Midnight blue » L.J. Shen

Editeur : Hugo New Romance

Livre : ICI

Lorsqu’on propose à Indigo d’accompagner Alex Winslow, le rocker britannique, lors de sa série de concerts à travers le monde, elle n’hésite pas trèslongtemps, elle a trop besoin d’argent.
Sa mission est à la fois simple et compliquée : elle devra le suivre de très près et le surveiller. Alex est beau comme un dieu et mondialement connu. Mais pas simplement pour son talent. Il a une très mauvaise réputation d’amateur de substances illégales et il s’est retrouvé au coeur de trop de scandales médiatiques.
Après l’échec commercial de son dernier album, il n’a guère le choix : il doit réussir sa tournée, afficher un comportement exemplaire et composer très vite de nouvelles chansons. Indigo va devenir l’ombre d’Alex pendant trois mois, d’hôtels en salles de concert. Il déteste cette idée et est résolu à la faire fuir au plus vite pour qu’elle ne soit plus en travers de son chemin. Mais Indigo est tout aussi déterminée. Au fil des jours, elle pourrait bien jouer un autre rôle dans la vie d’Alex et trouver le chemin de son coeur.

 

⭐⭐⭐⭐⭐

Marlène ayant eu un coup de cœur, je savais que je finirais par lire ce livre également. Mwais, vous al connaissez, c’est elle qui m’oblige à m’engueuler avec ma PAL, d’ailleurs, mon banquier ne l’aime pas, il a dit qu’elle avant une mauvaise influence sur moi… Personnellement, je n’ai pas eu de coup de cœur, mais franchement, j’ai adoré ma lecture !

Je pense que j’aurais du lire ce livre avant la saga Sinners Of Saint, parce que passer après, eh bien c’est plutôt chaud en terme de niveau, du coup, forcément, j’avais une attente très élevée. L’auteure a cependant su me faire frémir et me faire aimer ses personnages, leurs vécus, leurs caractères, leurs manière d’être, l’intrigue en elle-même, … Donc oui, il y a un certain niveau, mais pour moi, pas assez pour ce que j’attendais.

Alex… un bonbon acidulé… pourtant, en allant un peu plus loin, c’est un régal pour les papilles. Ok, c’est un gros connard, il le dit lui-même, mais le genre de connard que l’on ne peut qu’avoir envie de connaître. Les répliques auxquelles nous avons le plaisir d’assister, sont carrément épiques par moment, elles ajoutent une dimension parfois franchement irréelle, mais que l’on aime forcément.

Le contraste entre la rockstar et Indie est phénoménal lui aussi, j’ai pris énormément de plaisir à tenter de les décrypter. Deux bulles de mystères que j’ai aimé faire éclater petit à petit au fil de ma lecture. Un duo on ne peut plus explosif, qui n’a pas fait que ravir mes zygomatiques !

Une fois nos trois mois écoulés, elle me laissera tomber comme une vieille chaussette et retournera en courant vers ce qui reste de sa famille dysfonctionnelle mais aimante.

Et je ne l’en blâmerai pas.

Pff, je ne l’en empêcherai même pas.

Parce que tout au fond, je sais qu’un connard dans mon genre ne pourrait pas la garder.

Retrouvez l’avis de Marlène :
MIDNIGHT BLUE

Merci aux éditions Hugo New Romance.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *