Les Somber Jann #1 > Cynthia Havendean

J’habite dans la ville de Williston, dans le Dakota du Nord et l’étrange famille Somber Jann s’installe juste en face de chez moi… Je suis Engy, une jeune fille de 16 ans.

Un soir, avant d’aller à une fête arrosée, je me retrouve poursuivie par un groupe d’inconnus. Juste avant qu’il ne m’enlève, mon nouveau voisin arrive à mon secours. D’un seul coup de couteau agile, Jaylen Somber Jann tue de sang-froid mon agresseur, tel un psychopathe. Avait-il déjà tué avant ce soir-là ?

Me sentant redevable et intriguée face à mon sauveur, je ne cesse d’espionner cette famille. Je tente par tous les moyens de m’approcher de lui. Ce que je ne sais pas encore, c’est que je suis plus en danger à ses côtés…

Maintenant que j’en sais trop sur cette famille… je suis la captive non pas d’un héros, mais d’un tueur en série…

Paru le 2 mai 2017 aux éditions Ediligne. 


L’avis de Marlène – Note ❤❤❤

J’avais tellement entendu parler des Somber Jann avant de débuter ma lecture, que j’en frissonnais d’anticipation. J’avais envie de me plonger dans un récit sombre et dérangeant, et Cynthia Havendean a exaucé mon souhait.

Comment vous livrer mon ressenti au plus juste… C’est difficile d’analyser les émotions que j’ai ressenti lors de ma lecture, car franchement je suis passée par tous les états. Je dois dire que je voulais vraiment éprouver de la peur, de l’angoisse mais aussi un mélange d’excitation et d’abandon. Et j’y suis totalement arrivée.

Le récit commence rapidement dans le dur et dans le mystère. L’emménagement des Somber Jann dans la petite ville de Williston, dans le Dakota du Nord, va éveiller la curiosité d’Engy, leur voisine de seize ans. Un soir, avant de se rendre à une fête, Engy va être poursuivie par un groupe d’inconnus, et son sauveur ne sera autre que Jaylen, son voisin… Mais Jaylen est-il un héros ? Cet être qui a tué de sang froid l’agresseur d’Engy ? Cet événement va intensifier la curiosité d’Engy, elle ne peut cesser d’observer ses voisins si étranges, car Jaylen a deux frères, tout aussi menaçants que lui. Engy ne s’en rend pas encore compte, mais elle a attiré l’attention d’une famille de tueurs sans pitié.

Cynthia Havendean m’a scotchée avec ce premier opus. L’intensité de l’intrigue monte crescendo, elle a su trouver le juste milieu dans son scénario pour que l’on passe par tous les états. La violence est omniprésente, je préfère vous prévenir que c’est une constante dans l’histoire, on est sans cesse sur le fil du rasoir. Les réactions des personnages sont millimétrées, surtout en ce qui concerne Engy, j’ai trouvé cette jeune femme très courageuse, et malgré sa naïveté et son innocence et bien elle en a dans le pantalon si je puis dire. Engy est jeune, elle va mettre les pieds dans un sacré bourbier, son existence va prendre un virage à 180° vers l’enfer. Tout l’aspect psychologique est finement bien mené, l’évolution d’Engy est troublante. Aussi déroutante que le scénario. Vous allez découvrir la complexité de la famille des Somber Jann, mais êtes-vous prêts ? Les trois frères sont très différents, leur seul point commun c’est d’avoir été élevé dans un milieu familial inexistant où la violence a été leur seul repère. Jaylen, notre « héros », on va l’appeler comme ça même s’il n’a rien d’un prince charmant hein… Non, Jaylen c’est le cerveau de l’histoire, un tueur de sang froid doté d’une intelligence hors norme et d’une expérience de combat hors-pair. Jaylen c’est un être sans émotions, il gère ses activités d’une main de maître, jusqu’à ce qu’il fasse la connaissance d’Engy. Il n’aurait jamais dû se rencontrer et pourtant… Ce que j’ai pensé de Jaylen ? Et bien, je n’ai pas honte de dire que j’ai adoré son personnage, mon dieu mais c’est un kiff ce Jaylen. Il m’a donné froid dans le dos mais il a fait naître en moi une attirance inexplicable. Plus on le découvre et moins on est sûr de le cerner ce qui est terriblement frustrant. Jaylen est insondable, trop complexe et juste fascinant. Et puis, il y a les jumeaux, qui ne sont pas en reste. Je vais commencer par vous parler de Jonas, parce qu’honnêtement il m’a fichu la trouille, c’est d’ailleurs de lui que je me suis méfiée le plus, Jonas est imprévisible, pervers, sadique… Lui, il aime tourmenter les gens, leur faire peur et les pousser hors du précipice. Jonas est dangereux et j’avoue qu’il ne m’a fait éprouver que du dégoût et j’ai adoré ça, il est parfait dans son rôle. Et enfin, il y a Joshua, hum Joshua… Et bien je dois dire qu’il reste une énigme pour moi, et il m’a énormément fait réfléchir sur son cas. Joshua est celui qui m’a le plus attendrie si je peux le formuler ainsi, c’est un peu celui qui temporise ses frères, celui qui établi un peu un équilibre dans toute cette folie meurtrière.

A côté de ces trois personnages charismatiques, vous allez faire la connaissance des personnages secondaires, qui ne manqueront pas de vous faire réagir. Il y a Beverly, la meilleure amie d’Engy, excusez-moi mais je l’ai détesté hiiii, une vraie garce ! Elle apporte du piment et m’a fait réagir violemment. Destin, un personnage que j’ai adoré par son dévouement pour Engy, c’est un jeune homme qui ne cache pas son attirance pour la jeune femme, il est courageux et loyal, un vrai bon gars.

L’intrigue… On en parle de ce scénario de ouf ? J’avais déjà goûté à la plume de Cynthia Havendean avec son précédent roman [Isaac Cole], ici rien à voir attention. L’auteure signe là un des thrillers passionnels les plus terrifiants que j’ai pu lire. Et je m’aperçois que j’ai adoré ce moment de lecture, ces montées d’adrénaline, les angoisses, la peur et l’excitation m’ont complètement submergée. Les liens qui se tissent entre les personnages sont tout simplement captivants, le rythme est infernal et l’intensité ne fait que s’accentuer page après page, complètement essoufflée, j’ai terminé ce tome en me disant : « Putain c’est une tuerie ». Je dois dire que Cynthia Havendean nous propose du haut niveau, un scénario imprévisible tellement ses personnages sont changeants, dérangés et complètement déroutants. Elle n’épargne personne, ni ses personnages, et encore moins ses lecteurs. Elle n’y va pas de main morte pour captiver son lectorat. Impossible de deviner où elle veut nous emmener, les rebondissements sont inattendus, étonnants.

Le thriller a la une place prédominante dans le récit, mais attention l’ensemble n’est pas dénué de sentiments, et vous verrez que très vite, vous aussi vous ne pourrez vous retenir d’éprouver de l’attirance pour Jaylen. Le duo qu’il va former avec Engy est tellement puissant, au-delà de toute logique, de toute morale. Et pourtant, cela fonctionne terriblement bien. L’aspect psychologique est mis en avant de manière très subtile, l’auteure nous surprend tout au long du roman. La dynamique amoureuse est sous-jacente, tout autant que les démonstrations érotiques qui sont seulement sous- entendues pour laisser la belle part au thriller. L’auteure nous en donne suffisamment pour que nos sentiments entrent en contradiction.

En bref, ce premier opus est un beau coup de cœur. Cynthia Havendean a complètement pris possession de moi, de mon esprit avec ce récit angoissant, violent, intense, excitant et plein d’émotions. Je la félicite d’avoir été au bout de ses idées, de sa conception d’une bonne intrigue. Elle offre à ses lecteurs des sensations vertigineuses, moi qui voulait avoir peur j’ai été servie. Avec cette saga l’auteure va au bout de sa folie meurtrière en nous plongeant dans un scénario très sombre, imprévisible et très addictif. Et j’en redemande !


Extrait

-Si tu t’approches de nous, je te tue ainsi que ta famille. Intéresse-toi encore à Engy, et je mets fin à tes jours d’une manière inimaginable… Elle m’appartient maintenant. Crois-moi, je te fais une fleur, une chance de fuir et d’abandonner.

Je remercie les éditions Ediligne pour leur confiance et ce service presse. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *