout comme les héroïnes des tomes précédents, sauf qu’ici cela dépasse tout ce que l’on pourrait imaginer, ce qui donne à notre héroïne une valeur inestimable.

Le jour où elle échappe aux monstres qui ont ruinée sa vie, Jenna n’a qu’un seul objectif, vivre libre et se cacher de tous ceux qui voudraient mettre la main sur elle… Dans sa fuite précipitée elle va rencontrer Isaac, membre du SSI… Et le moins que l’on puisse dire c’est qu’un lien s’est tissé entre eux lors de leur rencontre pour le moins mouvementée. Pour Isaac, c’est une révélation, quelque chose s’est produit lorsque Jenna a utilisé son don sur lui… Et cela a totalement bouleversé toutes ses certitudes, la seule chose dont il est sûr, c’est que Jenna est la femme qu’il attendait et il fera tout pour la protéger…

Jenna nous apparaît comme une femme fragile, déboussolée et timide. Elle est effrayée mais on comprend bien qu’elle est prête à tout pour s’en sortir. Elle a toujours été au service des ceux qui la détenaient… Qui usaient de son don au mépris des conséquences. Jenna est une héroïne très intéressante qui s’ouvre petit à petit à la vie, avec toujours des craintes et des interrogations sur ce nouveau quotidien qui s’offre à elle, mais Jenna est aussi terriblement généreuse et altruiste, elle ne pense qu’au bien être des autres au détriment du sien… Jenna est une héroïne attachante malgré des réactions quelques peu démesurées et parfois surréalistes. Disons que je pense qu’il y a quelques aspects de sa personnalité qui auraient mérités d’être approfondis.

Issac quant à lui est un héros que j’ai eu envie de baffer à plusieurs reprises. Dans le genre homme de cro-magnon, il s’est posé là. J’ai eu énormément de mal avec lui et pourtant toutes ses décisions étaient compréhensibles et toutes dans le but d’aider et de protéger Jenna mais… Je l’ai trouvé trop dans l’excès, dans la démonstration affective alors qu’ils se connaissent à peine. J’ai bien perçu toute la bonté d’Isaac mais hélas son côté bourru, possessif et dominateur m’a laissée de marbre. Isaac est plein de bonnes intentions mais trop de défauts ont terni ses qualités. Je me suis davantage intéressée aux personnages secondaires, que l’on connaît pour la plupart grâce aux précédents opus.

L’intrigue était très prometteuse et je dois dire que j’ai passé un bon moment dans l’ensemble mais le rythme de cet opus m’a laissée un peu sur la touche. Tout se passe très vite, le suspense et le danger sont à leurs combles mais la romance n’était pas du tout crédible et cohérente. Tout va trop vite entre Jenna et Isaac, je n’ai pas compris le but de l’auteure avec une héroïne qui a vécu des choses abominables et qui se retrouve parachutée dans une vie dont elle ignore tout. Il y a une certaine alchimie entre Jenna et Isaac mais il y aurait fallu que l’auteure s’attarde plus sur la naissance de leur relation, qu’elle pose des bases pour que notre héroïne s’adapte à son nouveau quotidien et surtout à ressentir des sentiments dont elle ne connaît rien. Psychologiquement parlant, je n’y ait pas cru une seule seconde et c’est dommage…

Le style et la plume de Maya Banks sont toujours aussi efficaces, je dois dire que le suspense est palpitant, les personnages investis dans les rebondissements mais à mes yeux le récit aurait mérité d’être approfondi et non précipité comme ce fut le cas.

En bref, ce cinquième opus m’aura tout juste diverti car j’ai trouvé que l’auteure allait beaucoup trop vite pour rester cohérente. J’ai pris plaisir à lire ce roman car on retrouve les personnages des tomes précédents et j’ai aimé la dynamique de l’intrigue à suspense, je reste sur ma faim avec la romance qui pour moi a été un peu bâclée au niveau des émotions et de l’aspect psychologique de l’histoire de Jenna. Isaac quant à lui m’aura passablement énervée, heureusement l’univers a réussi à me faire passer un bon moment ce qui gomme tout de même un peu les côtés négatifs de l’histoire. Malgré le fait que ce ne soit pas le meilleur roman de l’auteure je vous conseille tout de même de découvrir ce roman pour vous faire votre propre avis.


Extrait 

Jamais aucune femme n’avait fait battre son cœur de cette façon. Pourquoi ? Parce qu’elle lui avait sauvé la vie ? Parce qu’il avait voué son existence à venir en aide au plus faibles ? Ou parce qu’elle avait besoin de lui, tout simplement ?

Il avait défendu des dizaines de femmes victimes de violences et d’injustices, mais jamais elle n’avaient éveillé en lui ce sentiment de possessivité. A toutes, il avait offert sa protection, avec détermination et loyauté. Il était ainsi fait. Il ne supportait pas qu’on maltraite un être vulnérable.

Mais son ange n’était pas une victime comme une autre. Ce qu’il ressentait pour elle était différent, personnel, inexplicable. C’était  comme si la foudre l’avait frappé à l’instant où elle avait posé les mains sur lui pour le ramener à la vie et où il avait senti son rayonnement le pénétrer jusqu’à l’âme.

Ce n’était pas sexuel – ou du moins, pas uniquement, car se serait mentir de prétendre qu’il ne la désirait pas comme un fou. Mais son besoin d’elle se situait à un niveau plus existentiel, plus spirituel. Il n’avait jamais voulu croire à ces théories fumeuses sur le destin, mais comment expliquer ce lien magique qui s’était tissé entre eux à l’instant où elle l’avait touché ?

Je remercie Mélanie et les éditions Harlequin pour cette lecture. 

About Author

MarleneEloradana

Marlène, trentenaire du sud de la France, véritable bookaddict, je ne suis jamais rassasiée quand il s'agit de lecture, dévoreuse de romances en tout genre mais surtout celles qui font vibrer et s'émouvoir au fil des pages.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *