Romance

Wild Thing > Blandine P. Martin

PARU LE 17 JUILLET 2020 EN AUTOÉDITION

LIEN D’ACHAT – ICI

Il aurait préféré mourir à la place d’un frère.
Elle a mis sa vie de côté pour l’amour d’un fils.

Deux âmes sœurs peuvent se croiser un milliard de fois sans même se voir, trop aveuglés par leur propre douleur. Et puis vient le temps d’une seconde chance.

Rongé par son passé, il tente de ne pas sombrer.
Vingt ans déjà qu’il porte le blouson des Wild Crows, sa seule famille. Pour eux, il est prêt à tout sacrifier.

Quand l’une des filles du club se trouve menacée, le président le charge de veiller sur elle et son fils. Gale va devoir mettre de côté son indépendance au risque de se perdre lors de ce rapprochement forcé. Les secrets inavoués finissent toujours par éclater au grand jour.

Face au danger qui rôde, les Wild Crows devront rappeler à tous que les corbeaux ne sont pas morts.

Ils vont reprendre la place qui leur est due, même s’il faut pour cela renouer avec de vieux démons.

⭐⭐⭐⭐⭐

UN SPIN-OFF QUI CLÔTURE LA SAGA DES WILD CROWS A LA PERFECTION !

Blandine P. Martin nous revient pour nous offrir une belle conclusion à la saga des Wild Crows. Wild Thing est consacré à un couple qui m’a énormément plu. Vous allez découvrir Gale, ce héros qui m’avait vraiment séduite dans la saga. Quant à notre héroïne, vous aurez la surprise de connaître son identité en vous lançant dans la lecture.

L’autrice a su me captiver, à l’instar du tome sur Casey, j’ai adoré retrouver l’ambiance propre aux Wild crows. L’univers des bikers de Blandine m’a apporté tout ce que j’aime dans le genre sans les détails que je déteste, sans le côté caricatural et parfois trop borderline que l’on peut rencontrer dans certaines romances se déroulant au sein d’un MC.

Le récit est intense, Gale m’a de suite intriguée, et j’ai trouvé cet homme vraiment intéressant sous ses airs de mec sans attaches, il vous réserve pas mal de surprise. Forcément, j’ai été nostalgique car son personnage illustre des thèmes assez durs et qui n’ont pas manqué de m’émouvoir à l’évocation d’un personnage qui m’avait marqué précédemment. La continuité de ce lien est très bien mis en valeur dans cette intrigue sous haute tension.

Notre héroïne ne pourra que vous plaire, cette maman dévouée et généreuse. J’étais ravie de découvrir qui allait jouer la vedette aux côtés de Gale. Je ne vous en dis pas plus sur elle. Chut ! On retrouve les personnages emblématiques de cette grande famille que forment les Wild Crows et c’était vraiment génial ! On découvre ce qu’ils sont devenus et on se rend immédiatement compte à quel point ils nous avaient manqué.

Ce roman a eu une saveur particulière car je savais qu’il signait la fin d’une belle aventure passée avec des personnages que j’ai aimé du début à la fin. J’ai trouvé l’intrigue très addictive, on y retrouve du danger, de l’amour et une psychologie bien travaillée par l’autrice. Il y a pas mal d’action, de l’intimité entre nos héros et des réjouissances méritées avec tous nos protagonistes.

La plume de Blandine P. Martin est toujours aussi efficace, j’aime son style et son authenticité. Elle a une écriture singulière qui met l’accent sur les émotions avec un regard vraiment bienveillant sur la vie. Elle nous offre un univers dur sans édulcorer mais en restant dans la presque légalité. Et cela ne manque pas de crédibilité, bien au contraire. Elle met en évidence la loyauté des bikers, leur mode de vie et cette façon de former une grande famille.

La romance m’a énormément plu, une fois encore, l’autrice prend son temps et cela augmente l’intensité des sentiments. Entre nos héros, il y a une belle alchimie, c’est une histoire d’amour touchante avec un lien puissant qui ne fait que grandir au fil des pages.

En bref, Wild Thing signe la fin d’une grande aventure. Blandine P. Martin ne pouvait pas mieux tourner la page sur cette saga qui m’aura valut de belles heures de lecture. J’ai particulièrement aimé le côté nostalgique de ce spin-off. L’autrice a apporté beaucoup de soin à cette romance, elle a su nous offrir la conclusion parfaite et j’ai refermé le roman avec cette satisfaction d’avoir aimé cette lecture de A à Z ! Une chose est sûre, je n’oublierai pas cette belle famille que forment les Wild Crows.

Les enfants avaient le don de vous donner des ailes, de vous permettre de tout surmonter, et en même temps de vous détruire d’un battement de cils. Ils pouvaient incarner le bonheur absolu, et la minute suivante, vous faire sombrer dans le néant

J’atteignis ma cuisine avec la sensation d’avoir laissé en suspens quelque chose la veille. Sans doute à cause de la jolie brune qui squattait mon canapé. Je lançai la cafetière, les yeux rivés à sa silhouette en partie recouverte d’une couverture. Des tatouages très féminins lui ornaient les bras, l’une de ses cuisses aussi, glissée délicatement par-dessus le plaid. Je n’en perdais pas une miette. Je connaissais déjà ces dessins. Mais je profitais allègrement de son sommeil pour les redécouvrir avec délice. Son tee-shirt masquait le plus important de ceux-ci, encré sur son dos, mettant en scène un totem indien composé d’une lune, d’un loup et d’une jeune femme aux allures de sorcière.
Sorcière.
Voilà exactement ce qu’elle était, ensorcelant sans même en prendre conscience les gens qui l’entouraient. La douceur tapie dans l’ombre, bien cachée derrière un tempérament de feu, pouvait désarmer n’importe quel homme, le conduire à sa perte d’un seul sourire ou battement de cils. Parce que derrière cette apparence forte qu’elle arborait telle une armure, cette fille avait un cœur dans lequel le monde entier trouverait sa place.
Putain, je divaguais. Encore. Pour une sorcière.

Je remercie Blandine P. Martin pour cette lecture.

About Author

MarleneEloradana

Marlène, trentenaire du sud de la France, véritable bookaddict, je ne suis jamais rassasiée quand il s'agit de lecture, dévoreuse de romances en tout genre mais surtout celles qui font vibrer et s'émouvoir au fil des pages.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *