Burning Games > C.S Quill

Éditeur : Hugo poche
Date de sortie : 12 octobre 2017
Lien d’achat : Amazon

La plume acérée de C.S Quill explore l’univers des jeux à Vegas !

« Derrière son attitude drôle et excentrique, Charly bluffe tout le monde depuis des années. Lorsqu’il atterrit à Vegas avec ses meilleurs potes pour danser dans l’un des plus gros casinos de la ville, il pense pouvoir continuer à leur cacher ce qui le hante. Mais les cartes qu’il utilisait jusqu’à présent pour se dérober ne semblent plus fonctionner. Charly perd peu à peu pied pour replonger dans son passé.

De son côté, Ambre espère que tout quitter pour venir travailler au Blue Lagoon sera le coup de poker qui changera sa vie. Elle le sait, elle va devoir mettre de côté celle qu’elle était avant si elle veut y arriver. Mais transforme-t-on si facilement une dame de pique en dame de cœur ?

Étouffer les braises de son passé est un jeu dangereux. Et à Vegas, impossible de dicter ses propres règles ! »


L’avis de Marlène – Note ❤❤❤

Ah là là ! [Burning Games]… Ce roman est une vraie bombe à retardement. Honnêtement, je ne savais pas à quoi m’attendre avec Charly, la seule certitude que j’avais, c’est qu’il avait retenu toute mon attention dans [Burning Dance], il m’était apparu comme le rigolo de la bande, le mec le plus décontracté de tout l’univers… Ce fut donc un véritable choc de découvrir tout ce qui se cachait derrière ce masque de grand fanfaron… Il est clair que Charly est le roi du bluff, mais à Vegas, les masques vont tomber…

Toute l’équipe de GoT débarque à Vegas, pour la troupe c’est un rêve qui se réalise, ils vont se produire sur la scène du Blue Lagoon, un des plus grand casino de Vegas. Petit à petit, Charly prend de moins en moins de plaisir à danser avec son crew, hanté par un passé qui lui colle à la peau, il va perdre pied… Se noyer dans les excès, sexe, alcool et jeu d’argent… Et oui, Vegas vous en met plein les yeux pour mieux vous faire sombrer ! Ambre quant à elle débarque à Vegas pour travailler au Blue Lagoon, elle espère faire table rase du passé et briller aux yeux d’une certaine personne… Mais ici encore tout n’est qu’artifice et sa rencontre avec Charly risque bien de bouleverser ses bonnes résolutions. Ensemble, arriveront-ils à s’aider mutuellement ? Sauront-ils faire les bons choix ? 

Difficile de mettre des mots sur mes émotions. Ce roman m’a transportée loin, très loin. Le fond de l’histoire est profond et intense, l’aspect dramatique et psychologique de cette histoire sera perçue différemment d’un lecteur à l’autre, pour ma part, cela m’a renvoyé à mes propres souvenirs. Mais je ne suis pas restée enfermée dans ma propre psyché, non, cela m’a permis de me sentir proche de Charly, de comprendre totalement son attitude, sa descente aux enfers, et son envie de tout envoyer chier… Charly, c’est un personnage complexe, il a toujours réussi à emprisonner une partie de lui-même, en faisant semblant d’être quelqu’un d’autre… Mais pourquoi a-t-il fait ça ? Qu’est-ce qui le ronge à ce point ? L’auteure nous laisse des indices au fil des pages pour comprendre son héros, pour que l’on puisse comprendre ses démons, et qu’on puisse le cerner totalement. Charly se révèle à nous, en dualité avec l’homme qu’il a toujours montré aux yeux du monde. Mais Charly n’est pas infaillible, il est humain, il est paumé et il ne sait plus vraiment qui il est… On le découvre grossier, poussif, gros déconneur et puis… le vernis s’effrite et laisse la place à un homme démoli, qui s’autodétruit. Cela m’a fait mal pour lui, j’ai ressenti beaucoup de compassion pour lui, car l’auteure a su nous livrer sa souffrance avec justesse, c’était tellement intense que j’ai été troublée par les émotions que j’ai ressenti… J’ai vraiment eu un coup de cœur pour Charly, pour celui qu’il était et celui qu’il rêve de devenir, pour son côté profondément dévoué aux autres, pour son côté rieur qui reflète malgré tout un pan de sa personnalité. Charly est aussi un séducteur, même si j’ai eu envie de lui secouer « le paquet » un certain nombre de fois… Mais je donnerai n’importe quoi pour qu’il m’appelle « bébé » ! Bref, Charly ne m’a pas déçue, il a été à la hauteur de mes attentes, et j’ai adoré qu’il joue selon ses propres règles. Vous n’allez pas être déçues ^^

Ambre, notre héroïne, est tout simplement fantastique. J’ai réussi à m’identifier à elle. Ambre est une sacrée nana. Elle se bat aussi contre elle-même. Elle lutte contre les différentes facettes de sa personnalité. Son arrivée à Vegas aurait dû signer le départ d’une nouvelle vie pour elle, une vie meilleure et épanouissante… Après 8 mois, le bilan est plutôt décevant… Mais Ambre est prête à tout pour prendre sa revanche sur la vie. Ambre est à la croisée des chemins, elle va devoir faire des choix, peser le pour et le contre, et tout cela avec beaucoup de responsabilité sur le dos. C’est une héroïne que j’ai admiré pour son courage, sa détermination et sa force de caractère. J’ai aimé son côté tigresse et indomptable, sa façon de se défendre pour se protéger du monde qui l’entoure. Mais Ambre a une faiblesse, et elle est de taille… Elle régit à présent sa vie… Mais acceptera-t-elle encore longtemps ce quotidien qui la rabaisse chaque jour un peu plus ? Ambre est une warrior, elle est sacrément badass, j’ai aimé son tempérament sulfureux, elle est passionnée, et on sent l’étincelle de vie au fond d’elle. Mais Ambre peine un peu plus chaque jour, elle est perdue, et sa relation avec Charly va compliquer un peu plus les choses… Car avec lui, elle rêve de plus, elle rêve de celle qu’elle était…

On retrouve les personnages de [Burning Dance], ce fut un plaisir de retrouver Carlos, Brennan, Jolan et Sin. Mention spéciale pour Sin que j’ai adoré ici, cette nana est phénoménale. Elle est tellement importante dans l’histoire, tel un pilier qui soutiendra tout son entourage, cette Sin qui m’en avait fait voir de toutes les couleurs précédemment, je suis vraiment retombée sous son charme. Les nouveaux personnages secondaires sont eux aussi bien travaillés, il m’a été facile de les cerner, de me faire un avis net et précis sur eux, tellement ils s’intègrent bien aux moindres rebondissements.

Avec nos deux héros, C.S Quill aborde des thèmes difficiles à traiter. Je ne peux vous les dévoiler, sinon ce serait vous révéler une part de l’intrigue. Je peux néanmoins vous dire que l’auteure a pris son temps pour poser son intrigue et développer le fond de l’histoire de manière très réelle et humaine. Le côté psychologique est très intense, il rend l’histoire exceptionnelle. C’est un ensemble de plusieurs aspects qui m’ont totalement convaincue. Tout d’abord, l’univers et le lieu où l’histoire se passe. Direction Vegas et ses excès… Et oui, pas de repos pour les braves, à Vegas tout est permis ! J’ai trouvé cela très cohérent que Charly perde toute retenue dans le contexte où il se trouve… Il a tout à porté de main, l’alcool, les femmes et le jeu… La danse rythme tout le roman, et j’ai trouvé cela vraiment génial. J’adore la danse, les émotions que l’on peut faire passer à travers l’expression de nos corps. Et l’auteure maîtrise cet aspect à la perfection. La danse donne une ambiance spéciale à l’histoire, je n’ai aucun mal à me mettre dedans. L’intrigue est originale, rythmé par un jeu dangereux entre Ambre et Charly, un jeu qui pourrait bien avoir raison d’eux. J’ai aimé le scénario de l’auteure, on ne sait pas à quoi s’attendre, les métaphores sur le jeu et les enjeux de leurs vies respectives sont bien trouvées, C.S Quill a exploité à fond les univers qu’elle explore, c’est ce qui rend le récit unique, et c’est de cette façon qu’elle donne vie à ses personnages, avec sa propre marque de fabrique.

Le récit n’est pas dénué d’humour, et il est le bienvenu pour apaiser des situations sous haute tension. L’érotisme à plusieurs facettes ici, le côté débauche et perdition… Le sexe dont on se sert pour noyer son chagrin, pour oublier ou tout simplement pour ne pas être seul… Et puis, il y a le sexe qui compte, mais qui en même sème le trouble. Le sexe qui perturbe et qui nous plonge dans un sentiment de paix tant attendu ! Et puis, il y a le sexe franchement excitant, le sexe qui se fait dans l’urgence… Et qui m’a donné chaud il faut bien le dire. Vous voyez un peu les nuances ? C.S quill n’est-elle pas une maîtresse dans l’art de faire passer moult émotions avec une seule et même thématique ? 

[Burning Games] c’est avant tout un drame psychologique, rehaussé par une romance très bien menée où les émotions ne sont pas mises de côtés. C.S Quill nous livre une histoire qui prend aux tripes, qui fait réfléchir et qui accroche le lecteur. J’ai été touchée par cette histoire, mais aussi par l’écriture de l’auteure, cette liberté d’expression assumée et vibrante de réalisme. C.S Quill ne rentre dans aucun moule, elle écrit comme elle l’entend, elle est cash et sans barrière. C’est cette liberté qui lui permet de s’épanouir à travers ses textes, ses personnages prennent vie sous nos yeux, et tout est si bien orchestré que l’on ne doute pas une seule seconde du dénouement de l’histoire qui m’a tenu en haleine jusqu’au bout !

[Burning Games] qu’est-ce que c’est ? 

C’est des larmes de colère, de tristesse et de joie  !!! C’est des crises de nerfs à n’en plus finir ! C’est des frissons d’angoisse et d’excitation ! C’est deux crises cardiaque ! (Cami tu as de la chance, Charly a réussi à me réanimer) ! C’est de l’humour à vous tordre de rire ! C’est des yeux qui se lèvent au ciel ! C’est des « putain », « fais chier », « non, t’es pas sérieuse »… ! C’est une ambiance qui donne envie de se déhancher et de se sentir vivants. C’est le genre de roman que je vous recommande, tout simplement !

En bref, je pense que tout est dit, non ? Je ne m’attendais pas à tomber dans le précipice avec Charly et Ambre, et pourtant, j’en ressors le cœur gros ! C.S Quill est généreuse, elle nous livre un récit touchant, énervant et excitant mais avant tout elle se livre à nous… car écrire c’est aussi ça… Se mettre à nu en défendant sa vision de la vie à travers ses personnages. Merci pour cette romance qui est avant tout une belle leçon de vie pleine d’espoir !


Extrait

« Je la rejoins d’un bond et la serre dans mes bras sans jamais cesser de danser. J’emprisonne entre mes muscles tendus cette fille qui se dévoile enfin. Je pose mes mains sur ses fesses et les fais remonter sous la couture de son short avant de la hisser contre moi. Elle enroule ses bras autour de ma nuque et reste à me scruter pendant que je nous balance d’un pied sur l’autre.

Quand elle laisse partir sa tête en arrière et que ses cheveux touchent presque le siège du canapé, je la serre plus fort. Pour ne pas la laisser tomber. Mon cœur se contracte de douleur, percuté par une révélation.

Je comprends soudain que j’ai envie de l’aimer mais que je ne sais pas comment y arriver. »

Je remercie Stéphanie et les éditions Hugo roman pour leur confiance. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *