Rocambole – Le masque et la poudre » Hubert Vittoz

Editeur : Rocambole

Nombre de saisons : 1

Nombre d’épisodes : 17

Série en cours/terminée

Genre : Fantasy

Balthazar Falc est la Balle.

Du moins l’était-il du temps où la Soufrière, sa cité natale, l’avait élevé au rang de héros pour avoir mis un terme au conflit contre les Masqués. Mais le pourfendeur des forces ennemies a payé sa victoire au prix fort. Hanté par ses démons, il a sombré dans l’apathie avant de se résoudre à disparaître. Balthazar mène désormais une existence recluse hors des murs de la ville avec pour seule compagne sa célébrité fanée, en attendant le crépuscule de sa sinistre existence. Mais le vent finit toujours par tourner : la Soufrière a de nouveau besoin des services de la Balle. Les Masqués sont de retour et on murmure qu’ils ourdissent un complot vengeur dont personne ne comprend encore les tenants et aboutissants. Autant dire que la présence de Balthazar, cet homme dont le seul nom suffisait jadis à faire trembler l’ennemi, est requise. Et peu importent ses réticences… Voilà donc le héros en route pour la cité des Masques, un lieu étrange où nul ne doit dévoiler son visage. Mais la légende vivante n’affrontera pas seule le danger. Accompagnée de Ralph, Premier Juge de la Soufrière, et flanquée de deux gardes, H. et N°1, qui l’escorteront dans le dédale de la ville aux mille reflets, la Balle finira-t-elle par renaître ?

 

Une chose que j’ai franchement appréciée avec cette série, c’est que pour une fois, le « héros » n’est pas un ado ou encore un jeune adulte. Non, c’est un homme qui a déjà bien vécu, qui a de l’expérience, et je trouve que cela change un peu, et que cela fait du bien de ne pas se retrouver avec un héros coulé dans le moule de la plupart des livres que nous lisons.

C’est un homme qui doute énormément de ses capacités de mener à bien une mission vu son état et son âge, il a déjà vécu tellement de choses, que l’on pourrait se dire que si nous le croyons, cela sera certainement la mission de trop, celle qui remportera la victoire sur la Balle. Pourtant, le voilà bel et bien embarqué dans toute cette histoires avec les Masqués.

Personnellement, eh bien je trouve que ce personnage rouillé, donne un aspect encore plus intense à l’intrigue, parce que non, ce n’est pas un homme invulnérable, et à chaque rebondissement, vient la question de savoir s’il va s’en sortir ou si au contraire, le dénouement va lui donner raison lorsqu’il dit qu’il ne veut plus avoir à faire avec tout cela. Je me suis très vite attachée à lui, j’ai voulu le voir à tout prix relever chaque défi qui se présenterait face à lui. J’ai vraiment eu peur par moments, mais j’ai cru en lui à chaque fois.

Cette série est vraiment unique en son genre, déjà rien que pour son « héros », mais également dans le déroulement de son intrigue. L’auteur a indéniablement une très belle plume dont je suis rapidement devenue addict durant ma lecture. J’ai franchement hâte de pouvoir poursuivre cette série.

Merci à Rocambole.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *