Romans, Sagas

Dimension Zéro #1 – L’éveil d’un œil de Magie » Wesy Toolate

Editeur : Autoédition

Livre : ICI

Les messagers du passé ébranlés par l’ingratitude accostent sur les rives de la nuit. Dans une sombre indécision sans accointance, ils déferlent leur libre sentence languit de chasse aux remords qui voile d’apparence des mots de spirales. Ces maux dont déchante tout esprit prédestiné à une quelconque torpeur d’amour damné d’ombre sans états d’âme et que bercent l’humour, le bonheur, jusqu’au songe sommaire gracieusement offert par le royaume des morts, qui lui consacre la naissance d’un petit être sorti d’un tronc d’arbre.

 

Moi qui ai une fascination pour les yeux, dites-moi un peu comment je résistais à cette couverture ? Cela ne fait pas tout, nous sommes d’accord, mais c’était un bon point de départ en tout cas !

Cela vient peut-être de moi, mais par moment je me suis sentie totalement perdue lors de ma lecture. Honnêtement, je ne saurais vous en donner la raison, ce conte est pourtant bien écrit, l’écriture en elle-même est entraînante à lire, mais j’ai eu du mal.

Il faut savoir que nous sommes dans un conte philosophique, et finalement, je lis peut-être de tout, mais ce genre de littérature n’est peut-être pas fait pour moi ! Je ne dis pas pour autant que je n’ai pas aimé ma lecture, simplement que j’ai eu du mal à arriver à la fin. J’ai pourtant pris le temps dont j’avais besoin, je revenais parfois en arrière pour tout bien comprendre, et franchement, je n’ai pas forcément tout compris.

Par contre, pour moi, le gros point positif, eh bien oui je peux tirer le positif même si je n’accroche pas, ce sont les questions qui découlent de ma lecture. Il est impossible de ne pas s’en poser, de ne pas avoir envie de réfléchir à certaines choses que parfois nous prenons comme acquises alors que ce n’est pas le cas.

Me voilà donc légèrement tiraillée quand j’arrive à la fin. D’un côté j’ai eu du mal, mais de l’autre j’ai apprécié que cette lecture me pousse au questionnement. La manière dont l’auteur nous pousse dans cette direction est parfois on ne peut plus claire, alors que c’est plutôt dans la subtilité que cela se passe la plupart du temps. C’est du genre : ah pas mal, mais, j’aurais fais quoi à sa place ? Ou encore : c’est vrai que cela se passe souvent de cette manière, mais pourquoi exactement ?

Alors oui j’ai eu du mal, mais est-ce pour autant une mauvaise expérience pour moi ? Je dirais que non !

About Author

Alouqua

Depuis toujours j'adore lire, déjà enfant il m'était impossible de me passer d'un livre. Quand à partager mes avis, eh bien je l'ai toujours fait, c'est donc devenu pour moi une évidence d'ouvrir un blog.
J'ai l'avantage de lire un peu de tout, je n'ai jamais aimé me restreindre, en quoi que ce soit.

1 Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *