Premières Lignes

Premières lignes #130

Premières lignes est un rendez-vous initié par Ma lecturothèque. Le principe est simple, tous les dimanches, je vais vous citez les premières lignes d’un ouvrage. J’aime beaucoup le principe de donner les premières lignes d’un roman pour se donner une idée du roman qu’on va lire. Rdv dont j’ai pris connaissance sur le blog La couleur des mots.

Aujourd’hui découvrez les premières lignes des romans suivant :

Dangerous men #1 – Sans pitié de Debra Anastasia

La fierté des Highlanders #1 – Le secret des Sutherland de Sharon Cullen

Je suis le seul monstre capable de la protéger.

Il m’a appris à tuer. Assassiner fait partie de moi, désormais. Ça coule dans mes veines et, même si j’essaie de cacher le monstre en moi derrière des tatouages, je ne peux pas l’empêcher de refaire surface.

On me connaît sous le nom de Mercy, mais je ne montre jamais de clémence. Sauf pour elle. Je veille sur Becca même si elle ne le sait pas. Elle m’a sauvé il y a des années de cela, le jour où mon père a tué ma mère. Son courage a fait d’elle une cible.

Mon père manie aussi bien la rancune que le couteau et Becca représente tout ce qu’il hait. Je suis le seul monstre capable de la sauver.

PREMIÈRES LIGNES

— Prends ces œufs, me dit mon père en me tendant la boîte de carton blanche dans l’épicerie. Il faisait froid dans cette allée. J’avais froid. Mes mains tremblaient.
— Ne fais pas tomber les œufs, fils, ajouta-t-il d’une voix menaçante.
Tout était toujours menaçant chez lui.
Il l’avait enfin fait. Il avait tué ma mère. La nuit dernière. Ce matin.
Nous étions venus dans l’épicerie parce que nous avions besoin de nourriture. Ma sœur se trouvait chez ma tante, ce qui était une bonne chose.
Parce que ma mère était morte.

1746. Bruce Sutherland s’est uni aux autres chefs de clan pour protéger le peuple écossais contre les Tuniques rouges. C’est lors d’une patrouille qu’il découvre au bord d’une route une femme moribonde qu’il ramène à Castle Dornach. Blessée, à bout de forces, l’inconnue ne parle pas. Impossible de savoir d’où elle vient. Nuit après nuit, son sommeil est hanté par de terrifiants cauchemars que seul Brice parvient à apaiser. Mais l’esprit chevaleresque du Highlander est bientôt mis à rude épreuve par, un brûlant désir pour cette femme diaphane qui, il le pressent, est une ennemie anglaise…

PREMIÈRES LIGNES

Prieuré d’Abernathy, Ecosse, juin 1746
– Que fiche Campbell ici ? grogna Colin MacLean. S’il est mêlé à cette affaire, il ne faut pas
compter sur moi.
Brice Sutherland le rattrapa par le col de chemise et l’écarta de la porte vers laquelle il se
dirigeait. Colin agissait et réfléchissait ensuite. C’était dans sa nature. Or Brice était curieux
de connaître le but de cette réunion clandestine, même s’il avait sa petite idée – et celle-ci ne
lui disait rien qui vaille.
– Attendons d’abord de savoir ce que Graham a à dire, déclara-t-il.

About Author

MarleneEloradana

Marlène, trentenaire du sud de la France, véritable bookaddict, je ne suis jamais rassasiée quand il s'agit de lecture, dévoreuse de romances en tout genre mais surtout celles qui font vibrer et s'émouvoir au fil des pages.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *