Si tu me le demandais > Emily Blaine 

Éditeur : Harlequin
Collection : &H
Lien d’achat : Amazon

Elle est sa deuxième chance d’être heureux

« En un regard, un sourire et quelques phrases échangées, Julianne a bouleversé la vie de Cooper. Le temps de leur conversation fortuite sur la terrasse d’un hôtel, elle est parvenue à apaiser les plaies de son âme  et, pour la première fois depuis huit ans, Cooper n’a plus senti le poids de son chagrin. Car, depuis qu’il a perdu sa femme, il se débat chaque jour avec la douleur de l’absence du grand amour de sa vie  ; une lutte qu’il mène pour leur fille, Cecilia, désormais adolescente. Mais, lorsqu’il recroise par hasard Julianne, Cooper comprend qu’il doit prendre en main son destin  : s’il veut une deuxième chance d’être heureux, il va devoir conquérir cette femme qui le trouble. »

Dans cette nouvelle romance moderne, Emily Blaine explore avec justesse et mesure la rencontre entre deux êtres profondément blessés. Peut-on encore aimer lorsque la vie vous a enlevé votre grand amour  ? La réponse est aussi chargée d’espoir que la plume radieuse d’Emily Blaine.


L’avis de Marlène – Note ❤❤❤

J’ai lu bon nombre de romans d’Emily Blaine. Elle avait déjà réussi à me tirer des larmes avec ses précédentes histoires… Mais ici avec Cooper et Julianne… Ça a été un véritable déluge émotionnel.

Il y a plusieurs aspects de ce roman qui m’ont plu. Tout d’abord, la narration, ô combien originale. Cooper est notre narrateur, on vit toute l’histoire à travers ses yeux, avec ses sentiments, ses douleurs et souffrances, ses vieux démons mais aussi ses espoirs et envies… La narration est unique, découpée en plusieurs parties, rythmée par les danses de toute une vie. J’ai adoré le lien qui s’est créé entre Cooper et Julianne, j’ai aussi adoré la notion de hasard et de destinée… Ensuite, j’ai craqué pour les personnages vrais, sincères et sans fioritures. Cooper, notre héros, le pilier de ce roman. J’ai été émue par son personnage, il se livre sans concession, sans honte ni barrière. Sa souffrance est palpable, le temps n’a pas fait son oeuvre et son deuil est encore trop présent dans sa vie… Cooper m’a touché d’une manière très intense, j’ai vécu ses sentiments comme si j’étais à sa place, Emily Blaine a rendu son point de vue juste et vivant, son côté humain est très émouvant et on ne peux que s’attacher à lui. Julianne, notre héroïne, est d’abord très mystérieuse, on ne perçoit pas tout de suite sa souffrance, je l’ai tout de suite trouvé pétillante, lumineuse et bienveillante. Elle est pleine de sarcasme et on sent bien que son apparente assurance cache une personnalité plus sombre, brisée et torturée… Emily Blaine a entourée son héroïne de mystère, comme si elle n’était pas réellement palpable, comme si elle était éphémère, j’ai adoré cette façon de nous dévoiler son héroïne. Je vous avoue que j’ai sans cesse été sur le « qui vive », j’avais envie d’en savoir plus sur elle, qu’elle revienne sur le devant de l’histoire. Julianne m’a elle aussi émue, et j’ai pu comprendre la moindre de ses émotions. Cécilia, la fille de Cooper, a une place de choix dans l’histoire, elle est l’instigatrice d’une partie de l’intrigue, le cheminement est cohérent et les émotions ont fait des ravages dans mon cœur. Cécilia est naturelle, elle a aussi ses propres démons, elle apporte énormément au récit, elle complète l’histoire avec brio. Laura, la défunte épouse de Cooper, est un personnage à ne pas négliger, elle est là, partout, tout le temps, sa présence est partout… J’ai trouvé très percutant, la manière dont l’auteure l’a intégré au récit… C’était délicat de la part d’Emily Blaine, de réussir à rester juste avec cette constante et pourtant elle n’a jamais fait fausse route. En personnages secondaires, j’ai adoré Jackson, l’associé et meilleur ami de Cooper, mais aussi sa sœur Annah. Ils forment un duo hilarant, tout comme Emma, l’assistante de Cooper qui est impayable, j’ai adoré la relation qu’ils entretiennent, ponctué de respect, de professionnalisme en gardant une ambiance légère. Tous les personnages ont un petit quelque chose qui rende le récit unique.

Et puis, il y a le contenu criant de vérité ! Emily Blaine n’a pas choisi un sujet facile, et j’ai trouvé qu’elle avait abordé cela de manière intelligente, moderne et accessible en misant tout sur la simplicité de ses personnages. Elle a mis ses personnages à nus, sans brûler les étapes… J’ai eu l’impression de comprendre Cooper et Julianne, de pouvoir les toucher du bout des doigts… de les connaître petit à petit au fil des pages. Emily Blaine sensibilise aussi les lecteurs aux regards qu’ils portent sur leur entourage ayant subit la perte d’un proche. C’est vrai que l’on ne sait pas toujours comment réagir face à la souffrance d’autrui. Cela m’a fait réfléchir à la façon d’aborder le deuil, au cheminement qui se fait, on n’imagine pas ce que l’on pourrait ressentir si l’on perdait son âme sœur, son enfant ou encore une personne très proche de nous… Ce roman explore tout cela avec beaucoup d’humilité, d’humanité et de douceur. Emily Blaine met en lumière des émotions intenses, des situations inextricables qui font avancer… Je me suis sentie en phase avec cette histoire, perçant peu à peu les souffrances de nos personnages.

Et comme Emily Blaine sait le faire, elle apporte une touche d’humour, d’auto-dérision et d’espoir à cette histoire ô combien touchante. Car si j’ai été émue aux larmes, j’ai aussi eu le sourire… beaucoup, j’ai ressenti des frissons… en permanence, j’ai eu des petits sursauts cardiaques pour finir par ressentir un sentiment de paix et d’amour… Cette histoire sonne juste et elle aura laissé sa marque sur ma vie de lectrice.

En bref, [Et si tu me le demandais] est à ce jour le roman d’Emily Blaine que je préfère. Elle nous offre des émotions vives, intenses et assez denses. Elle a su doser l’aspect dramatique de l’histoire pour nous plonger dans un récit plein d’amour et d’espoir avec une touche d’humour non négligeable qui apporte le coté léger à l’histoire. Cooper et Julianne m’ont énormément touchés et je me suis sentie très proche d’eux, j’ai connu la perte d’un être cher, je sais combien il est difficile de faire son deuil, et de laisser partir le défunt pour envisager l’avenir sereinement… Merci à Emily Blaine pour cette romance touchante et moderne ponctuée d’émotions vives et d’humour qui caractérisent si bien les histoires qu’elle nous offre.


Extrait

« Elle m’adressa un sourire lumineux, de ceux qui chassent les nuages, puis, lentement, retira sa main de la mienne. Ma paume me brûlait et une douce chaleur, comme une couverture en hiver, enveloppa mon corps tendu. Mon cœur se dégela, engourdi et blessé. Apparemment, il pouvait encore battre, dans une agréable saccade. »

Je remercie Mélanie et les éditions Harlequin pour leur confiance. 

2 commentaires sur « Si tu me le demandais > Emily Blaine  »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *