Thriller/Policier/Polar

La fille qui jøuait avec le feu » Sif Sigmarsdóttir

Editeur : Casterman

Livre : ICI

Hannah quitte Londres contre son gré et débarque en Islande, certaine qu’elle va y mourir d’ennui. Elle doit effectuer un stage à Reykjavík dans le journal où travaille son père, qu’elle connaît à peine. Imogen, en voyage dans la capitale islandaise, a la vie rêvée d’une influenceuse célèbre. Mais derrière le glamour de ses posts se dissimule un sombre secret. Un fantôme du passé, qu’elle a surnommé le Monstre, resurgit dans son existence. Quand la police retrouve le corps du Monstre dans la neige, les vies des deux jeunes filles entrent en collision. Tout accuse Imogen, de façon si évidente que Hannah se met à douter de sa culpabilité. Ca tombe bien, elle travaille dans un journal, l’endroit idéal pour mener une enquête non officielle…

 

⭐⭐⭐⭐

Au départ, j’avais mis une note plus basse, trois étoiles. Mais par la suite, en relisant mes notes, j’ai changé d’avis, après tout, j’ai lu ce thriller en tant qu’adulte, mais je ne dois pas oublier qu’il est pour un public plus jeune à la base. J’ai donc revu ma note finale en prenant ce public en compte, cela devenait logique de mettre les quatre étoiles.

C’est vrai que par moments, j’ai trouvé que la partie enquête était un peu tirée par les cheveux et perdait en véracité. Moi qui suis la première à dire que même dans un livre pour les plus jeunes, il faut y mettre les formes, je trouve qu’ici c’est beaucoup moins gênant, et que cela allège un peu l’intrigue. Néanmoins, si cela avait été pour un public « adulte », cela aurait été beaucoup plus compliqué de pouvoir y croire. J’ai moi-même eu parfois du mal.

Le rythme par contre, est très bien maîtrisé, cela ne peut que faire remonter la note finale. C’est d’ailleurs, pour moi, le point fort de ce thriller, celui qui me fait dire que, même si tout n’est pas comme j’aime dans ce genre de lecture, eh bien il n’est pas du tout dénué d’intérêt.

Il y a une petite chose que j’aimerais pointer du doigt, l’auteure a de son côté, tenté de mettre en avant l’influence d’internet, des réseaux sociaux, mais j’ai trouvé que ce n’était pas assez approfondi. Honnêtement, cela aurait mérité de s’attarder un peu plus. Après tout, c’est justement le public visé ici qui aurait bien besoin de comprendre que les réseaux n’ont pas que des bons côtés, qu’il faut se méfier des rencontres que nous y faisons, après tout, une photo de profil ne dit pas tout.

Par contre, gros point positif pour les personnages. Pour moi, nos deux personnages principaux sont totalement réalistes, elles pourraient très bien être dans la vie réelle sans que cela ne soit choquant ni tiré par les cheveux.

Malgré les points « négatifs », je recommanderai ce livre sans hésiter, mais pas à des lecteurs adultes, ni à des acharnés de thriller.

C’est alors que je remarque un autre e-mail, un peu plus bas. Je ne comprends pas comment j’ai pu ne pas le voir tout de suite. L’objet est pourtant écrit en majuscules :

« J’ESPÈRE QUE TU VAS MOURIR »

Je clique dessus.

Merci aux éditions Casterman.

About Author

Alouqua

Depuis toujours j'adore lire, déjà enfant il m'était impossible de me passer d'un livre. Quand à partager mes avis, eh bien je l'ai toujours fait, c'est donc devenu pour moi une évidence d'ouvrir un blog.
J'ai l'avantage de lire un peu de tout, je n'ai jamais aimé me restreindre, en quoi que ce soit.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *