Tout en nuances #3 – Aaron & Ambre > Erika Boyer

PARU LE 10 JUIN 2020 EN AUTOÉDITION

LIEN D’ACHAT – ICI

Fou de son métier, Aaron n’envisage pas de quitter l’armée dont il a tellement besoin. Il le sait, s’il se range, ses cauchemars le dévoreront et les masques qu’il revêt chaque matin ne suffiront plus à le protéger.

Ces faux visages, Ambre voit clairement au travers, elle qui lui ressemble tant, à l’exception près, qu’elle a décidé de vivre autrement, de faire d’autres choix, au détriment de ceux du militaire…

Comment Aaron vivra-t-il la découverte du secret qu’Ambre lui a caché pendant si longtemps ? Et qu’adviendra-t-il de ces deux êtres ravagés qui ne savent pas comment s’aimer ?

– Inspirés des plus grandes divinités gréco-romaines, les personnages de la saga Tout en nuances vous emmèneront dans un univers où la diversité est le maître-mot. –

Trigger warning (attention, spoilers potentiels) : #parentalite #armee #stressposttraumatique #education #isolement

⭐⭐⭐⭐

ERIKA BOYER ET SA FAÇON DE ME FAIRE VOIR LE MONDE DIFFÉREMMENT !

Vous voyez, dans ma vie de lectrice, il y a eu un avant Erika Boyer et un après… Avant quand je lisais une romance et que je n’étais pas d’accord avec la dynamique amoureuse ou encore avec les choix des personnages, je ne cherchais pas à comprendre, je n’arrivais pas forcément à prendre assez de recul pour aimer une histoire qui était à des années lumières de ma conception de la vie de couple et de l’amour. Ce troisième opus a été un beau challenge, je ne savais pas où je mettais les pieds, mais je savais déjà quelques petites choses sur nos deux héros, et cela annonçait une romance singulière.

Avec la série Tout en nuances, Erika Boyer nous offre des histoires qui sortes des sentiers battus, des récits qui prônent la différence ainsi que le droit de tout à chacun de vivre selon leur propre vision de la vie.

Aaron et Ambre m’ont touché plus que ce que je ne m’étais imaginé. Ils m’ont aussi poussé dans mes retranchements, j’ai été en constante contradiction entre mes propres convictions et leurs choix de vie. Je me suis rendue compte que je pouvais être emportée par un couple atypique, par des idéaux très différents des miens. Erika Boyer a ce pouvoir sur moi, elle me dévoile sans cesse que j’ai cette capacité, que je ne peux juger quiconque parce qu’ils n’ont pas les mêmes envies que moi. Ce récit m’a secoué, j’ai trouvé l’ensemble tellement vrai et humainement parlant, c’était très enrichissant.

J’ai aimé la construction de l’histoire, la temporalité assez courte mais suffisamment longue pour nous apporter des émotions vives et sincères. Erika Boyer met en scène deux personnages qui ont vraiment un parcours singulier. Aaron et Ambre se comprennent, leur amour est étrange et loin d’être conventionnel, mais qui sommes-nous pour juger du bien fondé de leurs sentiments ? J’ai aimé la différence de cette histoire, cette nouveauté qui m’a rendu plus humaine à mon tour.

Cette série est merveilleuse, chaque tome est une surprise, une leçon de vie et de tolérance. Une ouverture sur certains idéaux, choix de vie.

Aaron et Ambre nous livrent une histoire entre ombre et lumière. Leur personnalité est façonnée grâce à leur vécu, je ne pensais pas autant m’attacher à eux, et pourtant ce fut le cas. Erika Boyer nous emmène dans les affres de la psyché de ses héros. Aaron et Ambre sont conditionnés, persuadés de ne pas mériter le bonheur. Ils ne veulent pas prendre de risques mais un secret lourd de sens va remettre leurs certitudes en question.

En bref, Erika Boyer a encore réussi le pari de me faire aimer ses personnages. Ce troisième opus est singulier, un peu perturbant par moment, je ne partage pas du tout la même vision du couple qu’Aaron et Ambre, et pourtant j’ai su apprécier leur différence et leur manière de fonctionner. Le récit est intense, et particulièrement sincère. Pas de faux semblants, Aaron et Ambre s’assument et nous démontre qu’il n’y a pas de bonne ou de mauvaise façon de s’aimer. La saga porte très bien son titre, tout en nuances !

C’était Ambre, le seul amour vers lequel il revenait toujours. Hyacinthe avait raison, il était amoureux de cette femme. En tout cas, il le croyait. Il ne connaissait pas grand-chose à l’amour, mais cela y ressemblait, ou c’était au moins ce qui semblait le plus s’en rapprocher. Il avait aimé d’autres femmes, plusieurs, certaines avec qui il avait remis le couvert à de nombreuses reprises, mais elles étaient malgré tout restées éphémères pour lui. Alors qu’Ambre, elle était une constante. Tout aurait été bien plus simple s’il l’avait aimée assez au point de vouloir quitter toutes les autres pour n’être qu’à elle, mais il n’avait jamais réussi parce que cela l’aurait rendu exclusif et qu’avec l’exclusivité vient un lien fort qu’il ne désirait pas. Il ne souhaitait pas s’attacher.
Pour mille raisons, il ne pouvait pas se poser, et tout l’amour qu’il lui portait – mais ne lui avait jamais avoué – n’y changeait rien.

Je remercie Erika Boyer pour cette lecture.

RETROUVEZ MES AVIS SUR LES TOMES PRÉCÉDENTS

Tout en nuances #1 – Hyacinthe

Tout en nuances #2 – Alexa

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *