La coureuse de Remma > L.T. Bernard

by

107668743Editions : Lulu.com

Livre : Lulu.com ou Amazon

Endoctrinée depuis l’enfance par une société militaire qui réprime toute forme d’émotions humaines, Vaisey Simétra est une Belliciste de 25 ans qui se définit comme une survivante. Très jeune, elle a compris que pour être épargnée sur la Bastille, une soldate doit être portée par une ferveur à toute épreuve. C’est ainsi qu’elle a survécu à son éducation de Bastillaise, qu’elle a brillé lors de sa formation dans les commandos spacioportés et qu’elle y est devenue une sergente estimée.

Cependant, depuis qu’elle a vécu le débarquement sur la planète Remma, Vaisey remet ses valeurs ainsi que son zèle en question. Elle est hantée par le souvenir des défuntes. De plus, sa course jusqu’à un vaisseau pour pilonner la capitale remmanienne lui laisse un goût amer. Elle est indignée que son acte suicidaire soit perçu comme un geste d’héroïsme et adopte des comportements insensés. Sa témérité désespérée provoquera une série d’évènements lourds de conséquences.

107633999Vous aimez les films de science-fiction ?

Si votre réponse est oui, alors ce livre est celui qu’il vous faut absolument.

Le personnage de Vaisey est attachant, on a envie de l’aider, de la soutenir, de lui tenir la main quand elle en a besoin.

J’ai adoré son caractère, sa maîtrise, sa bravoure.

Un des points que j’ai vraiment aimé, est que le côté psychologique des personnages est également abordé, ils ne sont pas uniquement là pour être là, mais chacun a une raison et sa place est logique dans l’histoire.

Nous sommes dans un univers de guerre, de stratégies, de contrôle, un univers digne de celui des Star Wars.

Amateurs de science-fiction, ce livre est pour vous.

 

Merci à L.T. Bernard pour sa proposition de service presse.

Derniers murmures avant la fin > Sarah Fouilloux

by

105958684Editeur: Terre de Brume

Le Livre : ICI

Le monde est en train de mourir. Lentement, inexorablement, toute vie ralentit, s éteint, disparaît. La fin ne tardera plus, maintenant… Et pourtant, dans ce monde à l agonie, alors que la plupart attendent la mort, quelques survivants se battent encore. Parmi eux, Nima, si frêle, si menue, et pourtant, vivante et vibrante jusqu au fond de son âme. Mais comment une jeune femme seule, même emplie d un espoir magnifique, pourrait-elle faire une différence ? Isolée, elle ne peut rien, mais si quelqu un acceptait de l aider… Alors, peut-être, pourrait-elle changer les choses… C est un mince espoir, si faible qu il semble presque ridicule, face à l écrasante inertie de la fin programmée de toute vie sur terre. Une lueur d espoir bien fragile pour tenter d illuminer à nouveau le monde. Mais Nima n est pas prête d abandonner la lutte, elle ne renoncera pas à son combat pour empêcher l inévitable, à son espoir de survivre encore un peu. Survivre, ou tout simplement, vivre. Quel que soit le temps qu il reste.

AVISDerniers murmures avant la fin est un roman de science fiction, j’ai décidé de le lire pour me faire une idée de ce littéraire, j’avais des réticences quand à l’histoire et à ce mais je me suis dit « Pourquoi pas tenter ». Il s’avère que je n’ai pas su apprécier ce livre à sa juste valeur.

Je m’explique, dans ce roman, on se trouve dans un milieu post-apocalyptique, fin du monde. Ce n’est pas vraiment cet aspect qui ne m’a pas plu.

On retrouve dans cet histoire deux personnages, Nima, jeune fille à l’espoir débordant qui cherche par tous les moyens la solution pour empêcher la fin du monde et Vak, lui ne croit plus en rien et attend inexorablement la fin en tenant un journal.

Tout commence lors de leur rencontre, Nima est à la recherche d’une personne qui sache lire, elle tombera sur Vak et lui exposera son projet, ses idées face à la fin du monde. Tout le roman repose sur la lecture de trois livres dans lesquels il y a peu être la réponse pour éviter la fin du monde.

Pour commencer dès le début du roman, il m’a manquer de nombreuses informations, le monde est sur le point de s’éteindre suite à la chute. Mais nous ne savons pas ce qu’est réellement la chute, aucuns détails pour que l’on sache de ce qui a provoquer cette situation.

Je n’ai pas réussi à rentrer dans l’histoire pourtant la plume de l’auteure est vraiment agréable et consise ! Les passages où Vak lit les livres sont assez long.

Le personnage de Vak est très sombre, il a perdu goût à la vie, au fil de l’histoire, Nima arrive à lui redonner l’espoir. La fin est très émouvante mais cela n’aura pas suffit à me faire apprécié ce roman.

Je précise bien que la science fiction n’étant pas mon de lecture de prédilection, je pense que pour des amateurs de ce littéraire, « Derniers murmures avant la fin » sera pour vous une agréable lecture.

107633999Bien qu’ayant eu un peu de mal à me plonger complètement  dans l’histoire, après quelques pages lues, mon soucis c’est arrangé.

L’histoire en elle-même est assez lente, donc si vous êtes plutôt amateurs de lectures où il y a beaucoup d’action, vous risquez de vous ennuyer.

Dans cette histoire, deux personnes que tout oppose vont se rencontrer, l’un est plutôt pessismiste, alors que l’autre plutôt optimiste. Mais la fatalité n’étant pas une option envisageable pour notre optimiste, elle va tout mettre en oeuvre pour redonner espoir  à notre pessimiste, elle va tenter de lui faire voir le futur autrement. Ce qui ne sera pas une chose aisée vous vous en doutez bien.

Comme le soulève Eloradana dans son avis, il nous manque quelques informations qui nous feraient pourtant plonger dans leur aventure, mais cela ne m’a pas tellement gênée, bien que cela puisse bloquer par rapport à la compréhension de toute l’histoire.

Néanmoins, j’ai passé un bon moment à le lire, un peu difficile au départ, mais une fois le cap des premières pages dépassé tout c’est bien passé pour moi.

You might also like

Off-Campus #1 – The Deal > Elle Kennedy

by

off-campus-tome-1-the-deal-770886-250-400

EditeurHugo & Cie

Date de sortie : 7 juillet 2016

BrochéICI 17€

KindleICI 9,99€

EpubICI 9,99€

Hannah est une très bonne élève et elle a un don incroyable pour le chant.

Mais quand il s’agit d’hommes et de séduction, elle perd tous ses moyens. Garrett est la star de l’équipe de hockey de l’université, mais ses résultats scolaires ne sont pas à la hauteur et il risque de perdre sa place dans l’équipe. Ils vont passer un drôle d’accord. Elle lui donne des cours et il l’aide à séduire le quaterback de l’équipe de football.

Cet arrangement original va-t-il changer leur vie ?

AVIS

820239coeur

Coup de Coeur ! 

Je remercie Mélusine et Olivia des éditions Hugo & Cie pour leur confiance et ce service presse. 

Avec ce roman mon addiction à la New Romance a encore augmentée !

Ce premier tome commence très fort et nous promets une saga très addictive.

Hannah est une jeune femme douée dans ses études et passionnée par le chant. Garrett est la star de l’équipe de hockey du lycée et il a vraiment besoin de soutien scolaire au risque de perdre sa place au sein de l’équipe.

L’histoire est simple, des cours de soutien contre de l’aide pour séduire un joueur de foot !

Ce deal sera-t-il aussi simple qu’il n’y paraît ? 

Voici une histoire, pétillante, drôle et sexy.

Un univers que j’adore, l’ambiance d’un campus universitaire. Le monde du hockey que je trouve très attirant et viril.

Elle Kennedy m’a bluffée avec son histoire et sa plume. 

Ses personnages sont attachants. Hannah, n’est pas la nana la plus populaire du lycée, elle se fond dans la masse et finalement personne ne la remarque… Elle n’a pas un caractère effacé mais elle se protège du monde extérieur. Elle n’est pas du genre à se laisser manipuler et j’ai vraiment aimé qu’elle résiste un maximum à la proposition de Garrett.

Garrett, lui, est juste trop craquant, super populaire il est un dieu vivant sur le campus ! Tout le monde connaît Garrett Graham ! Je l’ai trouvé à tomber par terre, Garrett n’est pas un enfoiré à mes yeux, il a des conquêtes d’un soir mais il est cash et honnête il ne cherche pas à se mettre en couple. Malgré sa notoriété il n’abuse pas de son statut, il reste calme et posé, il garde un certain sérieux pour ne pas mettre à mal son rêve de devenir joueur de hockey professionnel. Il a un petit côté horripilant, vous savez le genre qui vous rend dingue en quelques secondes… Dingue de lui bien évidemment ! 

L’intrigue est finalement différente de ce que j’avais imaginé et je dois dire que ça m’a plu. Leur deal est super simple et pourtant Elle Kennedy a su me surprendre. J’ai dévoré le roman en une après-midi tellement j’étais prise dans l’histoire de Garrett et Hannah.

Nos héros sont entourés de leurs amis. L’auteure nous laisse entrevoir ici un petit peu les coéquipiers de Garrett que l’on découvrira un peu plus dans la suite de cette saga. La meilleure amie d’Hannah, Ollie est une chouette nana, elle est là pour qu’Hannah prenne confiance en elle, qu’elle profite un peu plus de sa jeunesse…

Si ce roman est un réel divertissement il n’en reste pas moins qu’il traite de sujets assez sensibles, je ne vous en dirais pas plus pour ne pas spoiler l’histoire. Mais j’aime ce genre de romance où tout n’est pas superficiel. Ici aussi l’héroïne m’a plu parce qu’elle n’est pas le stéréotype de la fille parfaite sur tous les points…

Elle Kenndy fait naître des sentiments profonds et sincères.

Garrett fait son entrée dans mon top 3 de mes bookboyfriends préférés ! 

Je suis déjà impatiente de poursuivre cette saga et de retrouver cette ambiance et ces personnages.

En bref, The Deal est un véritable Coup de coeur, une romance pleine de surprises, avec de l’humour et des scènes qui m’ont émue et fait frissonner. Les scènes sexy sont intenses et bien écrites. Il vous sera impossible de ne pas craquer pour Garrett ! The Deal c’est une valeur sûre alors foncez ! 

112208021

Des pénis!
Doux Jésus.
Des pénis partout!
Je suis horrifiée par ce que je vois. Mon Dieu. Je viens d’interrompre un colloque de pénis. Des grands pénis et des petits pénis, des gros pénis et des pénis qui ressemblent à des pénis. Peu importe où je tourne la tête, il y a des pénis à perte de vue.
Mon cri de surprise attire l’attention de tous les pénis -euh, de tous les mecs de la pièce-, et une seconde plus tard, ils -les pénis- ont tous disparu derrière des serviettes, des mains et des casques de hockey, et moi je reste plantée là, rouge comme une tomate.

L’avis de nos blogs partenaires :

The Soul of Luxnbooks

Siji & Books

The Lovely Teacher Addictions

Et un avis bonus d’une blogueuse que j’adore !

Bettie Rose Books

Le codex > Sylvain Desvaux

by

108841559Editeur: L’ivre-Book

Collection: Imaginarium Steampunk

E-pub: Ici

1861 : la guerre de Sécession fait rage en Amérique. Scientifiques et industriels se lancent dans une course effrénée pour créer les armes les plus dévastatrices et les plus incroyables qui soient, faisant fortune sur des monceaux de cadavres.

Démobilisé et mutilé durant la bataille des seven days, Will ne doit la vie sauve qu’à son meilleur ami, Ned Pickers. Lorsque celui-ci lui propose d’intégrer un nouveau corps d’armée, le Codex, créé par Lincoln et mandaté par le Pape lui-même, Will croit son camarade devenu fou…

Doté d’une main mécanique à huit doigts et équipé du meilleur matériel, Will va rejoindre les rangs de ces hommes de l’ombre qui se battent pour empêcher une hypothétique première guerre mondiale.

Durant ces années sombres, de grands hommes vont mourir, mais leurs armes survivront…

108406947Merci aux Editions L’ivre-Book pour ce service presse

C’est durant la guerre de sécession que deux soldats, Ned Pickers et Will deviennent amis et intègrent le « Codex ». Cette unité a pour but d’expérimenter de nouvelles technologies militaires et saboter celles de leurs ennemies.

Ce récit est du genre Steampunk, ce qui nous plonge dans l’univers de nouvelles technologies afin de produire de redoutables armes. On apprend ainsi ce qu’est le Red Jelly, Metalbean ou encore le Flaming Lily et le Fat Boy.

C’est une histoire certes très courte, mais très instructive, elle nous plonge dans un passé dont nous ne connaissons que les grandes lignes. Alors comprendre et pouvoir analyser le rôle du président Lincoln, du « Codex » et même du Pape Pie IX, donne un coté historique très intéressant.

Le d’écriture de l’auteur est simple et épuré, ce qui nous permet aisément de prendre connaissance de termes techniques et militaires.

Je ne sais pas si l’histoire se base sur des faits réels, mais Sylvain Desvraux a su attiser ma curiosité, mon envie d’y croire et surtout l’attente d’une suite pour approfondir cette culture Steampunk et ses objets à vapeurs.

1 543 544 545 546 547 548