Forever you #9 > Rose Becker 

Éditeur : Editions Addictives
Date de sortie : 13 octobre 2017 
Lien d’achat : Amazon

Tout le monde a des secrets.
Et certains peuvent tuer.

Je m’appelle Grace Adams, j’ai 17 ans et ma vie est empoisonnée par un secret. Je ne suis pas celle que je prétends. Je porte un masque en permanence : au lycée, avec mes amis, en famille. Je joue à être une autre, une fille que je ne suis pas.

Jusqu’à Noam.
Noam Hunter.
Le beau brun ténébreux, rebelle et insolent, pour lequel toutes les filles du lycée craquent.

Je suis la dernière personne à avoir vu son frère vivant avant qu’il ne disparaisse. Et, à la suite de cet événement tragique, Noam le provocateur, celui qui tient tête à tout le monde et passe outre aux règles, se rapproche enfin de moi.

Mais comment lui avouer qui je suis ? Comment revenir en arrière et être moi-même ? Comment tomber amoureuse quand on trompe tout le monde ? D’autant qu’un mystérieux corbeau commence à révéler sur Internet les secrets les plus sombres des élèves… bouleversant la vie de toute notre communauté.

Je m’appelle Grace.
Je suis une menteuse.
Et je suis en danger.
Non, en fait, nous le sommes tous…

***

Forever You, Rose M. Becker, volume 9 sur 12


L’avis de Marlène – Note 4/5

Avec cet épisode, on peut dire que Rose Becker n’hésite à bouleverser l’équilibre de ses personnages. L’étau se resserre, le corbeau sévit de plus en plus, et je n’ai pu m’empêcher de spéculer sur le grand final qui nous attend.

Les relations entre les personnages s’en trouvent intensifiées, Grace est plus proche de Noam, il est plus enclin à se livrer et c’est un vrai plaisir.

Je n’ai pas vu le temps passer avec cette suite, le rythme est toujours aussi soutenu et franchement je ne sais pas du tout qui peut se cacher derrière « The Crow ». Petit bémol pour moi c’est que l’on s’éloigne un peu de la disparition de Dean qui n’est plus vraiment au cœur de l’intrigue, j’avoue que j’aurai aimé que le fil rouge se poursuive un peu plus, et qu’il s’entremêle vraiment avec le corbeau qui s’amuse à semer la terreur.

Mes avis sont de plus en plus courts, je m’aperçois que c’est très très difficile de tenir la route avec une saga divisée en 12 épisodes, très peu de matière à commenter, du coup je tourne un peu en rond dans mes avis, mais sachez que la saga, elle, est vraiment très bien écrite 🙂

En bref, un épisode qui nous pousse vers des révélations assez intenses. On ne peut que s’inquiéter pour la suite des événements. Affaire à suivre avec le prochain épisode !

Je remercie Carole et les éditions Addictives pour leur confiance. 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *