Le club des pendus > Tony Parsons

« À Londres, les bourreaux sont de retour.

Ils ont décidé de rétablir la peine capitale.
Ils forment un étrange club avec pour modèle le célèbre bourreau anglais Albert Pierrepoint, responsable de plus de quatre cent cinquante exécutions au siècle dernier. Et c’est par la corde qu’ils ont décidé de punir violeurs d’enfants, chauffards et autres délinquants qui réussissent à échapper au système judiciaire.

La conscience du détective Max Wolfe le tourmente.
La justice est-elle vraiment là où on le croit ? Qui sont ces citoyens-vengeurs ? Pour y répondre, Max devra s’enfoncer dans les entrailles de la ville, là où les vestiges du passé ont encore une emprise sur les vivants.

Dans un Londres caniculaire, plus que jamais le bien et le mal se confondent. »

Paru le 7 septembre 2017 aux éditions De la Martinière.


L’avis d’Amandine – Note 5/5

Un bon roman comme je les aime, avec meurtre en série et surtout enquête.

Max Wolfe va être pris dans une enquête sur une série de meurtres qui se déroulent en direct sur les écrans.

Nous sommes plongés direct dans un premier meurtre, et quel meurtre, tous le monde a pu voir son exécution en ligne.

Entre une couverture rose où tu te dis ça va être une enquête sur fond d’amour, on se trompe complètement.

Ce ne sera pas une lecture simple. Nous avons une belle enquête en pleine ville de Londres. Où on va nous parler de la vie de Max, de sa famille et de son boulot. Une histoire sombre derrière des actes durs et avec beaucoup de sang.

On s’attache très vite à Max et surtout à l’écriture de l’auteur. Max aime son travail et surtout il a un moral d’acier car pour voir tous ces morts et risquer sa vie tous les jours, cela n’est vraiment pas simple.

Au fur et à mesure des pages, l’auteur arrive à nous emporter avec lui au plus profond, pour découvrir au plus vite le ou les meurtriers.

Un thriller que je recommande à tous les amateurs de sensation forte.

Merci à Anne et Arnaud et les éditions Le diable Vauvert pour ce service presse.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *