Bande Dessinée

Mercy #1 – La dame, le gel et le diable » Mirka Andolfo

Editeur : Glénat

Album : ICI

Alaska, fin du XIXe siècle. Hellaine, une femme d’apparence noble et aux origines mystérieuses, débarque dans la petite ville de Woodsburg non loin de l’épicentre de la ruée vers l’or du Klondike, Dawson City. Elle cherche à acheter la concession d’une mine à l’abandon. Car ce que tout le monde ignore, c’est que sous les décombres se cache un lac souterrain donnant accès à une autre dimension peuplée d’êtres cauchemardesques. Hellaine est en réalité l’un de ces êtres. Et manifestement, elle a un plan. Un plan qui va être bouleversé par l’apparition de Rory, une jeune orpheline amérindienne pour qui Hellaine va se prendre d’affection après l’avoir délivré des griffes de son agresseur…

 

La première fois que j’ai vu cette BD, je suis tombée sous le charme de sa couverture. Elle est pour le moins spéciale, mais franchement, j’adore ! Et pour être honnête jusqu’au bout, je n’avais absolument pas lu le résumé, mais je savais qu’il fallait que je lise au moins le premier volume ! Moi, folle ? Mwais, ok, un peu…

Ce premier opus est un peu étrange, nous nous retrouvons dans un décor très sombre, nous avons également la fameuse Lady Hellaine, cette femme étrange qui n’est carrément pas humaine. L’univers est particulier, on ne comprend pas encore énormément de choses, si ce n’est que Lady Hellaine semble avoir un but bien précis en venant s’installer à Woodsburg.

Cet opus serait plutôt une introduction sur les différents personnages que sur l’intrigue en elle-même, ce qui est franchement pas mal pour découvrir les protagonistes et les rôles qu’ils jouent, et qu’ils pourraient jouer par la suite.

Le dessin est franchement à la hauteur, personnellement, je trouve le trait sublime, très sombre tout comme l’univers dans lequel nous plongeons, il est parfois ponctuer d’une dose de luminosité, mais toujours sobre malgré tout.

Si le récit en lui-même est intéressant à découvrir, j’étais fascinée par les illustrations, j’étais comme hypnotisée par eux tout au long de ma lecture. Tellement de mystères encore présents, en même temps, nous ne sommes qu’au début, et croyez-moi, je poursuis avec un plaisir non dissimulé !

En images

About Author

Alouqua

Depuis toujours j'adore lire, déjà enfant il m'était impossible de me passer d'un livre. Quand à partager mes avis, eh bien je l'ai toujours fait, c'est donc devenu pour moi une évidence d'ouvrir un blog.
J'ai l'avantage de lire un peu de tout, je n'ai jamais aimé me restreindre, en quoi que ce soit.

1 Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *