Throwback Thursday Livresque – Comme un oiseau en cage

Conçu sur le même principe que le Throwback Thursday d’Instagram mais version livres ! Chaque semaine, un thème est proposé et il faut partager une lecture correspondante (une seule) à ce thème. Ce que permet ce rdv ? De ressortir des placards des livres qu’on aime mais dont nous n’avons plus l’occasion de parler, de faire découvrir des livres à vos lecteurs, de se faire plaisir à parler de livres ! Comme nous « revenons en arrière », il s’agit de livres déjà lus. Sauf exception de thème.

Rdv mis en place par BettieRose books.


Le thème de la semaine. 

Jeudi 1er février : Comme un oiseau en cage


Je n’ai pas hésité une seconde avec ce thème, il fallait que je vous parle de JAMAIS PLUS de Colleen Hoover, je pense qu’il sera mentionné plusieurs fois avec ce thème… 

Lily Blossom Bloom n’a pas eu une enfance très facile, entre un père violent et une mère qu’elle trouve soumise, mais elle a su s’en sortir dans la vie et est à l’aube de réaliser le rêve de sa vie : ouvrir, à Boston, une boutique de fleurs. Elle vient de rencontrer un neuro-chirurgien, Ryle, charmant, ambitieux, visiblement aussi attiré par elle qu’elle l’est par lui. Le chemin de Lily semble tout tracé. Elle hésite pourtant encore un peu : il n’est pas facile pour elle de se lancer dans une histoire sentimentale, avec des parents comme les siens et Atlas, ce jeune homme qu’elle avait rencontré adolescente, lui a laissé des souvenirs à la fois merveilleux et douloureux. Est-ce que le chemin de Lily est finalement aussi simple ? Les choix les plus évidents sont-ils les meilleurs ?

Le chemin d’une jeune femme pour se trouver et pour rompre le cycle de la violence.


  • Pourquoi j’ai choisi ce roman ? 

Le thème m’a fait penser à Lily Blossom Bloom et à la manière dont elle arrivera à se trouver à s’échapper du cycle de la violence. C’est un roman coup de poing. Un coup de cœur que je n’oublierai pas.

J’ai aimé le cheminement de l’histoire, Colleen Hoover a réussi à nous montrer qu’il est parfois difficile de reprendre sa liberté, que parfois l’amour nous emprisonne et que l’on n’arrive pas toujours à déployer ses ailes.

J’ai vu la violence conjugale comme une cage à part entière, car c’est un cercle vicieux difficile à briser surtout lorsque l’on a vécu dans cet univers de violence physique et psychologique. On peut être prisonniers de son propre subconscient sans arriver à s’en sortir mais notre héroïne va tout faire pour rompre le cycle de la violence et prendre enfin son envol !

[Jamais plus] est une fiction réalité. Colleen Hoover y a mis toutes ses tripes pour nous livrer un récit d’une justesse implacable, pas de faux pas dans la gestion des différents thèmes abordés, pas de fioritures inutiles, que du réel et du sensationnel. L’intrigue est prenante, je n’ai d’ailleurs pas pu poser mon livre avant de l’avoir terminé. Preuve que l’ensemble était vraiment accrocheur. J’ai adoré l’aspect psychologique de l’histoire, le fait que cela nous pousse sans cesse à nous remettre en question, à ouvrir les yeux autour de nous. Ce roman est un cri du cœur pour toutes les personnes qui subissent des sévices corporels et psychologiques au sein de leur couple. La romance est d’autant plus particulière par rapport au contexte. Elle pousse davantage le lecteur à s’intéresser à ce qu’il découvrir tout au long du roman.

Retrouvez l'intégralité de mon avis - ICI

6 commentaires sur « Throwback Thursday Livresque – Comme un oiseau en cage »

  1. J’ai eu envie de parler de celui ci parce que ouii c’est un roman qui rentre parfaitement dans le thème mais finalement j’ai choisi de parler de si c’est un homme de primo Levi avec la privation de liberté dans les camps de centration

  2. Ce livre m’a sauvé la vie y’a un an. Pourtant, l’histoire en elle-même m’avait déçue. JE trouvais que c’était trop simple, trop facile. Mais en même temps, un passage m’a foutu une espèce de groooosse claque. C’était tellement là, sous mes yeux !! Et pourtant.
    Enfin bref, je n’ai pas eu de coup de cœur pour l’histoire et les personnages. Mais c’est un livre vraiment tout particulier dans mon cœur, pour un seul et unique passage dans le livre.
    Biiiz

  3. C’est un excellent choix !
    Je ne garde pas le même ressenti du roman car a l’époque il m’avait vraiment mise très très mal à l’aise et je n’étais pas très bien en le finissant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *