Romance, Sagas

Californie Story #1 – Chaleur sur les ondes » Robin Bielman

Editeur : J’ai Lu pour Elle

Livre : ICI

Fraîchement débarquée à Los Angeles après avoir quitté l’Oregon, Teague Watters est déterminée à se jeter dans le grand bain. En Californie, la chance lui sourit : elle se fait embaucher comme assistante pour une société d’organisation de mariages alors qu’elle est déjà en poste dans un café de la ville. Pour fêter ce second job qui lui tombe du ciel, elle sort dans un bar entre copines, où elle rencontre Matéo. Il est beau comme un dieu… et surtout, le fils de sa nouvelle patronne ! Pour Teague, toute relation autre qu’amicale est impossible. Mais ce dernier a un secret : il est le célèbre chroniqueur radio dont la gent féminine raffole…

 

Comme je l’ai dit précédemment sur une autre chronique concernant un livre de cette collection, je ne dois plus être dans l’envie de ce genre de romances. J’aime les romances pourtant, mais je bloque sur cette collection, rien à faire ! Cela ne m’empêche pas de poursuivre cette trilogie étant donné que j’ai reçu les livres, mais c’est bien parce que je les ai, si ce n’était pas le cas, je m’arrêterais à ce premier tome !

Le jeu du chat et de la souris ne m’a pas donné plus envie que cela de les voir finir ensemble pour de bon, même la tension sexuelle qui monte en flèche par moments n’aura pas su me convaincre ni m’émoustiller un minimum. Cependant, dans l’ensemble, c’est une lecture agréable et pas prise de tête. Donc oui, ça passe, mais honnêtement, sans plus.

Je ne peux pas nier que l’auteure possède une plume entraînante, ce qui rattrape clairement le reste. Si j’ai levé plusieurs fois les yeux au ciel, je me suis laissée prendre au jeu de séduction qui s’instaure très rapidement entre Teague et Matéo. J’aurais préféré que cela prenne plus de temps à se mettre en place, je ne peux pas dire le contraire, mais après tout, c’est un peu la trame de cette collection, les choses vont vite. Pour faire une comparaison qui n’en n’est pas réellement une, je pourrais faire un parallèle avec une certaine collection Azur chez un autre éditeur. Cela vous donne une idée peut-être plus précise de ce dont je parle ici.

Les émotions sont bien au rendez-vous, et même si elles ne sont pas arrivées jusqu’à moi, je ne peux pas dire qu’elles ne sont pas retranscrites d’une belle manière. C’est vraiment moi qui ai un souci en ce moment avec ce genre de romance, et, même si cela me désole, je me dois de rester honnête et sincère. Je ne ferme pas la porte, peut-être que je prendrai le temps de les relire un de ces jours et que je changerai complètement d’avis !

Quoi qu’il en soit, ne vous contentez pas de mon seul avis, n’hésitez pas à aller voir sur Babélio ou Amazon directement, vous verrez que cette trilogie a réussi à conquérir d’autres lectrices.

Merci aux éditions J’ai Lu pour Elle.

About Author

Alouqua

Depuis toujours j'adore lire, déjà enfant il m'était impossible de me passer d'un livre. Quand à partager mes avis, eh bien je l'ai toujours fait, c'est donc devenu pour moi une évidence d'ouvrir un blog.
J'ai l'avantage de lire un peu de tout, je n'ai jamais aimé me restreindre, en quoi que ce soit.

1 Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *