Horreur

Les contes interdits – Rumpelstiltskin » Maude Rückstühl

Editeur : AdA

Livre : ICI

Rumpelstiltskin, démon du petit peuple, pourchasse Lucia avant même sa naissance. Son oeil malveillant se délecte de sa lumière depuis la nuit des temps. Maman, maman, quel est son nom ? Comment s’appelle l’affreux lutin qui se cache sous mon lit ? Exerçant des chantages émotifs savamment orchestrés, Rumpelstiltskin ensemence l’angoisse, engendre la folie et récolte la mort. Comment une mère peut-elle espérer sauver ses enfants de l’emprise d’un traqueur intemporel, fugace et démoniaque ? Rum… Rumpel… comment ? Rappelez-vous son nom, car si vous le surprenez sous votre lit, il sera déjà trop tard…

 

Si comme moi, vous connaissez ce cher Rumpelstiltskin principalement avec la série Once upon a time, oubliez rapidement le personnage, beaucoup trop gentil par rapport à celui que vous rencontrerez ici ! Le Dark One de la série, est très vite passé au niveau des gentils.

Ici, bien qu’il ne fasse pas tellement d’apparition au final, sa présence est omniprésente, comme un filigrane qui se serait posé sur toute ma lecture. Son influence néfaste et nauséabonde peut mettre mal à l’aise, il peut également donner envie de terminer au plus vite le livre. Pourtant, j’ai aimé cette version de lui, même si, je l’avoue, le choc entre celui que je connaissais et celui que je découvrais, fut plutôt rude !

Le chose qui m’a malgré tout posé problème, et ce durant toute ma lecture, c’est l’impression d’être dans les temps anciens tout en ayant certains éléments des temps modernes, comme les portables et internet. Je ne sais pas trop pourquoi, mais cela m’a gêné durant toute ma lecture. J’avais l’impression d’être avant et maintenant en même temps, c’était réellement très perturbant.

Et, il y a un passage que j’ai n’ai pas réellement compris, mais peut-être que cela vient uniquement de moi. Cependant, je ne peux vous le révéler sans spoiler.

Donc, je dirais que d’un côté c’est une belle découverte, et en même temps ma lecture me laisse un arrière-goût d’incompréhension.

About Author

Alouqua

Depuis toujours j'adore lire, déjà enfant il m'était impossible de me passer d'un livre. Quand à partager mes avis, eh bien je l'ai toujours fait, c'est donc devenu pour moi une évidence d'ouvrir un blog.
J'ai l'avantage de lire un peu de tout, je n'ai jamais aimé me restreindre, en quoi que ce soit.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *