Bit-Lit, Sagas

Homo Vampiris #2 – La messagère » Marie Rozsa

Editeur : Autoédition

Livre : ICI

Alors qu’Arduina est brusquement séparée de Sasha, elle se voit confier une mission délicate qui va lui demander toute sa diplomatie et une ouverture d’esprit sans précédent. Si elle ne parvient pas à rassembler les Homo Vampiris, qu’adviendra-t-il de ce monde ? Arrivera-t-elle à percer le mur qui la sépare des vampires ? Qu’en sera-t-il de celui qui s’érige soudain entre Sasha et elle ? Si une collaboration des espèces est vitale, elle ne sera pas pour autant facile, particulièrement avec toutes les trahisons qui sèment le trouble dans les communautés…

 

Comme je le prédisais en terminant le premier tome, cette suite est loin d’être calme et paisible ! Mais quel bonheur que de retrouver Arduina et Sacha ! Les conditions ne sont pas franchement les meilleures pour des retrouvailles, mais peu importe, j’avais hâte de poursuivre cette aventure chez les Homo Vampiris, me voilà en attente de la fin que j’appréhende énormément !

Arduina, cette jeune femme n’ayant pas sa langue dans sa poche, va se voir confier une mission de la plus haute importance par la déesse elle-même ! Autant vous dire que ce n’est clairement pas gagné d’avance, cependant, vu les enjeux, elle va montrer une hargne de réussite hors norme. Honnêtement, je ne m’attendais carrément pas à cette tournure des choses, mais finalement, quel régal ! Et finalement, le choix est assez logique, enfin, je le trouve assez logique pour ma part.

Unir les différents clans Homo Vampiris, ce n’est certes pas de la tarte, cependant, cette mission est d’une grande importance, que ce soit pour les vampires, ou les humains. Si elle échoue, la guerre en préparation va éclater, et là, je ne voudrais carrément pas me retrouver au milieu !

Les Vampires Rouges rôdent un peu partout, ils semblent même savoir chaque fois où la messagère va arriver, quel clan l’accueillera et à quel moment. A se demander si le traître n’est pas une personne à laquelle personne ne pense réellement, j’ai bien plusieurs idées, mais je suis tellement nulle en déductions…

Dans cette suite, c’est donc Arduina qui est mise en avant, Sacha est beaucoup plus en retrait, jamais très loin cependant, mais il m’a un peu manqué quand même ! Nous avons d’ailleurs droit à quelques révélations sur les raisons qui ont faits qu’il c’est détaché de la déesse. On en peut finalement que comprendre pourquoi il n’est pas prêt à pardonner, franchement je lui donne raison, cependant, je suis presque certaine que les événements du passé ne sont pas forcément entièrement imputable à Diana.

Comme toute bonne chose, il y a une fin, une « suite au prochain épisode », et bien entendu… aaaaaaaaah non mais ooooooooh c’est injuuuuuuuste… c’est quoi ce bordel indéfinissable dans lequel nous atterrissons ?!? Frustration totale ! Viiiiite la suiiiiite !!!

Retrouvez mon avis sur le premier tome :

#1 Le jour où tout commença

Merci à Marie Rozsa.

About Author

Alouqua

Depuis toujours j'adore lire, déjà enfant il m'était impossible de me passer d'un livre. Quand à partager mes avis, eh bien je l'ai toujours fait, c'est donc devenu pour moi une évidence d'ouvrir un blog.
J'ai l'avantage de lire un peu de tout, je n'ai jamais aimé me restreindre, en quoi que ce soit.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *