Stark Sécurité #1 – En mille éclats » J. Kenner

Editeur : Autoédition

Livre : ICI

Avec son talent au combat et ses relations dans le monde criminel, l’ancien agent britannique Quincy Radcliffe est vite devenu un atout essentiel de la nouvelle société Stark Sécurité. Mais Quincy n’est pas l’homme qu’il semble être.
Quand la femme dont, autrefois, il avait vénéré le corps et brisé le cœur lui demande son aide, Quincy sait qu’il doit lui tourner le dos ou risquer de révéler ses secrets les plus obscurs à la seule capable de rouvrir ses anciennes blessures – et qui le fera à coup sûr.
Pendant des années, Eliza Tucker, actrice en difficulté, a essayé d’oublier ces semaines décadentes passées avec Quincy Radcliffe. Elle s’était laissé attirer par sa beauté ténébreuse, avait succombé à son charme britannique. Pourtant, c’était la fougue de sa séduction et la férocité de sa passion qui l’avaient vaincue. Elle s’était donnée à lui… et il l’avait brisée comme du verre lorsqu’il était parti.
À présent, il est le seul capable de l’aider à retrouver sa sœur disparue. Elle se servira de lui, car il le faut. Elle paiera le prix des sens qu’il exigera. Mais cette fois, elle ne succombera plus.

 

⭐⭐⭐⭐

En terminant le premier tome de L’ange déchu de la même auteure, je me suis lancée dans une autre de ses séries avec Stark Sécurité.

Le premier homme de l’agence de sécurité Stark a passer sur le grill est donc Quincy. Aaaaah Quincy… Vous le ressentez là que j’ai craqué pour cet homme au charisme de folie et au charme anglais totalement ravageur ? Comment ne pas avoir furieusement envie de tout connaître de cet homme, comment lui résister, suis-je si faible que cela que je ne peux faire autrement que de totalement craquer ? Les autres membres de cette agence de sécurité ont l’air d’envoyer du lourd aussi, je sens que je vais prendre cher en les rencontrant chacun leur tour !

Quincy et Eliza ne sont pas des inconnus l’un pour l’autre, et si leur relation fut de courte durée, on ne peut nier qu’elle fut intense sur tout les niveaux. Grâce aux flashbacks, nous découvrons d’ailleurs toute l’ampleur de cette relation, cela nous aide également à comprendre pas mal de choses sur le présent de ce duo.

C’est en recherchant sa sœur disparue que leurs chemins vont à nouveau se croiser, le passé va alors refaire surface, bien qu’une force de sentiments de cette envergure ne soit clairement pas possible à totalement oublier. Pourtant, pour atteindre son but, Eliza devra prendre énormément sur elle, mais peut-on réellement passer au-delà de ce qu’ils ont vécu ? Eliza ne va-t-elle pas se crasher en le côtoyant à nouveau ? Malheureusement, il est apparemment le seul vers qui elle peut se tourner pour l’aider dans sa quête.

Quant à Quincy, lui qui a fait la promesse de ne plus succomber, pourra-t-il tenir cette promesse alors que ses sentiments pour Eliza sont toujours on ne peut plus réels ? C’est vrai que j’ai mis du temps à cerner cet homme, à le comprendre, à le décoder, il semble s’être construit une carapace infranchissable. A plusieurs reprises on espère voir cette carapace s’effriter, on a parfois envie de la faire carrément exploser. Ne dit-on pas que la patience est une vertu ? On peut dire que cet anglais aura su mettre la mienne à très rude épreuve !

L’auteure maintient un rythme de suspens qui fait mouche avec moi, je ne pouvais poser ma liseuse sans avoir envie de la reprendre la seconde suivante. J. Kenner a, elle aussi, mis ma patience à rude épreuve, mais qu’est-ce que j’ai aimé être malmenée de la sorte, bon ok, pas sur le moment, mais en fin de lecture, c’est le seul constat possible !

Merci à J. Kenner.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *