Jeunesse, Sagas

Moi, Ligia, sirène » Sylvie Baussier

Editeur : Scrineo

Livre : ICI

Je m’appelle Ligia, et je donnerais tout pour redevenir celle que j’étais avant que la déesse Démeter me transforme en sirène : une jeune fille insouciante. Mais je vis désormais sur un rocher perdu en pleine mer et je guette les bateaux qui s’en approchent.

Comment cela a-t-il pu arriver ?

 

⭐⭐⭐⭐

Après le Minotaure, c’est au tour de Ligia et Leucosia de nous livrez leurs vies, leur malédiction, de nous faire savoir comment de jeunes filles elles se sont retrouvées à devoir manger de la chaire humaine, de quelle manière elles ont eu l’apparence d’un oiseau immense.

Si cette fois j’ai encore bien accroché à cette immersion dans la mythologie grecque, eh bien je trouve ce tome moins approfondi que celui du Minotaure. Je l’ai pourtant trouvé très intéressant à lire. D’ailleurs, qui savait qu’à la base, les sirènes ne sont pas ces femmes à la queue de poisson ? Personnellement, oui je l’avais appris à l’école, mais honnêtement, je l’avais complètement oublié ! Un petit rappel ne faisait donc pas de tort !

Ligia et Leucosia sont deux sœurs ayant subit une malédiction lancée par Déméter afin de se venger sur les jeunes femmes d’avoir osé perdre de vue sa propre fille. Avouez que dans cette période que représente la mythologie, ils avaient la malédiction légère ! Est-ce leur faute après tout si Hadès est passé par là et qu’il a enlevé Coré ?

Une chose que je n’ai pas mentionné sur ma chronique de Moi, le Minotaure, c’est que en fin de livre, nous avons toute une partie explicative ainsi que quelques pages avec des jeux sur ce qui vient juste d’être lu. Ce qui rend ces livres réellement attractif pour les plus jeunes, du moins, c’est mon avis. Je me suis d’ailleurs pris au jeu lors de mes deux lectures, en répondant aux questions posées. J’aime vraiment ce concept.

Venez à nous,

Marins de Grèce,

Nous chantons pour vous seuls,

Plongez dans nos délices !

Retrouvez mon avis précédent :
MOI, LE MINOTAURE

Merci aux éditions Scrineo.

About Author

Alouqua

Depuis toujours j'adore lire, déjà enfant il m'était impossible de me passer d'un livre. Quand à partager mes avis, eh bien je l'ai toujours fait, c'est donc devenu pour moi une évidence d'ouvrir un blog.
J'ai l'avantage de lire un peu de tout, je n'ai jamais aimé me restreindre, en quoi que ce soit.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *