Romance, Sagas

Californie Story #3 – Ferveur au bureau » Robin Bielman

Editeur : J’ai Lu pour Elle

Livre : ICI

Après avoir abandonné son fiancé infidèle devant l’autel, Madison enchaîne les missions d’intérim, passant de job en job. L’instabilité même ? Un besoin de renouveau, surtout ! Quand une agence lui propose un poste d’assistante, elle accepte. Mais la voilà désormais collègue avec Elliot Sax, qui fréquente, lui aussi, son cercle d’amis… Coup du hasard ou du destin ? A force de se côtoyer au bureau se développe entre eux une irrésistible attirance. Or, cette attraction qui les lie se trouve être des plus problématiques car la politique de leur boîte interdit les relations entre employés…

 

C’est avec Madison et Elliot que nous terminons cette trilogie.

Il faut croire que l’auteure a attendu le dernier moment pour que j’accroche enfin un peu plus à ses romances… Parce que oui, même si ma note reste la même que pour les deux opus précédents, eh bien j’ai beaucoup plus adhéré à celle-ci. Même si c’est un fait dès le départ que les deux finiront ensemble, eh bien le chemin pour y parvenir m’a semblé moins facile que pour les autres.

Sans être plus intense, j’ai malgré tout trouvé un intérêt plus élevé à lire ce tome. Pourtant, je ne pense pas qu’il y ai moins de clichés, ni que la trame principale soit plus compliquée, mais c’est réellement la manière de parvenir au mot fin qui m’a donné plus envie que cela se réalise.

Peut-être le fait que les personnages se donnent beaucoup plus d’interdits, peut-être que le fait de ne pas céder à la facilité, peut-être que je me trompe complètement, mais je pense que mon intérêt plus élevé vient de là.

C’est également une lecture agréable, comme les deux précédentes, mais qui a su me donner réellement envie de parvenir au happy end qui me paraissait moins prévisible.

Retrouvez mon avis sur le premier tome :

#1 Chaleur sur les ondes

#2 Ardeur dans les vagues

Merci aux éditions J’ai Lu pour Elle.

About Author

Alouqua

Depuis toujours j'adore lire, déjà enfant il m'était impossible de me passer d'un livre. Quand à partager mes avis, eh bien je l'ai toujours fait, c'est donc devenu pour moi une évidence d'ouvrir un blog.
J'ai l'avantage de lire un peu de tout, je n'ai jamais aimé me restreindre, en quoi que ce soit.

1 Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *