Bande Dessinée

Lucien et les mystérieux phénomènes #2 – Granit rouge » Alexis Horellou & Delphine Le Lay

Editeur : Casterman

Livre : ICI

Lucien passe les vacances d’hiver chez ses grands-parents à Douarnenez. C’est la période du carnaval : une grande fête de cinq jours ! Mais cette année, les festivités sont perturbées par des agressions contre tous ceux qui veulent rejoindre l’île Tristan, petit coin de nature préservée, devenu lieu de culture et de convivialité. Tandis que la terreur s’empare des habitants, une rumeur prétend que les vols et pillages seraient perpétrés par le fantôme du cruel brigand La Fontenelle, aperçu dans les rues étroites du vieux port, et pourtant mort au XVIIe siècle. L’occasion pour Lucien de résoudre un nouveau mystère !

 

⭐⭐⭐⭐

Une chose à savoir avant de découvrir ce que j’ai pensé de ce second tome, est que je n’ai pas lu le premier. Heureusement pour moi, ils peuvent très bien se lire indépendamment, bien que je trouve dommage de ne pas avoir fait dans l’ordre, mais je lirai le premier afin d’avoir l’histoire dans son intégralité, et surtout, dans l’ordre !

J’ai donc rencontré le jeune Lucien, plutôt que de le retrouver. Ce qui ne m’a pas réellement posé de problème, mais j’avais un peu d’appréhension malgré tout. Ma découverte c’est bien passée, c’est bien là le principal après tout.

Lucien va passer quelques jours chez ses grands-parents, lui qui pensait s’amuser à l’occasion du carnaval, va plutôt se retrouver à mener l’enquête. Depuis quelques temps maintenant, le fantôme de La Fontenelle hanterait les lieux, ce qui ferait plutôt fuir les gens plutôt que de leur donner envie de faire la fête. Mais Lucien ne croit pas aux fantômes, surtout que dans la logique, les fantômes hantent un lieu peu après leur mort, ce qui n’est pas le cas ici, le vieux brigand est mort depuis bien trop longtemps.

Il n’en faut pas plus au jeune garçon pour avoir envie de démêler ce mystère, et ainsi rendre leur joie de vivre aux habitants, et qu’enfin le carnaval puisse être fêté dignement. Cette petite enquête ne sera pas sans danger, mais il a flairé l’entourloupe et il compte bien y mettre fin.

J’ai franchement aimé ce tome, que ce soit dans l’histoire ou les décors dans les tons souvent sombres. Les couleurs utilisées reflètent très bien les émotions, lorsque les gens s’amusent, tout est plus lumineux, et cela se voit, cela se ressent dans les dessins. Une BD à découvrir sans hésiter, en commençant pas le premier tome, c’est toujours mieux !

Quelques photos

Merci aux éditions Casterman.

About Author

Alouqua

Depuis toujours j'adore lire, déjà enfant il m'était impossible de me passer d'un livre. Quand à partager mes avis, eh bien je l'ai toujours fait, c'est donc devenu pour moi une évidence d'ouvrir un blog.
J'ai l'avantage de lire un peu de tout, je n'ai jamais aimé me restreindre, en quoi que ce soit.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *