Romans

Un enfant à tout prix » Pascale Rault-Delmas

Editeur : Charleston

Livre : ICI

Hôtesse sur le Concorde, Isabelle est libre comme l’air, volant de pays exotiques en amants de passage. Lorsqu’elle rencontre le bel Andrew sur un Paris-New York, elle pense avoir enfin trouvé l’homme de sa vie. Au point d’essayer de lui faire un enfant, puisqu’il en rêve.
Mais alors que le désir de maternité s’éveille peu à peu en elle, sa relation avec Andrew se dégrade. Si seulement elle arrivait à tomber enceinte, cela résoudrait tout, mais son corps s’y refuse. Il lui faudrait un enfant. Un enfant à tout prix…

 

⭐⭐⭐⭐

A travers l’histoire de plusieurs couples, l’auteure aborde le désir d’enfant sous plusieurs angles. Parce que non, toutes les femmes ne ressentent pas le besoin de mettre un enfant au monde et que ce sujet est parfois très mal vu, comme si nous étions obligatoirement des reproductrices. Et puis, il arrive également que ce soit l’homme qui veut un enfant et non la femme. Alors qu’un enfant, eh bien il faut le vouloir à deux. Il y a des cas qui n’entrent pas dans cette vision, mais c’est plutôt en règle générale.

Ce que j’ai par-dessus tout aimé lors de ma lecture, eh bien c’est le fait que l’auteure ne part pas dans le jugement. Elle aurait pu le faire à travers ses personnages lorsque ceux-ci se croisent, mais il y a toujours une certaine forme de respect pour les attentes des autres, le respect pour certaines décisions parfois tellement difficiles à prendre. Si je vous recommande ce livre, eh bien c’est principalement pour cela. Bien que le récit soit émouvant et très addictif, c’est principalement le respect que j’ai ressenti et qui en ressort que je retiendrai.

Ce livre, je le vois comme une grande toile vierge sur laquelle un peintre viendrait mettre petit à petit différentes situations qui finiraient par s’entremêler avec justesse et finesse. Le trait ne serait pas grossier, que du contraire, il resterait dans la finesse, tout comme les mots de l’auteure dans son livre. Les personnages que l’on y verrait seraient représentatifs de plusieurs visions des choses, de plusieurs situations, que ce soient les bonnes ou moins bonnes que nous croisons parfois chaque jour sans forcément le savoir.

Pourtant, le personnage qui m’a le plus touchée, ce n’est pas une femme, mais bien un homme, Andrew. Je l’ai vu évoluer au fil des chapitres, lui le seul point de vue masculin que nous rencontrons, ce roman aurait été tellement différent sans lui, sans son esprit dans lequel nous pénétrons par moments !

La plume de l’auteure est très agréable à lire, elle pointe du doigts certains sujets dont on parle peu et qui existent pourtant bien, certains qui font de la vie de certaines femmes un véritable enfer. Alors, non, je ne vous en dévoilerai pas plus, je vous dirai simplement de faire cette découverte, tout comme je l’ai faite, de vous laisser emmener par l’auteure, de vous poser des questions, certainement que vous en aurez qui seront communes avec les miennes. Sachez juste que vous en pourrez qu’aimer ce livre, que vous soyez femme ou homme, que vous vouliez porter un enfant ou non, peu importe vos vies, vous l’aimerez.

– Aujourd’hui, on n’accepte plus la fatalité : on veut un enfant à tout prix. Il y a des couples qui sacrifient des années de leur vie pour essayer d’en mettre un au monde, et bien souvent, malgré tous les efforts, ça ne marche pas. […]

Merci aux éditions Charleston.

About Author

Alouqua

Depuis toujours j'adore lire, déjà enfant il m'était impossible de me passer d'un livre. Quand à partager mes avis, eh bien je l'ai toujours fait, c'est donc devenu pour moi une évidence d'ouvrir un blog.
J'ai l'avantage de lire un peu de tout, je n'ai jamais aimé me restreindre, en quoi que ce soit.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *