Sur la route de Riverside » Sophie Cole

Editeur : Scrineo

Livre : ICI

Arizona, 1884.

Taylor n’a que dix ans quand son père se fait assassiner sous ses yeux. Ce jour-là, elle se promet de venger sa mort.

Neuf ans plus tard, elle quitte tout et part à la recherche de son meurtrier, Tom Cassidy. En chemin, elle croise un trio de cowboys, qui l’accepte dans leur bande malgré sa condition de femme. Rapidement, de vrais liens se créent entre eux et la jeune femme se rapproche de Casey, qui semble cacher un terrible secret…

À leurs côtés, sur la route de Riverside, Taylor accomplira-t-elle sa vengeance ?

 

⭐⭐⭐⭐

Cela faisait tellement longtemps que je n’avais pas lu de roman style western, que je ne pouvais que me laisser tenter par cette nouvelle parution des éditions Scrineo ! Déjà que je suis fan de la couverture, mais alors, je vous le dis, c’est dépaysement total garanti !

Si vous avez déjà au moins vu des films du genre, vous savez que la condition des femmes en ce temps-là, n’était pas spécialement aisée, que du contraire. Comme j’aime le dire, il leur fallait avoir une bonne paire de c*** pour réussir à s’imposer, et encore, ce n’était pas pour autant gagné !

Si le départ est un peu lent dans l’intrigue, accrochez-vous malgré tout, parce que lorsque le moment est venu de passer à la vitesse supérieure, c’est jusqu’au bout, et là, il y a du sport ! Si je dois être honnête, j’ai eu peur, voir même très peur, avec le début que j’ai trouvé très lent, que cela ne change pas de tout le livre. Je me serais très vite ennuyée et cela aurait porté préjudice à ma lecture, ainsi qu’à ma chronique. Mais rassurez-vous, ce n’est absolument pas le cas.

Si vous le lisez, rassurez-vous également si par moments, dans le début de votre lecture, vous pensez que certains passages n’ont absolument rien à faire là. J’ai moi aussi eu cette impression, mais les explications arrivent un peu plus tard, et tout prend alors son sens. Mais j’avoue que sur le moment, je me demandais où j’allais, où l’auteure allait tenter de m’embarquer, je ne comprenais pas trop. J’ai su me montrer patiente, et lorsque le moment où nous comprenons enfin le pourquoi de telle chose que nous avions eue au début, eh bien, c’est là que l’on se dit forcément qu’en fait, les choses sont exactement où elles doivent l’être. Mais c’est clairement frustrant sur le coup de ne pas comprendre. Ne lâchez donc pas votre lecture dès les premiers obstacles qui se dressent sur votre route, vous allez louper le meilleur !

J’étais persuadée d’une chose, que la fin serait comme je la pensais se voir profiler… L’auteure a su me faire douter, beaucoup même, mais j’ai tenu bon, j’étais toujours persuadée que cela se finirait de telle manière… Et paf, qui veut danser le twist ?

Allez zou, je ne vous dis rien de plus, sauf peut-être que vous devriez vous laissez tenter par cette aventure où les émotions ne sont clairement pas en reste, mais qui saura très certainement vous faire tourner en bourrique !

– T’as remis tes affaires de mec ?

– Oui, elles sont plus pratiques. Et puis, on me met moins la main aux fesses dans cette tenue.

– Pour une fois qu’on te traite comme une femme, tu ne vas pas t’en plaindre !

Merci aux éditions Scrineo.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *