Premières Lignes

Premières lignes #154

Premières lignes est un rendez-vous initié par Ma lecturothèque. Le principe est simple, tous les dimanches, je vais vous citez les premières lignes d’un ouvrage. J’aime beaucoup le principe de donner les premières lignes d’un roman pour se donner une idée du roman qu’on va lire. Rdv dont j’ai pris connaissance sur le blog La couleur des mots.

Aujourd’hui découvrez les premières lignes des romans suivant :

Sheridan T2 – Permis de chasser de Nathalie Badiali

Comment j’ai failli ne pas me marier à Noël de Lucie Castel

Pour Sheridan, une chose est certaine : entre son Apprentissage, sa relation naissante avec Kyle, son agaçant mais si séduisant mentor, et ses ennemis prêts à
tout pour s’emparer de ses pouvoirs, la vie n’est pas de tout repos. Puissante mais inexpérimentée, la jeune femme doit achever au plus vite sa formation, unique espoir pour elle de survivre dans le monde plein de danger des Chasseurs de vampires, où s’enchaînent épreuves et trahisons.

PREMIERES LIGNES

Couchée sur mon lit, dans la maison d’Andrew, le regard plongé dans celui de Kyle, je mesurais l’ampleur des changements qui avaient eu lieu dans ma vie et dans ma tête.

« À une semaine de mon mariage de rêve à Londres, mon wedding planner meurt étouffé en avalant le strass de la culotte d’une strip teaseuse.

Peu importe ! Quand l’amour, le vrai, est là, rien n’est insurmontable.

Mais s’il n’y était plus ? Et si cette catastrophe en annonçait plein d’autres ?

La mort du wedding planner, j’aurais géré, la fermeture de tous les commerces suite à la contamination de l’eau, aussi. Je peux me passer (non sans cris et désespoir) de ma robe, de ma pièce montée, de mon traiteur et de mon bouquet, tant que William est à mes côtés.

Mais voilà que mon prince charmant britannique me cache quelque chose… ou quelqu’un.

J’aurais dû voir les signes, ils étaient aussi gros que Big Ben.

Tout a commencé le jour où une vache suicidaire s’est précipitée sous les roues de notre voiture, la veille de Noël, un an auparavant. »

Une histoire enchantée à propos de la magie de Noël, de l’importance de la famille et du bonheur de tomber amoureux pendant la saison la plus romantique de l’année.

PREMIERES LIGNES

Un 24 décembre dans la campagne de Surrey. Juste devant nous, une vache en travers de la route. Morte, ou très bonne actrice. Et l’impression d’un alignement cosmique vraiment merdique.

About Author

MarleneEloradana

Marlène, trentenaire du sud de la France, véritable bookaddict, je ne suis jamais rassasiée quand il s'agit de lecture, dévoreuse de romances en tout genre mais surtout celles qui font vibrer et s'émouvoir au fil des pages.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *