#VisMaVieDeBibliothécaire

#VisMaVieDeBibliothécaire #1

Après avoir eu plusieurs réflexions sur le fait que mon boulot de bibliothécaire n’était pas un travail franchement fatigant, je tenais à remettre un peu les pendules à l’heure sur ce que fait réellement une bibliothécaire. Car non, une bibliothécaire ne passe pas ses journées derrière un comptoir à attendre les lecteurs et à encoder les livres qu’ils emmènent ou ramènent.

 

D’après vous, qui donc replace les livres qui sont de retours sur les étagères ?

D’après vous, qui protège les livres en les recouvrant ?

D’après vous, qui colle des étiquettes pour que vous puissiez trouvez les livres facilement ?

Voilà uniquement trois petites questions dont la réponse est tout simplement : les bibliothécaires.

Dans le but donc de remettre les pendules à l’heure, eh bien j’ai pris la décision de mettre en place un nouveau rendez-vous sur le blog. Avec ce rendez-vous, je reprendrai dans les grandes lignes ce que j’aurai fait durant ma semaine, et vous verrez ainsi que je ne passe pas mes journées derrière un bureau à lire. Bien au contraire, durant cette première semaine de boulot, j’ai lu au total un seul livre complet alors que mon rythme normal est de un livre en moyenne par jour !

En cette période particulière, les lecteurs ne rentrent pas dans la bibliothèque, mais un système a été mis en place afin que l’on puisse rapporter les livres qui étaient déjà empruntés, ainsi que pour avoir la possibilité malgré tout de pouvoir en emprunter à nouveau. Un coup de fil, les livres demandés sont préparés et lorsque l’heure convenue est arrivée, il suffit au lecteur de venir chercher les livres qu’il a demandé. Je ne me suis pas occupée de cette partie cette semaine, mais j’ai pu réceptionner les livres que les lecteurs ramenaient ainsi que les renseigner lorsque ceux-ci avaient des questions. Une fois de retour, ils partent en isolement durant quelques jours.

Après les quelques jours d’isolement des livres, il faut les encoder comme étant de retour en location et les remettre sur les étagères où ils doivent se trouver. Chose qui prend pas mal de temps, surtout que en ce moment, j’apprend le métier de bibliothécaire par la même occasion. Un point positif à cette période particulière, c’est que j’ai le temps d’apprendre sans avoir le stress de mal faire en ayant un œil sur les lecteurs et mon attention à ce que je fais. Au moins, je serai prête pour le jour où les lecteurs pourront à nouveau entrer dans la bibliothèque. Donc finalement, ce n’est pas si mal, cela me permet aussi de poser toutes les questions qui me passent par la tête sans prendre sur le temps de travail d’une de mes collègues ou de ma responsable.

Mais qu’est-ce que j’ai fait durant cette première semaine ?

Eh bien pour commencer, j’ai fait connaissance avec mes collègues et ma responsable, ce qui me semble assez logique !

J’ai également replacé les livres sur les étagères qui les attendaient, ce qui, croyez-moi, demande de la concentration pour ne pas faire d’erreurs et ne pas devoir appeler au secours chaque fois que je ne trouve pas directement l’endroit où remettre un livre. Mais c’est également hyper épuisant, c’est très physique car on passe d’une étagère à une autre, pour souvent revenir sur nos pas et repartir dans l’autre sens. Moi qui ne suis pas sportive du tout, je peux vous certifier que faire ça durant deux heures, j’étais déjà sur les rotules en débutant ma première journée de boulot !

J’ai également passé pas mal d’heures à recouvrir les nouveaux livres que les lecteurs pourront emprunter. Là aussi, croyez-moi, cela n’a l’air de rien, mais faire cela durant plusieurs heures, voir passer les livres et les recouvrir, cela devient vite répétitif, et finalement épuisant également car ce sont toujours les mêmes gestes que l’on fait. J’ai déjà recouvert mes cahiers lorsque j’étais à l’école, mais là c’est pas mal de niveaux au-dessus. Les cahiers on en a quelques uns, ici c’étaient des piles de livres que j’ai recouvert ! Ensuite, ces livres, eh bien il faut également les mettre sur les étagères.

Il y a également certaines étiquettes qui ne sont plus à jour ou qu’il faut changer pour diverses raisons et ensuite venir y mettre un collant pour ne pas qu’elles se fassent la malle à la première occasion. Là aussi, cela prend du temps et c’est très répétitif, et là aussi j’en ai fait pas mal sur ma semaine. Ensuite, eh bien remise en place sur les étagères.

J’ai également commencé à apprendre comment utiliser le logiciel avec lequel il faut encoder les livres qui sont de retour ou que les lecteurs empruntent. C’est également ce logiciel qui prévient lorsque vous avez une amende parce que vous ramenez un livre en retard. Je n’ai pas encore appris tout ce que l’on peut faire avec ce logiciel, et je préfère que cela se fasse au fur et à mesure. Apprendre une chose, l’assimiler, en apprendre une autre. De cette manière, je trouve que c’est bien mieux, je risque beaucoup moins de faire des erreurs en emmêlant mes pinceaux.

Voilà pour ma première semaine. On ne dirait pas comme ça en lisant ce que j’ai fait, mais croyez-moi, lorsque je suis sortie vendredi en fin de journée, j’étais contente que ce soit le WE 🙂

J’espère que ce nouveau RDV sur le blog vous plaira, je pense que je le ferai chaque dimanche. J’espère aussi que les personnes qui pensent que bibliothécaire est un boulot où l’on ne fait pas grand chose de ses journées et que nous avons largement le temps de lire des tas de livres, changeront d’avis !

About Author

Alouqua

Depuis toujours j'adore lire, déjà enfant il m'était impossible de me passer d'un livre. Quand à partager mes avis, eh bien je l'ai toujours fait, c'est donc devenu pour moi une évidence d'ouvrir un blog.
J'ai l'avantage de lire un peu de tout, je n'ai jamais aimé me restreindre, en quoi que ce soit.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *