Romans

Le garçon qui voulait devenir un être humain » Jorn Riel

Editeur : Editions 10/18

Livre : ICI

L’an mil. Leiv, jeune Viking de 12 ans parti venger son père assassiné, fait naufrage au large du Groenland. Il est recueilli par deux enfants inuit du même âge, qui vont lui apprendre leur langue et leur mode de vie, fait d’humour, de tolérance et d’amitié. Séduit, le jeune Islandais décide de « devenir un Être Humain », ainsi que se qualifient eux-mêmes les Inuits.
Dans la deuxième partie, les trois amis affrontent une bande de pillards sanguinaires, tandis que les deux jeunes Inuits découvrent avec étonnement la culture des fermiers nordiques venus s’installer sur les côtes groenlandaises.
Enfin la troisième partie met en scène le trio mûri : à 16 ans, Leiv, Narua et Apuluk sont prêts à partir pour le grand voyage de leur vie – et l’amour, bien sûr, sera de la partie !

 

⭐⭐⭐⭐

Ce livre, je l’ai depuis un très long moment dans ma PAL, c’est dans le cadre d’un challenge littéraire que j’ai eu enfin l’occasion de l’en sortir. Ce fut d’ailleurs une belle découverte, je suis ravie d’avoir craqué à l’époque où je l’ai acheté. C’est vrai que je ne suis pas spécialement fans de la couverture, mais il en faut pour tout les goûts après tout !

Il est assez rapide à lire, personnellement, je l’ai dévoré en une soirée. Il faut dire que le récit est franchement entraînant, même si certains passages m’ont paru un peu long, finalement cela ne porte pas vraiment préjudices à la globalité de l’intrigue.

Alors, enfilez un bon pull bien chaud, ou emmitouflez-vous sous un bon gros plaid, et partez à l’aventure avec Leiv !

Dans un milieu des plus hostiles, il y a malgré tout certaines choses qui nous permettent de tenir le coup, notamment l’amitié ou encore le fait de s’entraider. Sans oublier l’humour qui est également très présent dans ce récit. Au niveau des décors, eh bien ils vont vous rafraîchir, en même temps, se retrouver entouré de glace pendant un bon moment, cela ne vous réchauffe pas spécialement ! Cependant, on sent que l’auteur maîtrise ce décor à merveille, le fait d’y avoir vécu durant pas mal d’années n’y est pas étranger, cela rend ce qui nous entoure encore plus réel.

Personnellement, ce que je retiendrai de ma lecture, c’est qu’au-delà de l’intrigue en elle-même qui est prenante à lire, c’est que l’auteur nous permet d’en apprendre plus sur ces gens qui vivent de ce côté de la planète, sur leurs croyances, sur la mythologie également. Je ne vais pas vous citer tout ce que j’y ai découvert, mais je vous certifie qu’après avoir moi-même fais quelques recherches sur le net, tout ce que j’ai lu dans ce récit est on ne peut plus exact.

Apprendre tout en découvrant une belle histoire, que demander de plus franchement !

« Plus ton épée sort de son fourreau, Grimur, plus mon couteau rentre dans la gorge de Rane. »

Grimur laissa sa main reposer sur le manche de l’épée. Il grogna comme un chien furieux et fixa Leiv de ses yeux injectés de sang.

Thorstein fronça les sourcils de rage.

« Personne n’a le droit de faire preuve de violence contre les Inuit ici à Stockanæs, dit-il. Si ton frère a ce genre de mauvaises habitudes, vous n’êtes pas les bienvenus à la ferme. »

About Author

Alouqua

Depuis toujours j'adore lire, déjà enfant il m'était impossible de me passer d'un livre. Quand à partager mes avis, eh bien je l'ai toujours fait, c'est donc devenu pour moi une évidence d'ouvrir un blog.
J'ai l'avantage de lire un peu de tout, je n'ai jamais aimé me restreindre, en quoi que ce soit.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *