Fantastique/Fantasy, Sagas

Starfell #1 – Violette Dupin et le jour perdu » Dominique Valente

Editeur : Casterman

Album : ICI

Vous avez égaré des clés, une chaussette ou même un dentier ? Adressez-vous à Violette, la plus jeune sorcière de la famille Dupin, qui retrouve tout ce qui a été perdu. Un don qui n’a rien d’excitant, contrairement à celui de sa mère qui parle aux morts. Ou à celui de sa soeur, Genièvre, qui peut faire exploser ce qu’elle veut. Jusqu’au jour où Moreg Vaine, la magicienne redoutable et redoutée du royaume, se présente. Non, ce n’est pas Mme Dupin qu’elle veut voir, ni Genièvre, c’est Violette. Mardi dernier a disparu de la mémoire du monde. Tous les faits et gestes de chacun ont été effacés. Une seule personne a le pouvoir de retrouver ce jour perdu et de sauver la magie : Violette Dupin. C’est le début d’une fantastique aventure où l’on croisera des trolls, des elfes et même un dragon…

 

⭐⭐⭐⭐⭐

Violette, cette jeune sorcière dont le pouvoir ne sert qu’à retrouver les choses perdues, qui n’a comme occupation que celle de surveiller sa grand-mère qui perd la tête, va voir sa vie complètement changer le jour où Moreg Vaine va lui annoncer qu’elle a besoin d’elle pour une mission de la plus haute importance.

Sa vie va en être complètement chamboulée, elle va voir des décors qu’elle n’imaginait même pas, rencontrer des êtres dont elle ne soupçonnait même pas l’existence, enfin, son pouvoir sans rien de particulier va se montrer utile, elle qui était bien loin de penser que cela lui apporterait un jour quelque chose, va s’apercevoir que si banal soit son pouvoir, celui-ci peut se révéler des plus importants.

Violette est une jeune fille très touchante, il est carrément impossible de ne pas s’attacher à elle, d’avoir envie de la soutenir dans cette mission qu’elle va se voir confier. De vie « banale »; elle va passer à carrément vie « de folie ».

Ce premier opus, vous le débutez, vous le terminez. A aucun moment il ne vous passera par la tête d’avoir envie de le poser. Les rencontres que fait Violette vont vous donner cette furieuse envie de découvrir qu’elle sera la prochaine. L’auteure donne pas mal de rythme, grâce aux diverses rencontres que fera la jeune fille, mais également grâce à la fameuse mission qui est de retrouver mardi dernier dont plus personnes n’a de souvenirs. Quelles conséquences peut avoir cette perte, comment peut-on perdre un jour, de quelle manière peut-elle s’y prendre pour le retrouver d’ailleurs, comment fait-on après tout pour retrouver une journée et non un objet ?

Violette va devoir faire face à certains obstacles sur son chemin, mais j’ai adoré la manière dont elle fini par trouver des solutions, la manière qu’elle a de déceler ce petit quelque chose qui fera que les obstacles n’en seront plus. C’est une jeune fille intelligente et qui fait preuve d’un courage extraordinaire.

Ce premier tome, je ne l’ai pas lu, non, je l’ai dévoré et j’en veux encore et encore. J’ai franchement hâte de pouvoir retourner à Starfell, ce monde magique et plutôt riche dans lequel je me sentais bien. Je découvre également une plume, plume qui est des plus agréables à lire, elle est entraînante et devient rapidement addictive. C’est une saga jeunesse, mais franchement, en tant qu’adulte, j’ai adoré du début à la fin.

– « On va partir en voyage », qu’elle disait. « On va sauver le monde », qu’elle disait. Mais elle n’a jamais parlé de voler sur un fichu balai !

Merci aux éditions Casterman.

About Author

Alouqua

Depuis toujours j'adore lire, déjà enfant il m'était impossible de me passer d'un livre. Quand à partager mes avis, eh bien je l'ai toujours fait, c'est donc devenu pour moi une évidence d'ouvrir un blog.
J'ai l'avantage de lire un peu de tout, je n'ai jamais aimé me restreindre, en quoi que ce soit.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *