Petits mensonges 2.0 > Sarvenaz Tash

PARU LE 2 JUILLET 2020 AUX EDITIONS HUGO NEW WAY

LIEN D’ACHAT – ICI

Un petit mensonge ne peut pas faire tant de mal quand il est virtuel…

Lorsque son petit copain Caleb déménage dans un lycée l’autre bout du pays, Mariam se retrouve célibataire pour la première fois. Elle tombe alors sur une nouvelle application de rencontres en ligne, qui fait la promesse de trouver votre âme-soeur grâce à un questionnaire très précis… L’app permet également de participer à des rendez-vous en ligne incognito
à l’aide d’un avatar virtuel.
Mariam n’a pas grand chose à perdre… Et en quelques clics, elle découvre ses résultats. Manque de bol, ses deux matchs sont Caleb et Jérémy, son ex et son meilleur ami avec qui elle partage tout ! Elle va alors se lancer dans une série de rencards anonymes pour en savoir plus sur ses deux prétendus prétendants. Dans cet océan d’émotions virtuelles,
saura-t-elle écouter les battements IRL de son coeur ?

⭐⭐,5

UN ROMAN YA QUI N’AURA PAS SU ME CONVAINCRE

C’est rare, pour ainsi dire même, du jamais vu que je n’apprécie pas un roman de la collection Hugo new way. Et pourtant… Le résumé était intriguant, la couverture flashy et accrocheuse mais le constat est sans appel. Je suis totalement passé à côté de cette romance YA.

Je suis tellement déçue ! Je ne m’attendais pas du tout à la tournure de l’histoire, et je sais que je ne suis pas la seule dans ce cas. Alors ça arrive, on ne peut pas tout aimer.

Ici, je m’étais fait tout un film dans ma tête mais hélas je n’ai pas eu ce que j’attendais de cette lecture. Les thématiques abordées sont hyper modernes et on est vraiment dans l’air des rencontres virtuelles. Cet aspect est d’ailleurs très bien dépeint par l’autrice mais j’aurai aimé que l’intrigue ne prenne pas le chemin qui m’a conduit à la déception.

C’est un roman young adult qui se lit très bien, mais comment faire lorsque chaque page nous éloigne un peu plus de ce que l’on attendait des personnages ? C’est un dilemme !

L’idée de base était hyper originale, franchement j’ai trouvé ça novateur au début du roman. Et puis, j’ai senti le vent tourné et j’ai terminé le roman rapidement sans vraiment m’attacher à aucun des personnages. C’est très rare que je reste si hermétique aux émotions et à ce qu’il se passe dans une histoire.

En bref, une déception pour ce roman YA qui avait tout pour me plaire. Hélas, l’autrice a fait des choix qui m’ont déplu et j’ai terminé le roman en ayant la sensation de ne rien avoir ressenti. Malgré cela, l’histoire véhicule de beaux messages et l’autrice aborde des thématiques qui parleront forcément aux lecteurs.

Je choisissais l’optimisme envers et contre tout, dans ce monde qui s’accrochait davantage au cynisme et à l’ironie. Non parce que j’étais fragile et naïve mais parce que j’avais des convictions assez fortes pour croire que ce monde pouvait quand même tourner rond.

Je remercie les éditions Hugo New Way pour cette lecture.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *