Hollywood Dirt > Alexandra Torre

Hollywood Dirt

Éditeur : Hugo&Cie
Broché : ICI
Kindle : ICI

Le superbe acteur Cole Masten divorce de sa femme, superstar elle aussi. Le mari parfait est maintenant le célibataire le plus sexy d’Hollywood qui se lâche dans des fêtes torrides. Un nouveau bad boy règne sur Los Angeles.

Summer Jenkins est une jolie jeune fille blonde aux yeux noisette qui vit dans un bled paumée de Georgie qui la rejette.

Et quand l’avion de Cole Masten atterrit sur l’aérodrome de campagne, tout le monde regarde déambuler cette star dans la ville et reste ébahi. Cole Masten vient visiter le lieu de son prochain tournage et amène Hollywood avec lui.

Et quand son chemin croise celui de Summer, elle saute sur l’occasion pour se faire embaucher.

Cole Masten est un sex-symbol et toutes les femmes craquent pour lui. Toutes les femmes sauf Summer qui n’aime pas son arrogance et sa manière de parler.

Mais là, il va être son patron pour les quatre prochains mois..


L’avis de Fanniie – 3,5/5

Suite à la lecture d’Hollywood Dirt mon avis vis-à-vis de ce livre reste légèrement mitigé, ça va vous paraître un peu bizarre mais j’ai cette impression d’avoir aimé ce roman et pourtant en contradiction avec ce que je viens de dire, j’ai ce sentiment de ne pas avoir tout à fait été convaincue (par certains choix fait par l’auteure), c’est comme si il m’avait manqué un petit quelque chose lors de la lecture pour qu’à la fin j’en ressorte séduite totalement.

Tout d’abord ce que j’ai aimé dans ce livre, c’est l’univers, Hollywood et ses stars, exploité d’une manière différente par rapport à que l’on a l’habitude de lire mais plus particulièrement  par le choix de l’auteure de faire venir le monde d’Hollywood dans une petite bourgade de Georgie. J’ai trouvé ce choix plutôt intéressant. De plus il est plaisant de voir dans ce roman que notre second personnage principal, Cole Mastense retrouve humainement parlant, il réapprend lors de ces quelques mois de tournage à redécouvrir l’homme qu’il est réellement et à oublier un peu Cole Masten, l’acteur. Et par la même occasion à apprécier les petites choses de la vie  qu’il n’avait plus l’habitude de faire et qui pourtant font du bien, du moins qui aident à garder un certain équilibre entre la vraie vie et celle des célébrités.

Pour ma part, j’ai apprécié le fait que les chapitres soient courts voire même très courts, certes cela donne un rythme assez lent à la trame de l’histoire mais tout y est détaillé, nous avons les points de vue et ressentis des deux protagonistes principaux, les circonstances des événements à venir… il  y a une véritable chronologie, rien n’arrive par hasard ou comme un cheveu sur la soupe.

Par contre, là où je n’ai pas adhéré, c’est avec l’attitude contradictoire de notre héroïne au tout début du roman. Toute la ville, y compris Summer, ne sont pas trop ravis que leur petite vie tranquille à Quincy soit chamboulée par la venue de tout le staff d’Hollywood. Et pourtant cela n’empêche pas Summer de donner un coup de main à Bennington Payne, qui a pour mission de faire du repérage afin de trouver des lieux pour le tournage du film, ce qui nécessite la coopération des habitants. Mais étant de l’extérieur cela risque d’être difficile, c’est là qu’intervient Summer. Elle l’aide à aller démarcher les gens et à les convaincre d’accepter de prêter leur maison, leur terrain… Donc c’est là que je n’ai pas compris son raisonnement, en principe quand on n’est pas pour quelque chose on ne participe pas au bon fonctionnement du dit événement, on laisse les gens se débrouiller.

Ensuite ce qui m’a dérangé c’est la première scène de rapprochement entre Summer et Cole, que je trouve trop rapide. Cette scène est basée sur un coup de tête ou voire même une pulsion mais certainement pas sur une réaction sensée. De plus, il n’y a même pas eu de jeu de séduction ou de signes avant-coureurs d’un éventuel rapprochement. C’est arrivé comme ça en un claquement de doigts, en tout cas c’est comme ça que je l’ai perçu. Et c’est plus ou moins la même chose pour la fin dans le sens où leur relation évolue à une vitesse folle. Les tensions qu’il y avait entre les deux protagonistes se sont apaisées et donc l’auteure à décidé de brûler certaines étapes, ce qui fait que tout va très vite. Après c’est vrai qu’à Hollywood les couples se font et se défont du jour au lendemain.

Ceci dit j’ai aimé le couple Summer et Cole, et principalement le personnage de Summer, on comprend que Cole tombe sous son charme, elle est différente des autres, elle est la seule à rester indifférente face à lui. Et elle n’est pas le genre de fille à être intéressée par ce qu’il représente c’est-à-dire Cole Masten l’acteur d’Hollywood beau et riche. Je trouve qu’elle a une bonne personnalité.

D’habitude je n’en fais pas mention mais cette fois-ci je me permets de dire qu’il y a un petit trop de coquilles (manque des lettres, des mots, erreur de personne entre Cole et son personnage qu’il incarne dans le film…) dans ce roman.

Bref, cette histoire m’a fait passer dans l’ensemble un bon moment de lecture même si quelques points m’ont un peu chagriné pour être totalement en admiration pour ce roman. Selon moi, il y a de bonnes choses et de moins bonnes choses. Ce qui est sûr c’est qu’après cette lecture je suis vraiment curieuse de voir ce que va donner l’adaptation au cinéma. Et est-ce que je vous recommande ce livre, je dirais oui car je pense que malgré tout il peut plaire à pas mal de lectrices/lecteurs.

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *