Je n’aimerai plus > Stéphane Soutoul

Les ombres du passé les séparent et pourtant…

Inconsolable, Solange trouve refuge dans la solitude depuis le décès de son premier amour. Le marquis de Rousserolle souhaite malgré tout que sa fille épouse un aristocrate digne de son rang. Dans l’attente de fiançailles auxquelles elle refuse de se soumettre, Solange est placée sous la protection de Childéric de Frazignac. Dès le premier regard, la jeune femme perçoit le bretteur taciturne comme une atteinte à sa liberté.

La guerre ne tarde pourtant pas à s’embraser aux frontières du royaume. Pris dans la tourmente des événements, Solange et Childéric apprennent à cohabiter, à découvrir leurs blessures mutuelles, leurs espoirs…

Se pourrait-il qu’un cœur en deuil finisse par s’éprendre d’une âme torturée, envers et contre tout ?

Paru le 7 octobre 2017 aux éditions Rebelle


L’avis de Marlène – Note ❤❤❤

Quand l’amour se conjugue au passé…

L’existence de Solange fut brisée le jour où Théodore, son premier amour, rendit son dernier souffle. Depuis, la jeune femme s’est muré dans un chagrin sans précédent. Préférant la solitude aux mondanités, Solange se complaît dans son quotidien morne et sans saveur. Il n’y a que son amour pour les livres qui puisse égayer un tant soit peu ses journées… Mais deux ans ont passé depuis la tragédie qui lui a arraché son seul et unique amour, et pour le père de Solange, le marquis de Rousserolle, il est grand temps pour Solange d’avoir un Vertueux, en la personne de Childéric de Frazignac… Un nouveau protecteur qui sera en charge de sa sécurité et de la préservation de sa vertu jusqu’à ce que la jeune femme trouve un mari digne de son rang.

Mais c’est bien mal connaître Solange qui est certaine d’une chose… Elle n’aimera plus… Son amour est entièrement réservé à la mémoire de Théodore. Une certitude qui obscurcit le destin de notre héroïne… Forcée de constater qu’elle vit dans le passé, Solange va apprendre à ses dépends que son avenir est incertain et qu’elle n’a plus toutes les cartes en main si son père décide d’offrir sa main à un noble.Son entourage semble bien décidé à prendre certaines mesures pour qu’elle réponde au us et coutumes qui incombent à une jeune femme appartenant à la noblesse royale. La cohabitation avec Childéric de Frazignac va être éprouvante, Solange n’est pas une jeune femme magnanime… Au contraire, elle va tout faire pour rendre la vie de Childéric impossible, lui prouver qu’à ses yeux, il ne sera jamais plus qu’un indésirable… Mais la guerre ne tarde pas à faire rage, et nos héros pris dans la tourmente vont devoir faire la paix, et qui sait, peut-être apprendre de leurs erreurs mutuelles… Aux côtés de son Vertueux, Solange va être aux prises avec ses émotions.

Ce roman est un véritable rêve éveillé. Ce coup de cœur est particulier, car il a débuté grâce à la couverture de ce roman. Une couverture qui illustre à merveille l’histoire de Solange. Dès les premières lignes, la magie opère. Le style de l’auteure est d’une richesse infinie, il sied à merveille avec le contenu de cette romance hors du commun. La plume de Stéphane Soutoul s’est adapté à l’époque qu’il nous décrit. Le récit est terriblement bien écrit, j’ai ressenti une sorte d’adoration à la lecture de ce roman. L’équilibre parfait entre les dialogues, les descriptions et la narration. Une narration à la troisième personne qui nous place en tant que spectateur de cette histoire enchanteresse. Un récit à l’intrigue pleine d’émotions, mais aussi avec un côté très aventureux. J’ai aimé la tonalité de ce roman, l’ambiance mêlant passion, destinée et mésaventure.

On se retrouve très vite dans le vif su sujet, on fait connaissance avec Solange, notre héroïne. Elle ne manque pas de caractère, je vous avoue que c’est une jeune femme qui a beaucoup de qualités mais aussi bon nombre de défauts. C’est une jeune femme qui m’a ému, elle a touché le bonheur du bout des doigts avant de perdre l’homme qu’elle aimait… Cette épreuve l’a façonné, elle est devenue l’ombre d’elle-même… Elle ne s’autorise presque rien dans sa vie, elle ne souhaite qu’une chose, la solitude. Se voyant dans l’obligation de subir la présence de son protecteur, Solange va se montrer sous son plus mauvais jour. Elle nous dévoile une facette exécrable de sa personnalité en étant colérique, égoïste et très têtue ! Je vous assure qu’elle méritait parfois d’être secouée !!! Et pourtant cela alimente à merveille l’intrigue du récit et ses interactions avec Childéric. J’ai aimé notre héroïne dès le début, car j’avais envie de la voir évoluer, de la voir ouvrir les yeux sur le monde qui l’entoure. Et surtout de la savoir en paix avec elle-même. Childéric de Frazignac est quant à lui un énorme mystère au début du récit. Que fait-il ici ? Pourquoi a-t-il accepter de devenir le protecteur de Solange ? Qu’a-t-il à y gagner ? Notre héros est très intriguant, je dois dire que son arrivée dans l’histoire m’a marqué. Il dégage un certain magnétisme, est-ce dû à sa condition de Vertueux ? Stéphane Soutoul a réussi à rendre son personnage charismatique avec tout ce que cela implique. Il ne manque pas de nous faire réagir, j’ai été attiré par sa personnalité. Il semble si calme et posé que l’on se demande ce que cela cache. Childéric est un homme patient, attentif et alerte. Et il lui faudra bien du courage pour affronter le fiel de Solange au quotidien. Childéric m’a plus car c’est un homme simple qui a des valeurs qui me sont chères. Il sait aussi être déroutant et espiègle lorsque la situation le requiert.

Les personnages secondaires s’inscrivent à merveille dans l’intrigue palpitante que nous réserve cette histoire. Ici on est vraiment dans le rêve, une intrigue avec beaucoup de rebondissements et une pointe de magie qui confère à l’histoire un aspect enchanteur. J’ai particulièrement aimé Aurore, la sœur de Solange, qui est une jeune femme pleine de vie, de fougue et d’entrain. En effet, à l’opposé de Solange, elle apporte beaucoup de vie et de lumière à l’histoire. Sa relation avec Solange est aussi réconfortante, j’ai aimé le lien qui l’unie à sa sœur. Le marquis de Rousserolle est un personnage intéressant et évolutif, j’ai aimé son calme apparent, la compréhension dont il fait preuve envers sa fille. On perçoit l’amour qui se dégage de leurs entrevues. Il n’a pas le beau rôle, car les décisions qu’il prend sont à l’opposées de ce que Solange souhaite… Mais un père a des devoirs envers ses enfants, et parfois il est nécessaire de faire des choix qui sont difficiles. D’autres personnages sauront attiser votre courroux ! Quand d’autres adouciront vos émotions. J’ai eu un gros coup de cœur pour Elina, la sœur de Childéric.

L’intrigue se situe à plusieurs niveaux. Dans ce roman il y a de l’amour, l’amour fraternel et paternel et les sentiments amoureux. Les émotions à vif de notre héroïne sont au centre de l’intrigue, elles seront comme un fil rouge tout au long de l’histoire. Ce roman teinté de magie, nous propulse dans un univers charmant où la noblesse côtoie les gens du peuple. Un univers où la guerre va faire rage. J’ai trouvé l’univers de l’auteur saisissant car sa plume se veut très imagée et lyrique. Aucun obstacle ne vient se mettre en travers du chemin de notre imagination. Tout n’est qu’enchantement. On se retrouve dans les méandres de l’amour, pris au piège de nos propres émotions. Les rebondissements nous apportent beaucoup de rythme, le dénouement est des plus captivant. On se met à espérer, à vouloir comprendre certaines choses… J’ai été emportée dans ce récit qui se veut très poétique par moment. En effet, certains passages sont vraiment fascinants avec des descriptions à couper le souffle. J’ai rêvé de cette époque, de la beauté des paysages, de la complexité des us et coutumes de l’époque.

Stéphane Soutoul nous offre vraiment une romance historique tumultueuse et pleine de charme, menée par des personnages singuliers au caractère bien trempé. Sa plume nous émeut autant qu’elle nous divertit, car l’intrigue laisse la part belle à des aventures de haut vol. Il y a beaucoup de détails qui m’ont plu dans ce roman, rien n’est laissé au hasard, les personnages sont travaillés avec soin autant que les émotions et l’intrigue. La petite touche de magie rend le récit enchanteur pour le plus grand plaisir des lecteurs.

En bref, un coup de cœur qui m’aura valu de belles heures de rêve hors du temps ! 


Extrait

« Solange avait hérité des mêmes prunelles couleur chocolat que lui. Elle connaissait bien ce regard paternel qui pouvait être aussi bien doux et tendre que traversé par de terribles orages. Et en ce moment, la tempête guettait dans les méandres de ses yeux craints et adorés par-dessus tout.

-Je ne vais pas tarder à m’occuper du cas de ta sœur. Toutefois, cela se fera en temps et en heure, déclara Ebroïn. Je sais pertinemment qu’elle a aussi besoin d’un Vertueux pour veiller sur sa dignité. Son tour viendra bien assez tôt, ne te fais aucun souci à son sujet. Mais pour l’heure, c’est toi qui m’intéresses, ma rêveuse du soir.

Ma rêveuse du soir… Le marquis avait attribué ce surnom affectueux à sa fille aînée à cause de sa manie de contempler des heures durant les étoiles. Bien avant la mort de Théodore, Solange aimait déjà scruter le ciel enténébré et son astre d’argent. Cela lui donnait l’occasion d’imaginer d’autres mondes et de laisser son esprit vagabonder au gré de ses rêveries qui n’appartenaient qu’à elle. »

 

Un commentaire sur « Je n’aimerai plus > Stéphane Soutoul »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *