Jeu d’innocence > Jennifer L. Armentrout

Après une blessure qui lui coûtera peut-être sa carrière de danseuse et la fin d’une relation désastreuse, il est temps pour Tess de passer au plan B : l’université. Un projet qui se révèle plus alléchant que prévu dès lors que Jase Winstead se trouve dans les parages. En effet, depuis l’enfance, le meilleur ami de son frère Cam lui inspire des fantasmes de moins en moins avouables, surtout après l’échange d’un baiser furtif et passionné un an auparavant.

Si Jase est loin d’être indifférent à son charme, ce dernier s’efforce toutefois de garder ses distances. Il doute que Cam voie cette histoire d’un bon œil, lui qui connaît ses secrets les plus sombres. Des secrets dont Tess doit être protégée, à n’importe quel prix…

Paru le 11 février 2015 aux éditions J'AI LU POUR ELLE.


L’avis de Marlène – Note 4,5/5

Je poursuis ma découverte de la saga [Wait for you] de Jennifer L. Armentrout en prévision de la sortie du sixième tome prochainement. [Jeu d’innocence] nous narre l’histoire de Tess, la sœur de Cameron et Jase, son meilleur ami. Le constat est sans appel, je suis fan de cette saga et même si Jase n’a pas détrôné Cameron, et bien ce second opus s’avère tout simplement excellent.

J’ai été touché par l’accent dramatique de ce roman. En effet, nos personnages vont avoir à affronter différentes épreuves et l’ensemble m’a vraiment émue. Après une blessure qui lui coûtera sûrement sa carrière de danseuse, Tess est de retour à l’université. Son plan B étant de se tourner vers l’enseignement… Qui dit université dit confrontation avec Jase, le meilleur ami de son frère Cameron. Le même Jase avec qui elle a échangé un seul et unique baiser un an auparavant. Tess n’a cessé de fantasmer sur lui, ce qui n’arrangera pas le fait qu’elle va être amenée à le croiser sur le campus… Mais Jase tente tant bien que mal de garder ses distances avec cette tentation faite femme, car Jase n’est pas insensible au charme de Tess, elle est pourtant hors de portée. Il a beaucoup trop de choses à garder secrètes. Arriveront-ils à garder leur distance ? Leur attirance finira-t-elle par se tarir ? 

Une fois de plus, j’ai dévoré ce roman. Jennifer L. Armentrout m’apparaît de plus en plus comme une auteure incontournable dans le genre new adult. Elle a réussi à m’éblouir avec l’histoire de Tess et Jase. Nos deux héros ont dû traverser des épreuves difficiles… Voyant leur vie prendre un tout autre chemin que ce qu’ils avaient imaginé. Tess avait tout d’une grande danseuse, hélas une mauvaise blessure l’éloigne de son rêve de toujours. Mais Tess est une battante, c’est un fait, j’ai été admirative de son courage, de sa ténacité et de sa façon de rebondir. Tess pourrait nous apparaître comme fragile mais sa force de caractère est éblouissante. Elle a vécu des choses vraiment difficiles qui donnent matière à réflexion. Les thèmes qui la concerne sont touchants et très poignants. Tout comme ceux qui entourent Jase, car lui-aussi a eu des choses à affronter. Jase est un homme adorable, j’avoue que je suis tombé sous son charme dès les premières pages. Bien qu’un peu secret, il s’avère être un héros particulièrement craquant. C’est difficile de vous parler de lui, car il y a beaucoup de détails que je ne peux pas vous révéler. Aussi, je préfère vous dire que j’ai trouvé son personnage presque parfait dans son imperfection. Le duo qu’il forme avec Tess est juste trop mignon, trop de sexytude en lui qui se répercute sur leurs joutes verbales… Jase et Tess sont tellement en phase, se faisant du bien l’un l’autre. C’est bien plus qu’une attirance physique entre eux. Ils se comprennent, se soutiennent et l’amour leur arrive dessus de plein fouet ! 

Nous avons la chance de retrouver des personnages que l’on connaît, comme Cameron (*soupire*) et Avery. Et d’autres protagonistes entrent en scène. Vous pourrez les aimer et les détester, au choix ^^ L’intrigue est vraiment palpitante et les pages ont défilé à une vitesse vertigineuse. Même si j’ai vite deviné certains aspects de l’histoire, dont les mystères qui entourent notre héros, et bien je me suis laissé séduire par l’ensemble, car la plume de l’auteure est tellement magique que j’ai dévoré ce roman.

J’ai trouvé la tonalité de ce roman très intéressante. Comme je le disais plus haut, la romance est entourée de nombreux rebondissements, certains sont dramatiques. J’ai été touchée et émue par les sujets que l’auteure a choisi d’aborder. J’ai aimé la mixité des émotions et le mélange de style qui s’harmonise au fil des pages. Les sentiments sont naturels et vifs, le dénouement aussi surprenant qu’il est prévisible, car oui je n’avais pas tout deviné ^^ Retrouver la plume de l’auteure fut un véritable plaisir, je dois dire que cela fonctionne toujours aussi bien, peut importe l’histoire, les personnages et le contexte romantique, je suis chaque fois emportée avec Jennifer L. Armentrout. 

En bref, ce second opus m’a vendu du rêve. L’addictivité, l’humour, la sexytude et les émotions en tout genre ont été au rendez-vous. Je vais bientôt pouvoir établir mon top BBF de cette saga, pour le moment Cameron garde la tête du classement, suivi de Jase… Mais une petite voix m’a dit que le troisième opus va me faire revoir mon classement ^^ Si vous n’avez pas encore débuté cette saga, il est temps de vous y mettre, c’est vraiment de la valeur sûre en terme de romance new adult. 


Extrait 

« Un sourire différent apparut sur ses lèvres. Un sourire que je voyais pour la première fois. Incertain, enfantin, en particulier avec la façon dont il se retroussait en coin.

— Je veux qu’on soit ensemble.

Au début, je ne fus pas sûre d’avoir bien entendu. L’orgasme m’avait peut-être bousillé les neurones. Pendant trois ans, j’avais rêvé de ce moment, d’apprendre qu’il éprouvait les mêmes sentiments que moi, qu’il voulait être avec moi autant que moi. Mais maintenant, devant le fait accompli, j’hésitais.

J’hésitais entre faire une danse de la victoire et lui sauter dessus. Je ne pouvais faire ni l’un ni l’autre. Mon genou ne l’aurait pas supporté et, de toute façon, ça aurait gâché la perfection de cet instant.

C’était étrange qu’un tel bonheur se produise après une annonce aussi catastrophique.

— Je veux une relation, dit-il en caressant mes joues du bout des doigts. Avec toi. J’en rêve depuis la première fois où tu as dévalé les escaliers pour me prendre dans tes bras, chez tes parents, alors que je savais que c’était mal. Pour tout un tas de raisons. Mais je le veux.« Je levai les yeux pour les planter dans les siens. J’avais presque peur de parler.

— Tu me veux ?

Il releva la tête avec un sourire en coin et plaça ses lèvres juste devant les miennes. Il m’embrassa alors avec douceur et tendresse. Il prit son temps. Le baiser parut durer une éternité.

— Ça me paraît évident, oui.

Mon Dieu, j’étais à deux doigts d’exploser.

— Comme ta petite amie ?

— Oui.

Tout en essayant de garder une once de dignité et ne pas me mettre à glousser comme une dinde, je réussis à parler calmement.

— Alors, tu ne vas pas me demander d’être ta petite amie ?

Il posa une main sur ma hanche en souriant.

— Ce n’est pas comme si tu risquais de dire non.

Bouche bée, je lui donnai une tape sur le torse.

— Non mais ! Ça va les chevilles ?

— Très bien. (Il embrassa le coin de mes lèvres.) J’ai juste une confiance extrême en tes sentiments pour moi.

— Waouh. Et c’est quoi, la différence ?

— J’ai tort ?

Je me mis alors à sourire comme si quelqu’un venait de me tendre une plaque de biscuits tout juste sortie du four. Je ne pouvais pas m’en empêcher.

— Non.

— Eh bien voilà.

Je ris.

— Mais qu’est-ce que tu ressens pour moi ?

— Tu devrais avoir autant confiance que moi.

J’ouvris la bouche, puis la refermai. J’avais envie d’avoir confiance, mais ce n’était pas le cas. Avec tout ce qu’il s’était passé, mon imagination fonctionnait toujours à cent à l’heure.

La couleur de ses iris était d’un gris argenté éclatant.

— Ferme les yeux.

Ravalant l’envie de lui demander pourquoi, je lui obéis. Plusieurs secondes s’écoulèrent, puis il m’aida à m’allonger sur le dos et ses mains se posèrent de chaque côté de ma tête.

— Ne les ouvre pas, me dit-il.

J’ignorais comment tout ceci pouvait me rendre plus confiante. Je dus me faire violence pour ne pas ouvrir les yeux lorsque je sentis la chaleur de son corps au-dessus du mien. Je retins ma respiration.

Jase m’embrassa le bout du nez.

J’ouvris doucement les paupières en riant. Il releva la tête. Des ridules se formèrent autour de ses yeux lorsqu’il me sourit.

— Maintenant, on en arrive à la partie la plus terrifiante, dit-il en prenant une grande inspiration. Il va falloir en parler à ton frère.

Terrifiant, en effet. Pour Jase. Mais moi, je souris.

— Et si je me mettais en couple sur Facebook et que je te taguais ?

Jase ricana avant de déposer un autre baiser sur mon front.

— J’imagine bien sa réaction. »

Retrouvez mon avis sur l’opus précédent. 

Jeu de patience > Jennifer L. Armentrout

4 commentaires sur « Jeu d’innocence > Jennifer L. Armentrout »

  1. Je suis contente qu’il t’ai plu. Jennifer L Armentrout c’est un peu le summum de ma biblio alors quand quelqu’un aime je suis aux anges.
    Tu verras le troisième est aussi génial

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *