Roman historique

Vous ne nous séparerez pas » Regis Delpeuch

Editeur : Scrineo

Date de parution : 22/10

Livre : ICI

L’histoire vraie de Sarah Lichtsztejn-Montard (14 ans au début du roman) et de sa mère Maria, échappées du Vel d’Hiv et rescapées de Birkenau-Auschwitz

L’histoire de Sarah, une adolescente juive en 1942. Comment, avec sa mère, elle est victime de la rafle du Vél’ d’Hiv et s’en évade dès le premier soir, le 16 juillet 1942. Comment une dénonciation les précipite en mai 1944 au cœur de la tourmente nazie : à Drancy, puis dans l’enfer d’Auschwitz-Birkenau. Comment elle croise Anne Frank. Comment, pour fuir la menace russe, elles sont conduites au cours de « la marche de la mort » au camp de Bergen-Belsen. Comment elles en sont libérées le 15 avril 1945.

 

⭐⭐⭐⭐⭐

Vu le thème abordé dans ce roman, je vous laisse deviner le niveau de dureté de ce que l’on peut y découvrir. pourtant, je trouve que c’est un mal nécessaire si nous voulons que jamais personne n’oublie cette funeste période de notre histoire.

Si par moment c’est en effet très difficile et douloureux, j’ai trouvé que parfois l’auteur avait allégé le récit, qui pourtant est bel et bien en ligne direct avec des faits réels. Peut-être est-ce parce que le public cible est un public jeune ? Pourtant, ne faut-il pas leur livrer la vérité pure et dure, aussi douloureuse et pénible soit-elle à supporter ?

Après tout, énormément de personnes ont bien vécus ce calvaire durant des semaines, des mois, voir des années ! Pourquoi atténuer ? Les faits sont les faits, c’est mon point de vue ! Cependant, je ne nie pas que j’ai eu cette boule à l’estomac durant toute ma lecture, avoir eu les larmes aux yeux à de nombreux moments, avoir eu le souffle court ou coupé à d’autres.

Le pire dans tout cela, c’est que Sarah n’est pas passée à autre chose, n’a pas tenté d’oublier (si cela est seulement possible), non, que du contraire ! Afin que jamais personne n’oublie, ou ne minimise, elle est allée dans les écoles raconter son histoire ! Vous imaginez un peu son calvaire ? Revivre encore et encore cette période de sa vie ! Il faut avoir une volonté énorme pour supporter cela ! Je ne pense pas que je réussirais, même si le but est noble, non, définitivement, j’ai de la volonté, mais certainement pas à ce point-là ! Nous avons le devoir de ne pas oublier, je suis on ne peut plus d’accord avec ce point, mais est-on réellement à l’abris qu’un jour toute cette horreur nous tombe une nouvelle fois dessus ? Avec les progrès en armes (à feu ou biologique), tiendrions-nous des semaines ou encore des années ?

Un roman poignant à lire et surtout, à faire lire à nos ados.

Merci aux éditions Scrineo.

About Author

Alouqua

Depuis toujours j'adore lire, déjà enfant il m'était impossible de me passer d'un livre. Quand à partager mes avis, eh bien je l'ai toujours fait, c'est donc devenu pour moi une évidence d'ouvrir un blog.
J'ai l'avantage de lire un peu de tout, je n'ai jamais aimé me restreindre, en quoi que ce soit.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *