Fantastique/Fantasy, Sagas

Kacy Matthews T01 – Balasaï > Jupiter Phaeton

PARU LE 20 JANVIER 2019 EN AUTOÉDITION

LIEN D’ACHAT – ICI

J’ai découvert que je faisais de la magie à seize ans, en me lançant à la poursuite du troll qui avait kidnappé mon meilleur ami. Ce qui était plutôt une mauvaise idée en y repensant. Enfin, je veux dire, dans le genre idées-suicidaires-de-première-catégorie, j’avais tiré le gros lot.

Depuis, soyons honnêtes, tout est parti en vrille. Je commence même à douter de faire vraiment de la magie, vu que je n’arrive à rien. En plus, il paraît que les femmes disposant d’un don ont tendance à mourir plus vite. Mais comme quelqu’un essaye de me tuer, je vais peut-être passer l’arme à gauche avant même d’avoir pigé cette histoire de contrôle de pouvoir.

Je cherche un point positif… ah oui, les pommes. Les pommes sont bonnes.

⭐⭐⭐⭐

LE PREMIER TOME D’UNE AVENTURE ÉPIQUE !

Je continue mes découvertes des univers de Jupiter Phaeton. C’est qu’on devient vite accro ! Après Archibald Skye et Faith Ezreal, c’est autour de Kacy Matthews de tomber entre mes mains. Ce premier tome signe le début d’une aventure épique et riche en rebondissements. Un nouvel univers d’urban fantasy qui nous livre ses différents secrets.

Ce tome introduit avec beaucoup d’agilité l’univers de Kacy Matthews, le lecteur doit assimiler un certain nombre d’informations et ce, tout au long de l’histoire. Jupiter Phaeton a opté pour l’action dès le premier chapitre, ce qui permet au lecteur d’être directement pris dans le scénario. L’effet est saisissant car on ne connait pas encore les personnages mais on assiste très vite à leur première bataille. Les tenants et les aboutissants de la série se dévoilent page après page dans un rythme assez soutenu.

Ce petite brique ne m’a pas fait peur du tout, vous savez, on a tendance à penser aux longueurs et autres déconvenues que l’on trouve fréquemment dans des livres de ce gabarit. Ici, il n’en est rien. La plume de Jupi est fluide, toujours un peu barrée et très addictive. Les personnages se révèlent forts intéressants et on ne peut que se prendre d’affection pour eux.

Le scénario n’a rien de simple, l’autrice a su une fois de plus créer un univers solide avec de belles particularités. On conviendra que l’ambiance est captivante et légèrement hypnotique. Que faire quand on se retrouve propulsé dans un monde où il faut sauver un des héros qui a été kidnappé par un troll ? Oui oui, vous avez bien lu. Tout part de là ! La magie est tabou dans cet univers, et c’est cet aspect qui m’a littéralement conquise. L’intrigue a ce petit quelque chose d’unique, et c’est certainement dû à l’imagination de Jupiter Phaeton. A croire qu’elle n’est pas toute seule dans sa caboche.

L’humour a une place de choix. On s’en délecte grâce aux personnalités affirmées des personnages. Notre héroïne, au fort caractère, est entourée d’une bande d’amis peu communs. J’ai adoré les découvrir, les aimer, les haïr, qu’ils m’agacent et me fassent rire. On se sent très vite intégré dans ce cercle particulier.

En bref, un premier opus convaincant qui pose les bases d’une série épique d’urban fantasy. Jupiter Phaeton maîtrise le genre en y apposant sa patte, son écriture ne suit aucun schéma, je dirais même plus qu’elle empreinte des chemins très escarpés en conservant son grain de folie qui la caractérise. Ce premier ne nous dévoile que les prémices d’une histoire complexe et addictive qui tourne autour de la destinée de notre héroïne, Kacy Matthews.

– On va retrouver Tom, dis-je à Emma pour lui redonner espoir.

– Oui, répondit-elle d’un ton qui exprimait le désarroi plus que la confiance.

Toute cette histoire était insensée. Qu’est-ce qui nous avait pris de partir à la poursuite de Tom?

Déjà, le premier point le plus fou de cette histoire, c’était qu’un troll avait attaqué notre école à Nyx.

Un troll.

Une créature portée disparue depuis plus de trois cents ans selon les manuels d’histoire. D’ailleurs, j’aimerais bien retrouver l’imbécile qui avait écrit: « tous les trolls ont disparu de la surface de notre planète, il y a des centaines d’années de cela », histoire de lui raconter à quel point il se trompait. Parce que pour un représentant d’une espèce disparue, le troll que nous poursuivions avait l’air sacrément en forme.

Je remercie Jupiter Phaeton et son assistante de choc pour cette lecture.

About Author

MarleneEloradana

Marlène, trentenaire du sud de la France, véritable bookaddict, je ne suis jamais rassasiée quand il s'agit de lecture, dévoreuse de romances en tout genre mais surtout celles qui font vibrer et s'émouvoir au fil des pages.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *