Autoédition, Littérature MxM, Romance

Il faut parfois déplier les étoiles > Erika Boyer

A paraître le 30 novembre 2020 en autoédition

Lien d’achat – ICI

Je remercie Erika Boyer pour cette lecture.

Tout au long de l’année, Eliott enferme ses vœux à l’intérieur d’étoiles en papier, dans l’espoir de les voir un jour se réaliser. Ils sont variés : monter tout en haut de la Tour Eiffel, avoir son BAC, manger une bonne brioche, acheter une nouvelle paire de baskets… À 16 ans, il y a tant de choses qu’il désire ! Mais quand Sora, son meilleur ami, prend sa jarre à souhaits et s’engage à en réaliser un par jour, pour se faire pardonner d’avoir encore oublié son anniversaire, Eliott n’est plus très sûr de vouloir que ses rêves deviennent réalité. Parce que dans ses étoiles, il y a aussi de grands secrets, comme l’amour qu’il porte à Sora depuis des années… – 24 jours, 24 vœux et 24 chances d’être démasqué. Décembre promet d’être agité !

UN ROMAN YOUNG ADULT TENDRE OÙ LA MAGIE DE NOËL OPERE DE LA PREMIERE A LA DERNIERE PAGE ! 

Erika Boyer nous offre un young adult tendre où la magie de Noël opère de la première à la dernière page. C’est la toute première romance de Noël que je lis, sa particularité ? Elle offre la possibilité de la lire en mode calendrier de l’avent. Je trouve l’idée vraiment très chouette, et même si je l’ai lu d’une traite, le concept m’a séduit.

Il faut parfois déplier les étoiles est ce genre de roman qui fait du bien. Erika Boyer y a mis des émotions justes et touchantes. Les personnages sont vraiment très attachants. La bienveillance est au cœur du récit ainsi qu’une ambiance de Noël telle que je l’imagine pour ce genre de romans. Tout y est !

Je ne reviens pas sur le contenu de l’histoire, le résumé est assez parlant pour vous donner envie de lire le livre. Erika Boyer sait toujours m’émouvoir, ici les thèmes abordés sont touchants. Vous avez une note au début du livre qui vous les dévoile si jamais vous avez besoin de les connaître avant de débuter votre lecture.

J’ai passé un excellent moment aux côtés de Sora et Eliott. Ils sont tellement adorables et humains. Les personnages secondaires ne sont pas en reste, ils sont très bien travaillés, leur évolution au fil des pages est naturelle et apporte vraiment ce côté « magique » à l’histoire.

Je lis très peu en ce moment, et je suis ravie d’avoir découvert Il faut parfois déplier les étoiles. Erika Boyer se démarque une fois de plus grâce à ses personnages singuliers et authentiques. Elle a su retranscrire la magie de Noël à la perfection. On sent son amour pour cette fête à travers les pages de ce livre, et c’est un plaisir de tomber sur un récit où Noël est également un personnage à part entière. Sa présence est mis en valeur de la meilleure des façons.

En bref, un roman young adult qui saura vous émouvoir. Erika Boyer nous offre une romance de Noël toute douce avec beaucoup d’émotions et de belles valeurs. La bienveillance est toujours au centre du récit et je ne peux que vous conseiller de découvrir ce roman que vous pouvez lire comme un calendrier de l’avant.

La vie avec Sora est un grand huit dans lequel on m’a forcer à monter et où je fais mon possible pour ne pas lui vomir dessus.

Cette métaphore est parfaite, pensé-je.

About Author

MarleneEloradana

Marlène, trentenaire du sud de la France, véritable bookaddict, je ne suis jamais rassasiée quand il s'agit de lecture, dévoreuse de romances en tout genre mais surtout celles qui font vibrer et s'émouvoir au fil des pages.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *