Be Yours > N.C Bastian

À l’ombre du danger fleurissent les plus belles histoires d’amour

Les hommes. Si la vie de Mendy est aujourd’hui si chaotique, c’est à cause d’eux. D’abord, à cause de Tucker, le beau motard avec qui elle a passé une nuit torride il y a quelques années et qui a décidé de faire comme si de rien n’était dès les premiers rayons du soleil. Depuis, leur relation se résume à jouer au chat et à la souris. Mais cette parenthèse aussi frustrante qu’excitante va bientôt se terminer car Andy, son ex violent, vient de sortir de prison, déterminé à se venger de celle qui l’a trahi. Désormais, et bien que cette situation révolte Mendy, sa vie ne tourne plus qu’autour de ces deux hommes, que tout oppose, mais qui sont tout aussi dangereux : l’un pour sa vie, l’autre pour son cœur.

PARU LE 7 FEVRIER 2018 AUX EDITIONS HARLEQUIN FRANCE.

LIEN D'ACHAT - ICI.


L’avis de Marlène – Note 3/5

Retour à Sturgis pour découvrir l’histoire de Mendy et Tucker… Leur histoire c’est un chassé croisé depuis des années, depuis qu’ils ont passé une nuit torride ensemble… Mais ils ont toujours eu à se cotoyer en cachant leurs véritables sentiments… Pour essayer d’oublier le beau Tucker, Mendy s’est mise en couple avec Andy qui lui a fait vivre un cauchemar éveillé. Après deux ans de calme, Andy vient de sortir de prison et il entend bien récupérer ce qui lui appartient… Mendy. Vous allez plonger dans un récit où danger et amour se côtoient !

Ce second opus m’a un peu moins emballé que le premier. Il faut dire que j’ai trouvé qu’il manquait de passion entre Mendy et Tucker. Nos héros ont une relation un peu particulière, ne voulant pas s’avouer leur attirance ils sont dans un entre deux désagréable. Ils ont eu une nuit pour exprimer leurs désirs et le lendemain c’était comme si il ne c’était jamais rien passé entre eux… Ils se sont contentés de cette relation amicale durant de nombreuses années mais avec le retour d’Andy qui menace la sécurité de Mendy les choses pourraient bien changer.

Je suis restée très en retrait avec cette lecture. J’ai eu du mal à m’attacher aux héros, pourtant N.C Bastian nous dévoile leurs passés avec des retours en arrière, mais rien n’y a fait j’ai eu l’impression de ne rien savoir d’eux. Je n’ai pas non plus retrouvé l’ambiance du premier tome, avec l’univers des bikers.. Ici c’est en toile de fond, mais j’ai eu l’impression d’être totalement en dehors de cet univers particulier. Pourtant, on retrouve Alex et les autres bikers mais le contexte n’était pas suffisamment marqué pour que je puisse me sentir intégrée dans l’histoire.

L’auteure nous propose une narration à deux voix avec des retours en arrière. Ils sont intégrés dans les chapitres et cela n’a pas eu ma préférence, j’ai trouvé que cela coupait trop l’intrigue dans le présent et le rythme de l’histoire même si cela expliquait les réactions et attitudes de nos héros. Après réflexion, j’ai vraiment du mal à vous livrer mon avis car si j’ai passé un bon moment avec Mendy et Tucker et bien je reste tout de même très mitigée car j’ai l’impression de ne rien avoir ressenti en lisant ce roman 🙁

En bref, je n’ai pas retrouvé l’engouement que j’avais ressenti avec [Be Mine]. L’histoire de Mendy et Tucker a manqué de passion, j’ai aimé l’intrigue faite de danger et de vengeance mais la romance m’a laissé de marbre tout comme l’univers qui pour moi n’est plus assez nuancé. Ce fut une lecture sympathique mais j’en attendais plus.


Extrait 

Lorsqu’il s’agissait de Tucker, je perdais le contrôle de moi-même.

Vêtu d’une chemise blanche qui faisait ressortir sa peau légèrement hâlée et ses yeux bleus, et d’un pantalon noir, mon cavalier était à tomber. Loin de son accoutrement habituellement décontracté, il possédait un charme encore plus flagrant.

Entre lui et moi, il y avait une longue histoire silencieuse. Je l’avais observé pendant six années entières. Je savais qu’il ne s’attachait à personne d’autre qu’à ses frères et à ses amis. Depuis cette fameuse nuit où j’avais perdu ma virginité avec lui lors d’une soirée organisée au Club, il avait fait comme si de rien n’était… Et moi aussi. Parce que je ne voulais pas être rejetée ou, pire, être considérée comme une Brebis. Ca aurait été dégradant. Une fille de plus à être passée dans son lit. Je ne voulais pas être utilisée. Je n’avais peut-être pas eu une enfance stable, mais je voulais que mon avenir le soit. Je préférais être son amie, au moins, je comptais pour lui.

Je remercie Mélanie et les éditions Harlequin pour cette lecture. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *