Thriller/Policier/Polar

Traque en Océan Indien » François Morizur

Editeur : Pierre de Taillac

Livre : ICI

Prendre le contrôle du trafic de l’héroïne afghane, tel est l’objectif du Messager, un redoutable dignitaire de l’Etat islamique. Agissant dans l’ombre, ses hommes mêlent ruse et terreur pour décapiter une á une les structures des grands trafiquants de drogue patchounes, jusqu’à avoir la mainmise sur le juteux commerce de l’héroïne et déstabiliser cette région déjà sensible. Un seul homme peut les arrêter : Patrick Michel, pacha du commando de Penfentenyo. Il va tout mettre en oeuvre pour neutraliser le Messager et ses combattants. Insaisissables et féroces, ceux-ci vont l’embarquer dans une traque haletante du Pakistan aux côtes somaliennes qui va s’avérer plus périlleuse que jamais. Les commandos marine vont devoir prendre tous les risques pour neutraliser le terroriste. Face au Messager, seuls l’instinct et le courage permettront à ces militaires d’élite de mener leur mission à bien…

 

Petit rappel de ce que j’ai écrit hier sur un autre livre du même auteur :

Si vous me suivez depuis un moment, vous savez que même si je n’adhère pas à une de mes lectures, je vais malgré tout tenté d’en sortir les points positifs, je ne suis pas du genre à vouloir descendre un livre, ni à dire que parce que moi je n’ai pas aimé, vous ne devez pas le lire ! Chaque lecteur est différent, nous pouvons aimer les mêmes genres de livres, mais avoir des ressentis totalement différents. Un livre qui ne m’a pas embarqué, le fera peut-être avec un autre lecteur, tout comme l’inverse est possible également. Alors, honnêtement, je ne comprends toujours pas pourquoi certaines blogueuses se permettent de dire que untel ou untel livre ne doit pas être lu, ou qu’elles ne conseillent pas de le lire en tout cas. Des livres auxquels je n’ai pas adhéré, je ne me permettrais franchement pas de ne pas les conseiller, pourquoi le ferais-je ? Je suis ici pour donner mon ressenti personnel (et j’insiste bien sur le côté personnel) sur une lecture, pas pour vous dire de ne pas acheter ce livre ou un autre. Après avoir lu mes avis, vous êtes totalement libres de vos choix, c’est vous qui prenez la décision de vous laisser tenter ou pas par un livre après tout.

Bien que je fut un peu plus happée par ce récit, je n’ai pas pour autant beaucoup plus accroché, voilà pourquoi j’ai donné la même note finale que pour ma précédente lecture.

Dans ce livre-ci, ce qui m’a posé problème, c’est que, même si nous avons bien un glossaire des termes utilisés, je n’y ai pas forcément tout trouvé. Tout le monde n’est pas familier des termes et sigles utilisés dans le monde de l’armée, alors je me suis vite sentie perdue, malheureusement. S’ils sont présents durant le récit, c’est forcément qu’ils ont leurs importance, j’aurais donc aimé pouvoir tout comprendre, cela me semble logique. Je préfère avoir trop de notes en bas de pages, ou encore un glossaire qui fait une vingtaine de pages, que de ne pas comprendre ce que je lis, de ne pas savoir ce que signifie une abréviation.

Globalement, si vous avez lu mon avis sur Mission Buthacus, vous avez déjà celui de ce livre-ci, car mon ressenti est pareil sur tout les points. Je ne vais donc pas me répéter.

About Author

Alouqua

Depuis toujours j'adore lire, déjà enfant il m'était impossible de me passer d'un livre. Quand à partager mes avis, eh bien je l'ai toujours fait, c'est donc devenu pour moi une évidence d'ouvrir un blog.
J'ai l'avantage de lire un peu de tout, je n'ai jamais aimé me restreindre, en quoi que ce soit.

1 Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *