Fantastique/Fantasy, Sagas, Urban fantasy

Comment se mettre en danger inutilement T01 – Etape 1 : envisager de brûler la guilde de l’oriflamme > Theo Lemattre & Jupiter Phaeton

PARU LE 8 AVRIL 2020 AUX EDITIONS PANDA JONES

LIEN D’ACHAT – ICI

Je remercie la maison d’édition pour cette lecture.

Elendë et Tymo, magiciens de Seattle, sont avant tout des meilleurs amis. Ils ont quitté tous les deux la guilde de l’Oriflamme il y a un bout de temps parce que… eh bien pour diverses raisons. Peut-être que Tymo a laissé la décision à Rufus, son dé de vingt (Tymo est dévingtiste, c’est complexe, mais vous finirez par vous y faire) et peut-être qu’Elendë en avait juste marre que des innocents meurent.
Enfin, voilà qu’Elendë quitte la protection de son chez-soi parce que son Tonton Cogneur a décidé de la mettre dehors et qu’elle a accepté, dans un élan de… stupidité ? Tymo se téléporte sur le pas de sa porte et ils décident tous les deux de partir pour l’aéroport. Oui, oui, l’aéroport. Super sexy comme destination. Elendë a comme une envie de quitter Seattle tout à coup. Est-ce que c’est parce qu’on lui a interdit justement ? Et qu’elle a l’esprit rebelle agité ? Probablement.
Est-ce que c’est parce qu’elle en a marre qu’on décide de son avenir parce qu’une prophétie a blablaté sur le sujet ? Sûrement.
Mais bon, rien que pour se rendre à l’aéroport, Elendë et Tymo galèrent sévère. Le cocktail idéal d’une journée dans leur vie ? Combat, magie, mort, blagues pourries, métaphores douteuses et n’oublions pas le meilleur : un Rufus au sommet de sa forme. Non, c’est une certitude : Elendë et Tymo sont mal barrés. Si vous voulez savoir à quel point ils peuvent se mettre en danger inutilement, vous savez quoi faire !

Nous nous sommes associés pour vous proposer cette série de novellas (romans courts), en espérant vous faire rire un peu !

⭐⭐⭐⭐⭐

LE DUO THEO LEMATTRE / JUPITER PHAETON NOUS OFFRE UN HUMOUR DECAPANT DANS UNE SERIE QUI NE MANQUERA PAS DE VOUS CAPTIVER !

 

Nouvelle série, nouveau format mais le plaisir reste le même. Immense ! Rien que le titre envoie du lourd et annonce la couleur… Comment se mettre en danger inutilement ! Vous le sentez le danger omniprésent ? Les gags en cascade ? Non, non ! Je vous assure que vous ne savez pas dans quoi vous mettez les pieds. Mais si vous aimez l’humour au second degré, les personnages hauts en couleur avec un côté psychopathe et à qui il manque parfois une case, alors foncez ! Vous n’aimez pas tout ça ? Foncez quand même ! Prenez le risque, il est tout de même question de se mettre en danger inutilement alors autant y aller franco, non ? Elendë et Tymo n’attendent que vous, ce duo attachiant dépote un max !

Les romans de Jupiter Phaeton ? Tout à fait ma came ! A croire qu’elle arrive à rendre ses lecteurs accros… Theo Lemattre n’était pas un auteur qui m’était inconnu, mais je n’avais pas encore eu l’occasion de lire un de ses romans, c’est chose faite avec ce duo machiavélique qu’il forme avec Jupi.

Ce roman c’est un concentré de situations improbables, c’est des rebondissements imprévisibles, un univers d’urban fantasy qui fonctionne à merveille et une avalanche de rire du début à la fin. Nos auteurs ne se prennent pas au sérieux et ils nous offrent un récit totalement déjanté. Elendë est le genre d’héroïne à laquelle on s’attache directement. Son tempérament de feu et sa côté psychopathe m’a vraiment plu. Tymo est quant à lui un vrai bout-en-train ! Vous savez le meilleur ami que tout le monde veut avoir. Tymo n’a rien à envier à Elendë, il n’a pas toujours la lumière à tous les étages et ça m’a bien fait marrer.

Qu’est-ce qui fait qu’on apprécie une telle histoire ? C’est sans doute le concentré d’humour, le côté décalé et la bienveillance des personnages. Car oui, nos héros se mettent en danger inutilement mais ils le font avec un fond profondément gentil.

J’ai consigné un nombre incalculable de passages qui m’ont fait rire aux larmes. C’était beaucoup trop génial de plonger dans une fiction qui met en scène des personnages aussi drôles et soudés. Je n’arrête pas de vous parler d’humour, de scènes décalées et de rebondissements borderline mais faudrait peut-être que je vous parle également des messages subtilement glissés dans l’histoire, non ? J’en profite pour vous partager un passage. Promis à la fin de mon avis, vous aurez quelques extraits cocasses ^^

La nuit est déjà bien tombée, et nous n’avons plus qu’une idée en tête : DORMIR. Quand on est magicien, notre organisme produit naturellement de l’énergie magique dont nous avons besoin pour nos sortilèges. Dormir est essentiel pour accélérer le processus du regain d’énergie. Un bon magicien est un magicien reposé, et qui a toute sa tête. Si nous laissons la fatigue prendre le pas sur nous, et que nous utilisons quand même la magie, les répercussions peuvent être absolument désastreuses.

Je trouve ce genre de détails absolument exceptionnels. Parce qu’à travers une fiction, les auteurs nous rappellent des choses importantes pour se sentir au top de sa forme.

En ce qui concerne l’intrigue à proprement parler, on peut dire qu’au-delà de se mettre en danger, nos héros vont quand même mener une quête qui les mettra fortement en danger. Et ils sont doués, je vous jure. C’est une novella, le format court offre beaucoup de dynamisme et on ne s’ennuie pas une seule seconde.

En bref, Theo Lemattre et Jupiter Phaeton ne forment qu’un seul et même cerveau dans cette série totalement déjantée. Les auteurs ne se donnent aucune limites et c’est jouissif de plonger dans un récit atypique où nos héros se mettent en danger inutilement. L’intrigue offre des rebondissements imprévisibles et on se laisse porter dans le quotidien de nos héros en ayant tout de même un peu peur de ressortir complètement cinglés. Je suis tout à fait cliente de ce genre d’humour, et je ne peux que vous conseiller de vous mettre en danger inutilement en débutant cette série.

– Carnage.

C’est le nom de mon arme. Je trouvais ça poétique et intimidant à la fois. Je l’ai baptisée il y a déjà plusieurs années, sans me douter qu’elle figurerait un jour au Guinness des records de massacres magiques.

Alors que Pierre-Marie hésite encore à me décocher un coup quelconque, mon tatouage disparaît, de la poussière s’envole et moins d’une seconde plus tard, je tiens mon katana préféré dans ma main.

Je penche la tête à gauche. Puis à droite. Des craquements d’os se font entendre. Je souris. Je ne pisse peut-être pas le sang par le nez, mais je sais que j’ai l’air un peu psychopathe comme ça.

Et j’adore cette idée.

– Qu’est-ce qu’elles ont tes jambes.

– Je… ? Ah, ça ? Non, mais c’est parce que j’ai envie de… de pisser.

– Et tu as attendu le dernier moment pour t’en rendre compte ?

– J’attends au maximum pour que ça fasse du bien.

– T’es vraiment toujours aussi bizarre, soupire-t-il en se penchant au-dessus du corps inerte d’Elendë. C’est pas encore ta connerie de dé, au moins ?

– Rufus ? Quoi ? Non. Non non. Pas du tout. J’ai arrêté ça depuis un moment, ricané-je.

– J’espère bien. Parce que tu avais l’air d’un vrai dingo.

About Author

MarleneEloradana

Marlène, trentenaire du sud de la France, véritable bookaddict, je ne suis jamais rassasiée quand il s'agit de lecture, dévoreuse de romances en tout genre mais surtout celles qui font vibrer et s'émouvoir au fil des pages.

1 Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *