Dark Fantasy, PLIB 2021, Sagas

#PLIB2021 – Necrosang #1 – Terres d’infamie » Negora

Editeur : Crin de Chimère

Livre : ICI

#ISBN9782491874094

À la suite d’une campagne désastreuse, le roi humain Eedon meurt dans l’ancienne capitale d’Osgoria et permet à la divinité noire Agonast de se réveiller. À l’est, les hommes se divisent et le royaume s’effondre sous la famine et les intrusions incessantes de créatures, tandis que des maraudeurs sanguinaires parcourent l’ouest et tuent sans raison apparente des civils en errance. Alors que le monde des vivants menace de sombrer dans le chaos, les légions mortes d’Agonast s’élèvent et marchent vers la fin de toute civilisation.

 

⭐⭐⭐⭐⭐

Autant vous prévenir directement, ce roman de dark fantasy est perturbant, personnellement j’ai adoré, mais il n’est clairement pas fait pour tout le monde ! Certaines scènes sont décapantes à bien des niveaux, c’est sombre, c’est sanglant, c’est bruyant (oui oui c’est bruyant !), mais c’est aussi tellement ce que j’aime finalement !

Qu’on se le dise, Negora est un auteur à suivre de près pour peu que l’on apprécie ce genre de fantasy. Ne me demandez surtout pas comment, mais il a réussi à me faire « entendre » chaque coup de lame, à me faire ressentir la douleur, à me faire parvenir l’odeur du sang à travers les combats, à me faire frissonner, à me donner des haut-le-cœur à maintes reprises, … Un truc pire que lorsque j’ai pris le bateau pour la première fois, et croyez-moi, j’étais blanche comme un cadavre !

A savoir que nous sommes dans un premier tome, aaaaaaah je veux la suite sans attendre !!! Pour une entrée en matière, c’est plutôt réussi ! Pour tout vous dire, j’ai lu ce livre au début du mois de novembre et je parviens seulement maintenant à vous publier cet avis ! Je réussi enfin à m’y mettre, et surtout, à me remettre de ma lecture ! Rien que d’y repenser, j’ai plusieurs scènes qui me reviennent en mémoire comme si j’étais en train de les lire à nouveau. Un premier tome marquant, c’est le moins que l’on puisse dire !

L’auteur nous offre ici un univers plutôt vaste, mais très intéressant à parcourir, quoi que, par moments, je serais bien partie en courant, et encore, je ne suis pas certaine que si vous me lâchez réellement en plein milieu, je survive plus d’une journée ! Dans les films bien sanglants de fantasy, je n’ai jamais croiser un bestiaire aussi vaste et complet, mais surtout, tellement « monstrueux ».

A la fin de ce premier tome, je n’ai pas de réelle préférence dans les personnages, bien que mon cœur balance énormément, par moment j’ai une nette préférence pour un, alors qu’à d’autres, je me dirigerais plutôt dans l’autre sens. Là aussi c’est perturbant, en général, dès le départ, je sais de qui je préfère la compagnie, alors qu’ici, je n’ai pas su aller dans un camp ou dans l’autre. Le second tome fera peut-être la différence !

Un seul conseil au final, accrochez-vous, mais surtout, ne laissez pas ce monde sombre à souhait vous démotiver de le découvrir !

About Author

Alouqua

Depuis toujours j'adore lire, déjà enfant il m'était impossible de me passer d'un livre. Quand à partager mes avis, eh bien je l'ai toujours fait, c'est donc devenu pour moi une évidence d'ouvrir un blog.
J'ai l'avantage de lire un peu de tout, je n'ai jamais aimé me restreindre, en quoi que ce soit.

1 Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *