Hybrides #10 – Lune » Laurann Dohner

Editeur : Milady

Livre : ICI

Ils ont été crées. Emprisonnés. Mais jamais brisés.

Joyce n’a jamais rencontré personne d’aussi irrésistible que 466. Leurs séances de thérapie se font de plus en plus insoutenables tandis son agressivité augmente et qu’il refuse de parler d’autre chose que de son désir de la déshabiller. Joyce sait cependant qu’il lui est interdit de céder à la tentation, et s’oblige à mettre un terme à leur relation. Deux ans plus tard, Lune, drogué et amnésique, a désespérément besoin d’aide. Ses compagnons font alors appel à la seule femme qu’il ait jamais aimée. Il n’est plus celui qu’elle a connu autrefois. Mais si céder à ses avances l’aide à retrouver la mémoire et la lucidité, Joyce est prête à lui abandonner son corps, son âme… et jusqu’à sa vie, s’il le faut.

 

⭐⭐⭐⭐

Nous voilà déjà au dixième tome de cette saga, et je ne m’en lasse pas. Forcément il y a des tomes que j’ai moins apprécié, mais franchement, j’adore cette saga consacrée aux Hybrides.

Malgré tout, je trouve que cela fait maintenant quelques tomes que l’intrigue principale, à savoir l’histoire et l’intégration des Hybrides, est un peu en arrière-plan, et franchement, je trouve cela dommage. Nous continuons d’avancer, mais cela stagne un peu. Par contre, cela nous permet également de rencontrer de nouveaux personnages, de les voir évoluer, et je ne doute pas qu’ils vont tous avoir un rôle à jouer par la suite. C’est vrai également que nous avons pas mal de scènes de sexe torride, et même si cela ne me gêne pas, au contraire, je trouve que certaines ne sont pas réellement utiles à l’avancée de l’intrigue. Ce n’est pas pour autant du sexe uniquement pour le sexe, cela sert à faire avancer les relations et à comprendre certains comportements.

Par contre, un événement que je n’attendais pas, viens perturber l’évolution des relations humains/Hybrides, le grand retour de Mercile, ceux-là même qui exploitaient les Hybrides et dont au fil des tomes nous en délivrons pas mal. Je savais qu’ils n’avaient pas dit leur dernier mot et qu’ils finiraient par revenir sur le devant de la scène, mais je n’étais clairement pas pressée ! Surtout qu’ils ne reviennent pas sans atouts, que du contraire, et j’ai bien peur pour la suite !

Ce tome est intéressant et captivant à lire, même si quelque part, je regrette que nous fassions un peu de sur-place depuis quelques tomes. J’espère que cela va bouger un peu plus par la suite !

— Il n’a pas envie de parler, grogna Harley. Ce qu’il veut, c’est vous baiser.
— Harley ! le reprit sévèrement Justice. Ça suffit.
— Tu savais ce qu’elle avait fait à Lune et tu lui as quand même demandé de venir ?
— Lune la respecte.
Harley ricana.
— Qu’est-ce que tu sais sur ce qui s’est passé entre eux au site numéro quatre, Justice ?
— Elle était sa psy après sa libération et il parlait toujours d’elle de manière très élogieuse.
— Il avait confiance en elle et il voulait la baiser, mais elle l’a laissé tomber. Elle lui a fait du mal.
Ils se tournèrent tous vers elle et Joy se recroquevilla sur son siège, puis se força à regarder Harley dans les yeux.
— Je ne lui ai pas fait de mal.

Retrouvez mes avis sur les tomes précédents :
#1 Rage
#2 Slade
#3 Vaillant
#4 Justice
#5 Brute
#6 COLÈRE
#7 Tigre
#8 Obsidienne
#9 Ombre

Merci aux éditions Milady.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *