Romance, Sagas

New York Challenge #3 – L’artiste » Nancy Herkness

Editeur : J’ai Lu pour Elle

Livre : ICI

Gavin Miller, auteur d’une série de thrillers à succès, est en proie au terrible syndrome de la page blanche. Son éditeur et ses producteurs hollywoodiens sont à ses trousses ! Son agent parvient à le convaincre de consulter Allie Nichols, une kinésithérapeute chargée de traiter ses douleurs liées au stress. L’impertinente jeune femme, au charme fou, le séduit. De rendez-vous en rendez-vous, la créativité de Gavin est de nouveau stimulée. Il semblerait que la jeune femme ait fait des miracles… Or, l’ex-fiancée de Gavin trouve le moment opportun pour revenir dans sa vie et tout chambouler !

 

Gavin était le personnage qui m’intriguait le plus depuis le début. Car oui, nous rencontrons chacun des personnages masculin dès le départ de la série. Je dois dire que j’attendais énormément de lui, peut-être un peu trop je pense ! Son côté auteur de thriller m’attirait beaucoup.

Mais, oui, il y a un mais, Gavin n’aura pas réussi à me convaincre, j’ai trouvé ce troisième opus trop plat, trop cliché (encore une fois). Trop de ceci pour trop peu de cela !

Certains genre de livre demande des détails, une fantasy est clairement plus intéressante lorsque nous avons la possibilité de visualiser ce qui nous entoure. Mais honnêtement, qui a besoin de la description en détail d’un meuble ? Là nous sommes clairement dans le trop, bien que j’aime savoir ce qui m’entoure, je ne me suis carrément pas sentie attirée par un meuble dont l’auteure me décrivait la moindre chose.

Ce tome ne déroge pas à la règle des clichés en veux-tu en voilà !

Honnêtement, je pense qu’il va falloir que j’arrête avec les romances de la collection Love Addiction, du moins pour un moment. J’ai une autre série sous la main, je vais donc l’explorer, mais après, je vais faire une pause de ce côté.

Retrouvez mon avis sur le premier tome :

#1 Le boss

#2 Le champion

Merci aux éditions J’ai Lu pour Elle.

About Author

Alouqua

Depuis toujours j'adore lire, déjà enfant il m'était impossible de me passer d'un livre. Quand à partager mes avis, eh bien je l'ai toujours fait, c'est donc devenu pour moi une évidence d'ouvrir un blog.
J'ai l'avantage de lire un peu de tout, je n'ai jamais aimé me restreindre, en quoi que ce soit.

1 Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *