Articles divers

Sous le sapin en 2020

Afin de conjurer le sort qui semble planer sur cette année 2020, j’ai envie d’inviter Cthulhu chez moi pour Noël, peut-être qu’il réussira à conjurer le sort, ou au pire il me bouffera aux petits oignons !!!

Bon ok, ne rêvons pas, même le grand Cthulhu ne parviendra pas à mettre fin à ce calvaire que nous vivons en ce moment !

Cette année a vu les différents salons s’évaporer comme neige au soleil. Je devais normalement me rendre à celui de Mons en novembre pour y faire « quelques » emplettes, et retrouver une fille géniale qui a su me rendre totalement love et addict d’un de ses personnages qui n’est pourtant pas très fréquentable dirons-nous pour être gentil !

Cette année, elle a aussi lancé sa propre maison d’édition, je vous en ai déjà parlé ici d’ailleurs, et personnellement, j’attends la réédition de sa saga avec tellement d’impatience, que je suis certaine de la dévorer lorsqu’elle sera enfin à nouveau disponible sous le logo de sa ME, je pourrai ainsi découvrir quels changements elle a apporté. J’étais déjà hyper fan avant, alors ma curiosité est très impatiente d’être satisfaite ! Ne lui répétez pas, mais le personnage dont elle c’est inspirée pour mon méga crush, eh bien il est carrément en fond d’écran sur mon tel ! Mwais, complètement frappadingue la fille !!! J’avoue et j’assume à 200%.

Enfin bref, à la base, je voulais vous parler de sa ME, des parutions qui sont déjà disponible, ainsi que les prochaines. Et voilà que je m’égare à vous parler de mon crush alors que, j’en suis certaine, vous n’en avez absolument rien à faire !

Je ne dis pas que les grosses ME n’ont pas besoin du soutien des lecteurs, ni qu’ils ne sont pas également dans les difficultés suite à la crise actuelle, mais pensez aussi aux « petits » éditeurs, pensez à ceux pour qui cela aura un impact énorme ! Conjurons le sort tous ensemble, que ce soit ici chez Crin de Chimère, ou un autre éditeur, le message est le même, bien que ce soit de cet éditeur précisément dont je voulais vous parler ici.

Les parutions déjà publiées

Genre : Dark Fantasy

Nombre de pages : 502

Prix numérique : 5,99€

Prix papier : 18,90€

Ma chronique : L’impératrice des Chimères

Achat : Amazon – Site Éditeur (NumériquePapier)

Brouillard de cauchemar mortifère, la Chevelure de Hel a envahi les Terres du Nord. Tjor de Noirelouve est-il animé par sa foi, ou par une sorte de témérité aveugle, pour oser vouloir s’y frotter et chasser une telle malédiction ? Entouré d’une cohorte de « héros » aux motivations aussi variées que douteuses, il devra s’y aventurer et y affronter des créatures vomies des tréfonds des enfers.

Perdition. Aliénation. Au-delà de ces monstruosités et de ces sbires décérébrés, un être malicieux attend. Une entité inconnue déterminée à retourner contre eux angoisses et déchirures de l’âme grâce à moult illusions. Invisible et insaisissable, elle sèmera leur chemin d’embûches, déterminée à les détruire ou les confiner à la folie.

Genre : Victorian Fantasy

Nombre de pages : 600

Prix numérique : 5,99€

Prix papier : 19,90€

Achat : Amazon – Site Éditeur (NumériquePapier)

Vingt ans.
Vingt ans que s’éternise la guerre entre la Ligue de Skarland et l’Empire anscaride. Mais les arcano-technologues, les sorciers hérétiques à la botte de l’empereur Hagen, ont mis au point de nouvelles armes qui ne tarderont pas à écourter le conflit : les dragonnefs, vaisseaux volants capables de rayer une ville de la carte en quelques heures.
Vingt ans aussi que Luther Falkenn court après les criminels. Comme policier, d’abord, et maintenant comme chasseur de primes. Mandaté par un richissime banquier nain pour mettre la main sur des documents volés particulièrement compromettants, il se rend à Solmost, où la Ligue fait face à une pression grandissante : soutenues par les dragonnefs, les armées de l’empereur approchent de la cité. Pas de quoi faciliter la tâche de Falkenn et de son acolyte Boniface, félin aux pouvoirs mystérieux, à la langue bien pendue et au caractère de cochon.
D’autant que dans la folle course aux armements qui les oppose à l’empereur, les dirigeants de la Ligue s’apprêtent à commettre l’irréparable en libérant un pouvoir oublié. Et Falkenn, qui croyait traquer un vulgaire voleur, va devoir affronter un adversaire d’un tout autre calibre, revenu tout droit de l’au-delà.

Genre : Dark Fantasy

Nombre de pages : 256

Prix numérique : 4,99€

Prix papier : 16,90€

Achat : Amazon – Site Éditeur (NumériquePapier)

À la suite d’une campagne désastreuse, le roi humain Eedon meurt dans l’ancienne capitale d’Osgoria et permet à la divinité noire Agonast de se réveiller. À l’est, les hommes se divisent et le royaume s’effondre sous la famine et les intrusions incessantes de créatures, tandis que des maraudeurs sanguinaires parcourent l’ouest et tuent sans raison apparente des civils en errance. Alors que le monde des vivants menace de sombrer dans le chaos, les légions mortes d’Agonast s’élèvent et marchent vers la fin de toute civilisation.

Suivez Nahim, jeune recrue au service de l’ordre d’Eschalion, dont la mission est de purger les contrées humaines des envahisseurs, ainsi que Vetryan, voldyre à la solde du dieu-tyran Raevol, dans une lutte acharnée contre la divinité noire, mais aussi contre leurs propres démons.

Genre : Thriller vampires

Nombre de pages : 288

Prix numérique : 4,99€

Prix papier : 15,90€

Ma chronique : Nocturne de sang

Achat : Amazon – Site Éditeur (NumériquePapier)

Enfant, Jessica Janin a connu l’horreur. Enlevée et séquestrée par Léon Schwartz, un pédophile de la pire espèce, elle a sauvé sa vie de justesse.

Lorsque vingt-quatre ans plus tard, elle apprend la mort du criminel en prison, la jeune femme pense qu’elle pourra enfin tourner la page du traumatisme qui la hante toujours.

Mais Schwartz, qui a passé un pacte avec le Diable, revient d’entre les morts sous la forme d’un vampire, bien décidé à se venger de celle qui lui a échappé.

Jessica a déjà vaincu le criminel une fois, en sera-t-elle capable à nouveau ? Pour l’affronter, elle pourra compter sur l’aide de deux chasseurs de vampires, Mathieu Leroux et son frère, Maxime, autiste doué de pouvoirs médiumniques. Schwartz, quant à lui, a plusieurs alliés parmi les démons, notamment l’un des plus puissants vampires du monde, qui a un vieux compte à régler avec Maxime.

A paraître prochainement

Genre : Fantasy Ado

Prix papier : 18,90€

Achat : Site Éditeur (Papier)

Chase Hawkins se retrouve engagé pour un cambriolage ordinaire. Son objectif, moyennant une somme rondelette : s’emparer d’un anneau de valeur.

Poursuivi par la police au gré des allées d’Oxford Street, il percute un mur après avoir perdu le contrôle de sa moto. Au lieu de connaître une fin tragique, il se réveille sur une plage, taquiné par un crabe qui parle. Ce qu’il ne sait pas encore, c’est que ce rivage appartient à l’une des nombreuses îles de Nyár, un des six Mondes parallèles à la Terre. Chase aurait pu y atterrir n’importe quand, mais l’y voilà au pire moment…  La Chasse aux Cristaux est engagée ! Qui rassemblera ces douze artefacts, symbole des familles ducales, et raflera la couronne ?

Autres titres à paraître prochainement

Janvier/Février 2021 – Anthologie Crocs & Alambics – Collectif ; Collection Cyberia, mélange de genres !

Mars 2021 – Le cloître des vanités – Manon Segur ; Collection Archelune, romance gothique et fantastique.

Mai/Juin 2021 – D’ombre et de cendre – Jérôme Camedescasse ; Collection Castellar, dark fantasy.

Août 2021 – Les loups de Prusse – Eric Cazenave ; Collection Archelune, fantastique steampunk.

Octobre 2021 – Necrosang, tome 2  – Negora ; Collection Castellar, dark fantasy.

Novembre/Décembre 2021 Les machines ne saignent pas – Jenna Preston-Penley ; Collection Cyberia, SF cyberpunk.

Les packs avantageux du moment

Sur la boutique CdC : Le pack TerreurLe pack angoisse

Je ne sais pas vous, mais moi, j’ai envie de tout !

About Author

Alouqua

Depuis toujours j'adore lire, déjà enfant il m'était impossible de me passer d'un livre. Quand à partager mes avis, eh bien je l'ai toujours fait, c'est donc devenu pour moi une évidence d'ouvrir un blog.
J'ai l'avantage de lire un peu de tout, je n'ai jamais aimé me restreindre, en quoi que ce soit.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *