7 bonnes raisons de rester célibataire (ou pas) » Cécile Chomin

Editeur : J’ai Lu

Livre : ICI

Elles sont sept, sept filles qui se connaissent depuis la fac et qui partent en Italie pour enterrer la vie de jeune fille de l’une d entre elles, Juliette. Après quelques couacs dans l’organisation du voyage, elles posent enfin leurs valises dans un hôtel au bord du lac de Côme. Alors que le séjour débute sous les meilleurs auspices, Juliette disparaît. Coup de tête, coup de foudre ? Elles ne seront pas trop de six pour élucider le mystère !

 

⭐⭐⭐⭐⭐

Suite à ma précédente expérience de la plume de Cécile Chomin, impossible de ne pas vouloir réitérer, et c’est avec un grand plaisir que je me suis lancée dans cette nouvelle lecture.

Sept femmes, sept caractères différents, sept visions de la vie, sept amies, sept points de vue… Voilà de quoi vous donner le tournis, mais aussi de quoi en embrouiller plus d’un. Pourtant, l’auteure c’en est plus que brillamment sortie ! Mais honnêtement, je n’avais eu aucun doute ! Le plus surprenant, ce n’est même pas que nous ayons sept personnages principaux, mais bien de se retrouver dans l’esprit de chacune d’elle. Car oui, l’auteure ne c’est pas  contentée d’un ou deux points de vue… pourquoi faire simple alors que le compliqué est tellement plus attrayant ? Parce que oui, nous avons bien les sept points de vue tout au long de cette découverte. Je vous certifie que cela secoue, mais… (désolée je vais être un peu impolie) putain qu’est-ce que c’est jouissif !!!

Non mais sérieusement, vous avez vu dans quel état réussi à me mettre l’auteure ??? Précédemment avec Laisse tomber la neige !, je me suis vue prendre un fou rire monstrueux à ne plus savoir reprendre ma lecture, et ce à plusieurs reprises sur une seule et unique phrase, et ici, non, pas une crise de fou rire, mais un pied d’enfer !

Ce qui fait un peu peur avec ce genre de livre un peu fou, c’est qu’il est très facile de tomber dans le trop de ceci ou trop de cela, pourtant, Cécile Chomin a su trouver le juste milieu qui fait que l’on savoure ce petit bonbon aux sept saveurs avec gourmandise. Nous nous laisserions aisément entraîner par le péché d’envie, et tout reprendre depuis le début dès que le dernier mot fait son apparition. J’avoue, j’ai failli lui céder, mais j’ai su résister, oh à mon avis ce ne sera pas pour longtemps, j’ai trop envie de retourner à Côme ! J’y étais tellement bien !

Merci aux éditions J’ai Lu.

3 commentaires sur « 7 bonnes raisons de rester célibataire (ou pas) » Cécile Chomin »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *