Rocambole – Les évaporées » Cécile Duquenne

Editeur : Rocambole

Nombre de saisons : 1

Nombre d’épisodes : 10

Série en cours/terminée

Genre : Science-Fiction

À 16 ans, Nox est désormais une chasseuse. Quittant le refuge du vaste bunker antiatomique qui l’a protégée toute sa vie d’un monde à l’agonie, elle parcourt les terres contaminées pour sauver mères fertiles et enfants d’une mort certaine et les ramener sous terre. De gré… ou de force.

 

⭐⭐⭐⭐⭐

Voilà une série comme je les aime, il y a tout, des thèmes abordés qui prennent le lecteur, une intrigue bien menée, une cohérence même si nous sommes dans un monde totalement différent du nôtre, des personnages auxquels on ne peut que s’attacher, des personnages que l’on adore détester,… Et puis il y a cette plume derrière le récit, une plume entraînante, fluide et surtout carrément addictive. Je l’ai déjà mentionné, mais je lis les séries Rocambole principalement durant mes pauses au boulot, un épisode se case particulièrement bien durant les minutes où je ne travaille pas. C’était un véritable calvaire de refermer l’application pour retourner travailler alors que je n’avais envie que de poursuivre !

L’humain, comme tout être vivant d’ailleurs, possède une capacité d’adaptation extraordinaire, l’auteure nous le prouve ici à travers son personnage de Nox, cette jeune fille qui nous pousse à nous poser énormément de questions, à voir les choses différemment. Je me suis très vite attachée à elle, je me suis posée les même questions plus ou moins en même temps. Elle a une vision sur les deux mondes, celui du bunker et celui des contaminés, cela la rend encore plus importante dans l’intrigue.

Sachant que c’est ici une première saison, eh bien j’espère vraiment que Nox ne se fera pas trop désirer pour la suite, j’ai hâte de la retrouver, ainsi que Milla d’ailleurs.

Merci à Rocambole.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *