New Romance, Sagas

Calendar Girl – Janvier #VersionDePoche > Audrey Carlan 

Quand Pretty Woman rencontre Sex And The City…

Mia vit seule avec son père et sa petite soeur à Las Vegas. Elle veut devenir comédienne. Depuis le départ de sa mère, son père boit et joue. Il emprunte 1 million de $ qu’il perd et ne peut rembourser. Le prêteur sur gages l’expédie dans le coma. Mia doit assumer la dette de son père sous peine que sa petite soeur et elle subissent le même sort.

Elle deviendra escort. Un contrat mensuel de 100 000 $.

12 hommes, 12 villes, 12 rencontres, 12 livres… des scénarios qui se croisent, se recroisent et se décroisent.

Paru le 3 janvier 2018 aux éditions LIVRE DE POCHE ROMANCE.


L’avis de Marlène – Note 5/5

La saga CALENDAR GIRL  a remporté un grand succès en 2017 ! Le concept novateur de cette saga a embarqué de nombreuses lectrices mois après mois dans le quotidien de Mia, notre héroïne. 

Dans ce premier tome, on fait bien évidemment connaissance avec Mia, un peu sommairement car les tomes sont très courts, et l’auteure va à l’essentiel, c’est tout au long de l’année que nous allons apprendre à connaître Mia finalement, au gré des missions qu’elle va devoir remplir. Avec ce mois de janvier, on arrive tout de même à se faire un avis sur notre héroïne, mais arrivera-t-elle à nous plaire tout au long de l’année ? 

Dès le départ, on perçoit la grande bonté d’âme de Mia. C’est une jeune femme rêveuse, ses ambitions pour devenir actrice sont mises de côté pour un an.. Mais elle compte bien ne pas perdre ses objectifs de vue.. Mia, c’est malgré tout une grande romantique qui va devoir lutter contre sa facilité à tomber amoureuse. Un challenge supplémentaire dans cette année qui ne lui appartient plus vraiment.

Ce premier tome pose les bases de la série en nous dévoilant l’intrigue principale, à savoir, le sacrifice de Mia pour sauver son père et sa sœur. Elle doit réunir 1 million de dollar pour payer la dette de jeu de son père.

Ce premier opus se déroule à Los Angeles et pour sa première mission, Mia va faire la connaissance de Wes, un scénariste hollywoodien. Quelle coïncidence pour Mia qui rêve de devenir actrice. Elle va devoir l’accompagner à divers événements mondains pendant 24 jours. De nombreuses questions vont affluer dans l’esprit de Mia.. Une chose est sûre elle ne s’attendait pas à vivre une expérience aussi intense.

J’ai adoré le personnage de Wes, c’est un homme qui possède un charisme impressionnant. Il n’est pas imbu de lui-même et j’ai de suite craqué pour lui. Il sera à l’écoute de sa partenaire pour que leur relation se passe de la meilleure des façons. Je ne vous en dis pas plus…Juste que ce premier homme a su me charmer à tous les niveaux. Il est cultivé et intelligent, sexy et coquin, ce qui le rend très attirant. 

Cette relecture m’a montré la vulnérabilité de Mia et son immaturité. Malgré tout cela nous démontre que Mia est humaine et pas infaillible, mais elle nous démontre aussi qu’elle souhaite s’en sortir seule par ses propres moyens.

Audrey Carlan a su créer un concept intéressant autour d’une héroïne moderne qui a beaucoup à apprendre sur elle-même… Chose que l’on perçoit encore plus à la relecture. Avec ce premier tome, l’auteure nous mets des étoiles plein les yeux car il faut dire que Wes est vraiment craquant, proche de la perfection.

J’ai vu ce premier tome comme le début d’un parcours initiatique pour Mia. L’intrigue principale est évidemment qu’elle sauve sa famille mais je suis persuadée que le fil rouge de l’histoire sera aussi de rendre Mia plus sûre d’elle, plus mâture et qu’elle puisse se rendre compte de ce que cette année peut lui apporter.

Cette saga se veut très sexy, il s’agit véritable de romance érotique, alors oui je sais que la romance est controversé avec cette série un peu particulière, mais si vous aimez la new romance, je pense que cette saga saura vous plaire !

Audrey Carlan maîtrise aussi l’érotisme, qui se décline avec sensualité et provocation, ce qui nous donne des scènes intenses et grisantes. Au-delà des corps à corps langoureux, j’ai perçu cette petite flamme qui a mit mes sens en alerte.

Mais Audrey Carlan avait un autre objectif avec Calendar Girl, transmettre des messages de tolérance et d’acceptation de soi. Des thèmes féministes très bien abordés mois après mois.

La question que vous devez vous poser c’est pourquoi faire une relecture de cette saga ? Et bien tout simplement parce que je souhaitais vraiment avoir un autre regard sur l’évolution de la série, certains mois m’avaient déçue, il y en a d’autres que j’avais adoré et j’avais envie de repasser cette année 2018 avec Mia.

Retrouvez mes impressions de l’an dernier en entier —> ICI.


Extrait 

Ce matin, quand tu pensais que je dormais, tu m’as embrassée et tu m’as dit : « Ne m’oublie pas. »

Wes, je te le promets, je n’oublierai jamais le temps que nous avons passé ensemble, et surtout, je ne t’oublierai jamais, toi.

De tout mon cœur,

Mia

About Author

MarleneEloradana

Marlène, trentenaire du sud de la France, véritable bookaddict, je ne suis jamais rassasiée quand il s'agit de lecture, dévoreuse de romances en tout genre mais surtout celles qui font vibrer et s'émouvoir au fil des pages.

3 Comments

  1. […] MES AVIS SUR LES TOMES PRÉCÉDENTS  CALENDAR GIRL – JANVIER CALENDAR GIRL – […]

  2. […] MES AVIS SUR LES TOMES PRÉCÉDENTS CALENDAR GIRL – JANVIER CALENDAR GIRL – FÉVRIER CALENDAR GIRL – […]

  3. […] MES AVIS SUR LES TOMES PRÉCÉDENTS CALENDAR GIRL – JANVIER CALENDAR GIRL – FÉVRIER CALENDAR GIRL – […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *