Jeunesse

Lou et le doudou » Audrey Calleja & Sandra Le Guen

Editeur : Casterman

Livre : ICI

Lou aime son doudou par-dessus tout. D’ailleurs, son doudou, Lou l’emmène partout. Il sent bon le chocolat chaud du matin, le dentifrice et l’herbe du jardin. Il sent aussi le yaourt à la fraise, le parfum de maman et un peu la sauce bolognaise. Aussi, quand papa et maman décident de le laver parce qu’il sent trop mauvais, Lou ne comprend pas… Et se sent toute perdue !

 

Le doudou, un incontournable dans la vie de nos enfants !

Qui n’a pas vécu le drame du moment où le doudou doit absolument faire un tour par la machine à laver ? La longue attente qui s’en suit lorsque la machine tourne, ou encore le long moment du séchage !

C’est cette fameuse étape de la vie du doudou que nous découvrons ici à travers les yeux de Lou, cette petite fille pour qui Bébert représente tout son univers.

C’est une petite histoire touchante et qui montre bien qu’un doudou est réellement important dans la vie de nos enfants. Il représente énormément de choses après tout, il est le compagnon avec qui ils jouent, celui à qui ils se confient parfois, celui qui les accompagne partout et tout le temps, celui qu’ils serrent dans leurs bras au moment de dormir.

Personnellement, j’ai adoré ce livre. Que ce soit l’histoire en elle-même, ou encore les dessins, tout est superbe. Les dessins sont réalisés au crayon, comme si c’était un enfant qui les avait colorié. Je pense que cela peut créer un lien entre l’enfant et le livre. Ce serait comme si l’enfant lui-même pouvait en faire autant et raconter l’histoire de son propre doudou, ou un moment qu’il a partagé avec lui.

C’est doux et tendre, mais cela peut également aider l’enfant à comprendre pourquoi il faut passer par l’étape lavage. Son doudou ne part par pour toujours, il reviendra lorsqu’il sera propre et sec. Il sentira bon et pourra à nouveau faire partie des moments important de sa vie.

En images

Merci aux éditions Casterman.

About Author

Alouqua

Depuis toujours j'adore lire, déjà enfant il m'était impossible de me passer d'un livre. Quand à partager mes avis, eh bien je l'ai toujours fait, c'est donc devenu pour moi une évidence d'ouvrir un blog.
J'ai l'avantage de lire un peu de tout, je n'ai jamais aimé me restreindre, en quoi que ce soit.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *