Romance

Luciole » Blanche Martire

Editeur : Fabert

Livre : ICI

Hugo. Insaisissable. Flottant. Lumineux. Un jour, Blanche rencontre Hugo et elle en est bouleversée. Fascinée par la complexité de ce garçon aux multiples facettes, elle entame une véritable enquête. Hugo est différent, comme Blanche. Il lui permet d’exprimer sa sensibilité à fleur de peau. Mais Hugo est aussi inaccessible, secret. A la recherche d’une relation la plus authentique possible, Blanche tente de pénétrer dans le monde mystérieux d’Hugo. En décalage avec les relations superficielles adolescentes, Hugo et Blanche inventent leurs propres liens et brisent tous les codes. Imperceptible, invisible, leur relation est chargée de signes subtils, d’émotions, de lucioles comme dirait Blanche. En dépit des apparences et du regard des autres, cette relation existe, elle est leur jardin secret.

 

Délicatesse et poésie, voilà qui résume plutôt pas mal ce livre. Mais cela ne s’arrête pas là, l’auteure nous offre également des thèmes forts et bien mis en valeur.

L’amitié par exemple. On dit toujours que l’amitié et l’amour sont deux sentiments très proches, que parfois il est simple de confondre l’un et l’autre, que l’un pourrait même aller jusqu’à détruire l’autre si celui-ci est mal interprété. Car d’amitié, il en est clairement question ici, mais là encore, la frontière est si fine que nous pouvons aisément voir au travers.

Pourtant, le point fort de ce livre, n’est pas, en tout cas pour moi, qu’il soit délicat, ni que plusieurs thèmes y soient abordés. Non. Pour moi, le point fort, c’est le côté psychologique. Celui-ci est développé à l’extrême, les personnages sont passés à la loupe sans pour autant en devenir des rats de laboratoire. C’est développé, sans pour autant partir du côté du trop de ceci ou trop de cela. Développé, oui, mais sans pour autant en alourdir le récit en lui-même.

Et, pour moi, c’est là que réside la force de ce roman. L’histoire est belle, nous avons des hauts et des bas, tout comme dans la vie réelle finalement. Nous sommes dans des fragments de vies, nous rencontrons Blanche et Hugo, nous vivons avec eux pendant un laps de temps, nous apprenons à les connaître, à découvrir la complexité d’un l’un et de l’autre. Tout comme dans la vie également, certains sentiments sont un peu flous, quand un avance et que l’autre recule à un moment précis, rien ne dit que celui d’après ne sera pas inversé, rien ne dit que que ce sera toujours le même qui avance. N’oublions pas que parfois nous faisons un peu de sur-place, nous prenons le temps de savourer ce que nous avons, nous avons peur de ce que nous ressentons.

Luciole, c’est une histoire simple et complexe, c’est la vie réelle, c’est de la fiction sans en être, c’est une bouffée d’oxygène au milieu de ce monde torturé dans lequel nous vivons.

A lire sans hésiter une seule seconde de plus !

Merci à Blanche Martire.

About Author

Alouqua

Depuis toujours j'adore lire, déjà enfant il m'était impossible de me passer d'un livre. Quand à partager mes avis, eh bien je l'ai toujours fait, c'est donc devenu pour moi une évidence d'ouvrir un blog.
J'ai l'avantage de lire un peu de tout, je n'ai jamais aimé me restreindre, en quoi que ce soit.

3 Comments

  1. Une très belle lecture, très poétique.

    1. Alouqua

      Oh que oui, ce genre de livre est beaucoup trop rare je trouve !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *